Newsletter
    Et si tu recevais toute l'actualité du blog directement dans ta boîte e-mail ?

Notre trousse à pharmacie

0

Impossible de partir en tour du monde sans une petite trousse de médicaments et de premiers secours. Bien évidemment nous ne pourrons pas emporter un stock incalculable de produits et l’auto-médication n’est pas conseillée. Voici donc nos essentiels pour partir en tour du monde avec un minimum de sécurité avec une trousse validée par notre médecin.

 


Le contenu de notre trousse à pharmacie

Les médicaments que nous prenons avec nous

Les médicaments que nous prenons avec nous

Comme il est impossible de prévoir ce qui va nous arriver en voyage, prendre une trousse de médicaments blindée serait une erreur. Nous avions déjà fait le test à Bali en prenant des médicaments pour tout et il ne nous est bien arrivés en 15 jours, à part 2 petites tourista ! Globalement en voyage ce sont la tourista et la fièvre qui sont les maux les plus fréquents. Ce sont donc ces deux pathologies qu’il faut pouvoir traiter en priorité et où l’auto-médication est utile et sans risque. Pour le reste, c’est plus du confort que d’avoir un minimum de médicaments au cas où. Comme nous partons 24 mois autour du globe, il nous apparaissait comme utile d’avoir un peu de tout pour pas dépendre des dispensaires. Mais encore une fois nous partons avec une petite base, en cas de complications nous n’hésiterons pas à consulter un médecin, seul spécialiste capable de diagnostiquer précisément la maladie et de donner le traitement adapté. Voici un petit tableau résumant ce que nous emportons avec nous, dans quelle quantité et pour quel budget :

Pathalogie Qté Molécule Marque Dosage Prix
Antalgique 2 Paracétamol Doliprane 1000 mg 4,36 €
Antidiarrhéique 2 Lopéramide Imodium 7,98 €
Pansement digestif 1 Diosmectite Smecta 4,44 €
Anti-inflammatoire 1 Ibuprofène 400 mg 1,90 €
Antiseptique local 1 Chlorhexidine Biseptine 100 ml 3,55 €
Antibiotique 2 Amoxicilline 500 mg 3,06 €
Antihistaminique 1 Zyrtecset 10 mg 3,40 €
Antispasmodique 1 Charbon végétal Arkopharma x 45 6,50 €
TOTAL CATÉGORIE 11 35,19 €

 


Pour soigner les petits bobos

Pour soigner nos petits bobos

Pour soigner nos petits bobos

Afin de pouvoir soigner les petits bobos du quotidien, nous allons emporter quelques articles supplémentaires, toujours dans l’idée de ne pas se surcharger, mais rester tout de même autonome au quotidien. Après nous ne partons pas dans la jungle profonde, du coup il devrait être simple de trouver des dispensaires pour nous ravitailler si besoin. Afin de t’aiguiller sur notre équipement « confort », voici un petit descriptif des articles :

  • Gel hydro-alcoolique : c’est hyper utile en voyage, surtout quand tu n’as pas la possibilité de te laver les mains aussi souvent que tu le voudrais. C’est le meilleur moyen de garder une bonne hygiène, surtout quand on sait que les mains transportent énormément de bactéries. Donc avec le gel hydro-alcoolique, pas de risque, il tue 99,9% des bactéries présentes sur les mains et permet d’avoir une bonne hygiène sans devoir se rincer les mains.
  • Sérum physiologique : la poussière a vite fait d’irriter les yeux, nous en avons déjà fait l’expérience dans de nombreux pays. Du coup nous allons emporter quelques pipettes de sérum physiologique afin de pouvoir nettoyer nos yeux. L’avantage est que le sérum est vendu en doses individuelles, très pratiques donc, et refermables pour pouvoir l’utiliser sur toute une journée par exemple. Le sérum est vendu sans ordonnance et tu peux en trouver en pharmacie et en parapharmacie.
  • Pansements : absolument indispensable de partir avec une petite boîte de pansements de toutes les tailles. Il est recommandé de partir avec des pansements qui résistent à l’eau, souvent plus résistants que les pansements de base. Tu auras vite fait de te couper ou d’avoir des ampoules lors de longs treks par exemple. Du coup avoir une petite boîte de pansements sur toi est l’assurance de pouvoir soigner rapidement et facilement tes plaies. Nous emportons également une bouteille de Biseptine en spray, un antiseptique local, afin de pouvoir désinfecter une plaie avant de la couvrir d’un pansement.
  • Thermomètre : autre objet utile et peu encombrant le thermomètre. Nous en avons pris un électronique chez HEMA. Rapide et fiable, il indique la température en moins de 10 secondes. C’est vraiment le faible encombrement de l’objet qui nous a motivé à en glisser un dans notre trousse de secours.
  • Baume à lèvres : autre objet utile et peu encombrant que le baume à lèvres. Il s’avère plutôt utile en voyage quand les changements de température mettent à rude épreuve nos muqueuses. C’est toujours sympa de pouvoir s’hydrater les lèvres et ainsi éviter les gerçures. Généralement nous partons sur des sticks à lèvres de la marque CARMEX, très efficaces et approuvés depuis des années.
  • Gingembre (mal des transports) : de nombreuses études ont démontré l’efficacité du gingembre dans la prévention et le traitement des nausées dues au mal des transports ou au mal de mer. L’OMS estime cliniquement justifié son usage contre ce désagrément. Ayant testé le produit naturel en Thaïlande, nous pouvons te confirmer que 2 gélules ingérées 2h environ avant le déplacement est d’une grande efficacité !
Produit Qté Conditionnement Prix
Gel hydro-alcoolique 2 100 ml 3 €
Sérum physiologique 1 40 x 5 ml 1,80 €
Pansements 1 20 pansements (2 tailles) 1,89 €
Thermomètre électronique 1 5 €
Baume à lèvres CARMEX 2 4,5 g 7 €
Gingembre 1 40 gélules 6,70 €
TOTAL CATÉGORIE 8  — 25,39 €

 


La protection anti-moustiques

Avec tout ça on espère être bien protégés !

Avec tout ça on espère être bien protégés !

Après avoir effectué tous nos vaccins tropicaux, nous avons bien compris que le GRAND problème des voyageurs aujourd’hui sont les moustiques, qui véhiculent et transmettent des maladies graves. Du coup nous allons te donner toutes nos astuces pour tenter de lutter efficacement contre ce fléau dans les zones infestées. Pour nous aider à avancer, nous avons fait appel à l’expérience de notre communauté sur Instagram. Beaucoup de voyageurs nous ont parlé de l’efficacité des répulsifs à base de DEET à au moins 50% de concentration. C’est donc vers ce produit que nous nous sommes tournés pour notre répulsif à appliquer sur la peau. A cela nous ajoutons des vêtements en coton, certes à manches courtes pour déambuler en journée, et un tee-shirt à manches longues pour les soirées et les nuits. Nous allons également imprégner nos vêtements avec un répulsif spécial vêtements, capable de tenir plusieurs mois et de résister à des lessives jusqu’à 40°. Nous espérons qu’avec ces deux répulsifs, nos vêtements imprégnés, des chaussettes hautes et des chaussures fermées, les moustiques n’auront pas raison de notre santé et que nous n’attraperons rien de grave ! A la question de savoir si nous emportons une moustiquaire avec nous ? Là encore c’est l’expérience de notre communauté qui a guidé notre choix de NE PAS EN PRENDRE UNE avec nous ! Déjà parce qu’apparemment beaucoup de pays infestés proposent des moustiquaires installées dans les chambres directement ; ensuite parce que beaucoup de voyageurs nous ont parlé du manque de praticité des moustiquaires actuellement sur le marché, de leur encombrement quand elle est pour 2 personnes ou encore du système d’attache pas évident suivant le type de logement qu’on occupe ; enfin parce que beaucoup de voyageurs regrettent leur choix d’en avoir emporté une et nous ont confessé ne pas l’avoir utilisé aussi souvent que cela. Pour toutes ces raisons, nous avons fait le choix de PARTIR SANS, mais libre à nous d’en acheter une en cours de route si les moustiques jouent trop avec nos nerfs. Encore une fois, nous ne partons pas en jungle profonde, donc nous devrions pouvoir trouver tout l’équipement nécessaire si celui-ci venait à nous manquer en cours de route. Nous sommes déjà bien chargés et ne voulions pas rajouter un élément supplémentaire que nous n’étions pas sûrs à 100% de pouvoir utiliser.

Produit Qté Conditionnement Prix
Insect Ecran zones infestées (DEET 50%) 2 100 ml 11,60 €
Insect Ecran vêtements 2 100 ml 15,90 €
TOTAL CATÉGORIE 4  — 27,50 €

 


Une crème solaire respectueuse des coraux

Une marque 100% française et de bons produits

Une marque 100% française et de bons produits

Comme pour le choix de notre dentifrice solide, nous avons fait appel à notre communauté afin de nous aider à trouver une crème solaire qui soit la moins impactante possible pour l’environnement et les coraux marins. Nous avons fini par choisir celle des Laboratoires de Biarritz. 99,9% du total des ingrédients sont d’origine naturelle et 20% du total des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique et est certifié par Ecocert Greenlife selon le référentiel Ecocert. Nous n’avons pas encore eu le plaisir de la tester, étant donné que nous sommes en hiver au moment où nous réalisons nos derniers achats en France. En choisissant cette crème solaire, nous avons entièrement fait confiance à notre communauté sur Instagram pour partir avec un produit qu’elle a testé et approuvé, et pour avoir l’esprit serein quand nous l’utiliserons dans les eaux à l’autre bout du monde. Pour avoir régulièrement observé les coraux lors de nos derniers voyages, nous avons pu constater à quel point le coraux est déjà bien impacté par l’activité de l’homme… il nous apparaissait comme primordial de penser aussi à notre impact en entrant dans l’eau et à ne pas ajouter de pollution dans les eaux.

Produit Qté Conditionnement Prix
Spray visage & corps 50+ adulte 2 100 ml 42,50 €
TOTAL CATÉGORIE 2  — 42,50 €

 


Le gel d’Aloe vera pour l’hydratation et les brûlures

Un gel 100% naturel pour bien hydrater la peau

Un gel 100% naturel pour bien hydrater la peau

Le gel d’Aloe vera est idéal pour hydrater sa peau. Sa texture légère est parfaite pour l’étaler facilement sur tout le corps avec très peu de produit. La peau est toute douce ensuite. Le gel apaise également les peaux irritées et sensibles, c’est pourquoi il est notamment recommandé dans le traitement de l’eczéma, du psoriasis, une piqure d’insecte, ou pour soigner les brûlures et les coups de soleil. Nous emportons désormais dans chacun de nos voyages un tube de 100 ml avec un gel concentré à 98% d’Aloe vera minimum, et biologique, pour apporter toutes ses vertus à notre corps. Apparemment, d’après les retours de Biocoop et des magasins bio qu’on a pu fréquenter, le gel d’Aloe vera se trouve désormais un peu partout dans le monde. Cela sera une de nos missions d’en trouver régulièrement afin de pouvoir en avoir avec nous en permanence et continuer notre routine matinale aux quatre coins du globe.

Produit Qté Conditionnement Prix
Gel 98% d’Aloe vera bio 1 125 ml 9,95 €
TOTAL CATÉGORIE 1  — 9,95 €

 


Le Baume Celtique : l’alternative bio, française et 100% naturelle au Baume du Tigre

Un Baume français et 100% naturel !

Un Baume français et 100% naturel !

Nous étions deux adeptes du Baume du Tigre depuis maintenant quelques années. Nous l’utilisions dans plusieurs cas comme les courbatures, les maux de tête, les piqûres d’insectes ou même les sinusites. Il soulage divers petits maux et nous étions très satisfaits d’utiliser ce remède traditionnel venant d’Asie soit disant naturel. Bien évidemment il devait faire partie de nos indispensables dans notre trousse de médicaments pour notre tour du monde mais ce ne sera pas le cas et on te dit pourquoi ! En plein dans nos derniers achats dans une boutique Biocoop, afin d’y trouver les produits naturels qui nous manquent encore, nous avons essayé tenter d’y trouver notre Baume du Tigre. Ne le trouvant pas en rayon nous demandons directement au vendeur. Et là, la douche froide ! Le vendeur nous apprend que depuis que le Baume du Tigre a été commercialisé dans le monde, et donc industrialisé à grande échelle, la société a changé sa recette ! D’après nous afin de réduire son coût de fabrication surtout… Et n’est plus 100% naturel comme on l’aurait imaginé. 40% des ingrédients du « nouveau » Baume du Tigre est la paraffine, un dérivé de la pétrochimie ! Mais il existe une alternative avec 100% d’ingrédients naturels et 84% issus de l’agriculture biologique, et d’une fabrication française de surcroît. Cette petite merveille s’appelle le Baume Celtique. Les vertus sont égales à celles du Baume du Tigre et il s’utilise de la même manière. Il suffit d’une petite noisette du produit sur le bout des doigts, d’effectuer des mouvements circulaires et de masser la zone concernée. Tu peux également l’utiliser en inhalation, mélangé dans de l’eau chaude. Il est naturel et composé avec de la cire d’abeille, du beurre de karité, du menthol, et des huiles essentielles de menthe poivrée, gaulthérie, camphre, niaouli, tea tree, girofle, cannelle, et de l’huile végétale de germe de blé. Il doit donc être utilisé avec parcimonie et dans des quantités moindres, le produit étant hyper concentré. Cependant, petit bémol, il est vendu 2 fois plus cher que le Baume du Tigre (15g pour 12 € pour le Baume Celtique contre 30g pour 10 € pour le Baume du Tigre). Le naturel a un prix !

Produit Qté Conditionnement Prix
Baume Celtique 2 15g 12,39 €
TOTAL CATÉGORIE 2  — 24,78 €

 


Le traitement antipaludique

Nos traitements antipaludiques

Nos traitements antipaludiques

Le paludisme est une maladie infectieuse potentiellement mortelle due à plusieurs espèces de parasites appartenant au genre Plasmodium. Le parasite est transmis à l’homme par la piqûre de moustiques infectés. Retrouve en cliquant ici notre article « Vaccins » qui te donnera toutes les informations sur les maladies les plus courantes lors d’un voyage au long court. Sachant que nous allons nous rendre dans certaines zones à risque, notre médecin spécialiste des maladies tropicales nous a prescrit 2 médicaments pour le paludisme : la Malarone et l’Eurartesim.

 

La Malarone

Qu’est-ce que c’est ?

Elle est prescrite en prévention d’un voyage dans une zone à risque où le paludisme est relativement présent. Les molécules sont l’Atovaquone et la Proguanil. Grâce aux noms des molécules, tu pourras trouver le traitement partout dans le monde et surtout dans les zones infectées.

Comment est-elle administrée ?

Pour que le médicament soit efficace, tu devras prendre un comprimé la veille de l’arrivée dans la zone à risque puis 1 comprimé par jour pendant la durée totale sur place et enfin encore 1 comprimé par jour pendant 7 jours après avoir quitté la zone.

Comment évaluer la quantité de boîtes à emporter en voyage ?

Tout dépend bien évidemment de ton projet de voyage. As-tu prévu d’aller dans des zone à fort taux de risque ou non ? C’est en fonction de ces questions que tu pourras évaluer la quantité. Pour notre part, et sachant que nous partons 2 ans, difficile de prendre beaucoup de traitements sur nous. Même si effectivement nous nous rendons dans certains pays concernés, seulement quelques zones de ces pays sont à risque. Nous avons donc décidé de prendre 2 semaines de traitement chacun. Soit 4 boîtes de 12 comprimés pour 2 traitements de 15 jours. Le calcul est simple : 15 jours en zone infectée + 1 jour la veille + 7 jours après le départ = 23 comprimés x 2 personnes = 46 comprimés soit 4 boîtes de 12.

Des effets secondaires ?

Elle est susceptible d’entraîner quelques effets secondaires indésirables, dont notamment des nausées et diarrhées, des maux de ventre, des migraines ou encore des quintes de toux sèche. Au final, ces effets sont donc moins lourds que ceux d’autres médicaments antipaludéens qui peuvent parfois provoquer des crises d’anxiété ou même des cauchemars et des hallucinations. Bien évidemment nous ne l’avons toujours pas testé. Nous te donnerons notre point de vue à notre retour, en espérant n’avoir aucun effet secondaire si on venait à l’utiliser !

Y’a-t-il un générique de la Malarone ?

Bonne nouvelle, il existe aujourd’hui le générique de la Malarone. Le prix est beaucoup moins important que le médicament traditionnel vendu au prix fort et non remboursé par la Sécurité sociale. Compte 24,97 € la boîte de Malarone contre 12,90 € pour sa version générique, soit un prix divisé par 2. Lors d’un tour du monde, toutes les petites économies sont bonnes à prendre.

 

L’Eurartesim

Qu’est-ce que c’est ?

L’Eurartesim est indiquée dans le traitement du paludisme non compliqué chez les adultes, les adolescents, les enfants et les nourrissons âgés de 6 mois et plus et pesant 5 kg ou plus.

Comment est-elle administrée ?

Le traitement est administré en 1 prise par jour à heure fixe pendant 3 jours. C’est ton poids qui indique la dose de cachets à prendre à chaque prise.

Dans quel cas prendre le traitement ?

Notre médecin nous a prescrit le traitement antipaludique au cas où nous serions isolés dans une zone reculée, sans possibilité de consulter rapidement un médecin ou de nous rendre à l’hôpital. En aucun cas nous ne devons prendre le traitement sans consulter. Sauf si nous n’avons pas le choix de consulter rapidement un spécialiste de la santé et que nous présentons les symptômes du paludisme, de fortes fièvres notamment.

Combien ça coûte ?

Comme indiqué dans le tableau ci-dessous, le prix d’une boîte d’Eurartesim est de 34,44 €, mais le traitement est intégralement remboursé par la Sécurité sociale.

Produit Qté Conditionnement Prix
Eurartesim (remboursé par la Sécurité sociale) 2 320 mg / 40 mg (68,88 €)
Atovaquone / Proguanil (générique Malarone) 4 250 mg / 100 mg 51,60 €
TOTAL CATÉGORIE 6  — 51,60 €

 


En résumé

Si tu additionnes tous les montants que nous avons dépensé, tu arriveras à 216,91 € pour notre trousse à pharmacie et de premiers secours. Un coût certes important mais que tu peux vite amortir si tu devais acheter tous ces médicaments et équipements à l’étranger. Nous partons avec une base, afin d’être un minimum autonomes, mais tu peux sûrement réduire la liste pour partir plus léger et acheter au fur et à mesure ce dont tu auras besoin. L’important est de connaître le nom des molécules et d’ajuster la posologie en fonction du dosage de celle-ci. On espère que cet article t’aura permis d’y voir plus clair niveau santé, et si tu as des questions n’hésite pas à nous écrire !

Inscris-toi à notre newsletter

Et si tu recevais toute l'actualité du blog directement dans ta boîte e-mail ?

Le blog voyage de Nicolas & Julien, deux passionnés de voyage en vadrouille depuis 2015. Lepoint2départ, là où l'aventure commence !