Démarches administratives : la partie la moins drôle !

par Lepoint2départ

Préparer un tour du monde et donc quitter la France quelque temps est aussi synonyme de démarches administratives rébarbatives et dans lesquelles nos nerfs furent mis à rude épreuve. Grâce à internet nous avons pu faire pas mal de choses néanmoins, mais pour certains domaines, les méandres de l’administration française ne nous ont pas facilité les choses ! Nous allons revenir ici sur les différentes démarches à faire afin de te mettre au vert au regard de l’administration et quelques tuyaux pour « survivre » à cette étape clairement pénible.

Sécurité sociale et mutuelle

On commence par la partie la plus facile : la sécurité sociale. Ici pas grand chose à faire ! Tu auras sûrement quitter ton boulot donc tu ne cotiseras plus pour ton droit à l’assurance maladie. Tu resteras néanmoins affilié plusieurs mois au régime général. De toute façon en cas de problème à l’étranger ce n’est pas la sécurité sociale qui prendra en charge tes soins. Cela sera soit l’assurance de ta carte Visa premier si ton voyage dure 3 mois au maximum; soit, comme c’est notre cas, notre assurance voyage pour un voyage au long cours. Tu n’as donc pas de démarche particulière à effectuer concernant la sécurité sociale. A la rigueur lui communiquer tes nouvelles coordonnées postales et faire une photocopie de ta carte vitale que tu laisseras à un proche. Concernant ta mutuelle complémentaire, là tu vas devoir la résilier avant ton départ. Généralement la résiliation est possible avant la date anniversaire du contrat, à faire 2 mois avant la date de renouvellement du contrat par lettre recommandée avec avis de réception. Ainsi, ta mutuelle sera au courant de ton départ et tu pourras résilier ton contrat dans les délais autorisés. Tu n’as pas besoin de donner de motif particulier quant à la résiliation. Il faut juste le faire avant la date anniversaire du contrat. Dans notre cas, nos deux mutuelles se sont arrêtées le 31 décembre 2019 et c’est désormais notre assurance voyage qui prendra le relais pour tous les remboursements liés à nos frais de santé.

 

Impôts

LA partie la plus chiante, avec des guichetiers qui nous ont donné pas moins de 4 versions différentes à mesure que nous allions aux impôts tenter de comprendre comment faire au mieux pour mettre notre situation à jour… clairement partir en tour du monde ne fait pas partie des cas particuliers qu’un centre des impôts peut entendre ! Il faut bien avoir conscience de ça en allant les voir… tu cherches à te mettre dans la légalité mais rien n’est fait pour que ce soit clair et surtout simple… Julien en a pleuré tant il n’arrivait pas à comprendre comment faire ! Tu pars à l’autre bout du monde et PERSONNE ne viendra te chercher en cas de soucis, pars l’esprit tranquille ! Néanmoins 2 choses à savoir sur les impôts :

  • La première : tu seras obligé de donner une adresse française pour que les impôts puissent te joindre si besoin. Bien que nous ne serons pas en France de 2020 à 2022, les impôts voulaient quand même que nous communiquions une adresse fiscale en France, chez un proche ou un ami. Avec le risque que ça change le montant de ses impôts locaux, puisque c’est les revenus totaux du ménage qui sont prises en compte dans le calcul des impôts locaux, même si tu es considéré comme héberger à titre gracieux… bref un vrai casse-tête et honnêtement nous n’avons pas trouvé de solution ! Du coup, plutôt que de frôler la crise de nerfs, nous avons donné l’adresse du papa de Nicolas qui gardent nos affaires en notre absence et va gérer nos urgences administratives si besoin. De toute façon la taxe d’habitation est en cours de suppression par le gouvernement donc ça ne sera bientôt plus un problème pour les futurs voyageurs ! Le plus « drôle » ce n’est pas nous qui avons directement communiqué l’adresse en question ! Nous comptions partir à l’étranger et donner au moment de la prochaine déclaration de revenus soit une adresse d’un hôtel à l’étranger soit l’adresse d’un parent à contre cœur… c’est La Poste, avec son service de suivi courrier, qui a communiqué notre nouvelle adresse de domiciliation aux impôts, qui s’en sont donc servis pour mettre à jour notre adresse fiscale… ils sont malins nos fonctionnaires n’est-ce pas ! Du coup nos dossiers sont à jour et les impôts savent où taper si besoin, sachant qu’on ne leur doit absolument rien et qu’on part l’esprit totalement tranquille à ce niveau !
  • La deuxième : bien que tu partes en tour du monde, tu devras penser l’année suivante à déclarer tes revenus de l’année précèdent ton départ. Par exemple, nous avons continué à percevoir des revenus tout au long de l’année 2019 par nos jobs respectifs, afin de préparer notre tour du monde. Et bien ces revenus devront être déclarés en 2020 afin que notre taux d’imposition puissent être recalculés. Évidemment cela ne changera rien puisque les impôts sont désormais prélevés à la source et que nous ne percevrons plus aucun revenus entre 2020 et 2022. Donc quel que soit notre taux d’imposition, appliqué à 0 € de revenu on arrivera à 0 € d’impôts à payer et donc à une non-imposition. Mais il faut garder en tête que partir à l’étranger ne veut pas dédouaner de ses obligations de citoyen français. Reste à savoir si nous pourrons nous connecter sur le site des impôts depuis l’étranger ou si celui-ci sera non accessible par mesure de sécurité. Pour éviter ce problème, n’hésite pas à laisser à un parent ton numéro fiscal et le mot de passe de ton compte. Ainsi il pourra se connecter sur ton compte et valider la déclaration pré-remplie en quelques clics, de sorte à valider ta déclaration de revenus et que tu puisses poursuivre ton voyage l’esprit tranquille. Là-dessus, on a eu tous les sons de cloches des services des impôts… le plus simple est de laisser tes identifiants à un proche, ainsi il gèrera en ton absence… après tout, ce n’est pas tous les jours que tu pars vivre un tour du monde… donc les impôts pourront bien attendre ton retour !

 

Banques

Avec internet et l’émergence des néo-banques en ligne, tout se fait de manière très simple et rapide. Nous consacrons d’ailleurs un article complet à ce sujet, où nous t’indiquons nos banques en ligne, les démarches à effectuer, les avantages, les CB spéciales voyage que nous avons souscrits, … n’hésite pas à aller le lire pour tout savoir sur le sujet. En gros, passer à une banque en ligne est l’assurance de pouvoir gérer simplement et facilement ta trésorerie où que tu sois dans le monde, et surtout, surtout, éliminer l’intégralité des frais bancaires, notamment grâce à des CB adaptées. Et ça c’est vraiment le point fort des banques en ligne, et avec la multiplication des pays et des devises que tu vas manipuler dans le cadre d’un tour du monde, mieux vaut préparer le terrain et souscrire aux produits financiers adaptés.

 

Résiliation bail logement et assurance habitation

Avant de partir en tour du monde s’est posée la question du logement. Étant locataires, nous n’avions légalement pas le droit de sous-louer notre apparemment sans l’accord explicite de notre propriétaire. En sous-louant notre appartement, nous serions restés responsables en cas de problème. Après de rapides discussions, nous avons fait le choix à 2 de rendre notre appartement et de vendre tous nos meubles, une des astuces d’ailleurs pour mettre des économies de côté. Habitant Paris, en zone tendue, notre délais de préavis était d’1 mois. Il peut être de 3 mois suivant la commune où se situe ton logement. À toi donc de t’organiser au mieux et de donner ton préavis à ton propriétaire ou à ton agence via une lettre recommandée avec avis de réception. Tu n’as pas besoin de donner de motif de départ, seul le délais légal de préavis est à respecter. Afin d’économiser un peu plus, comme nous avions quand même un loyer de 1600 €, nous avons fait le choix de rendre l’appartement au 15 novembre 2019 plutôt qu’au 15 décembre 2019, afin d’économiser un mois de loyer. Julien travaillant dans le digital, il n’a pas eu de mal à finaliser ses contrats à distance, les rendez-vous clients en moins ! C’est un bon moyen d’économiser avant de partir que de retourner un temps chez papa / maman, en plus de passer des moments précieux avec tes proches avant le grand départ. Concernant l’assurance habitation, elle se résilie directement auprès de ton assurance avec le bail de sortie comme preuve de ton départ. L’assurance mettra à jour ton échéancier et pourra te rembourser au prorata le mois déjà entamé si besoin. Tu peux faire cette demande de résiliation par courrier en joignant les pièces justificatives demandées ou comme nous en agence pour gagner du temps et que la résiliation soit immédiate. Ainsi le 15 novembre 2019, nous avons récupéré le camion de location, chargé celui-ci, fait faire le bail de sortie, sommes allés à notre assurance pour résilier notre contrat, appelé EDF, pris la route, déchargé le camion en arrivant et dormis une bonne nuit. C’est une sacré étape vers ta nouvelle vie de nomade et déjà là tu ressentiras la liberté qui va devenir ton quotidien petit à petit.

 

Résiliation du contrat EDF

En rendant ton appartement, ton propriétaire ou ton agence devra indiquer sur le bail de sortie tes indexes de compteur. C’est obligatoire et ils te seront demandés par EDF pour effectuer la résiliation. Celle-ci se fait très rapidement et simplement : soit par téléphone, en indiquant le motif de ton appel et en communiquant à l’opérateur tes indexes de compteur; soit par internet, via ton compte client EDF; soit via l’application mobile EDF, dans la section de résiliation. Généralement l’opération prend 5 minutes et doit se faire au moment du rendu des clefs de ton appartement. A défaut garde bien la copie de ton bail de sortie et prend une photo de ton compteur. Tu auras ainsi tous les éléments nécessaires pour le faire un peu plus tard si tu n’as pas la possibilité de le faire tout de suite. A noter qu’EDF t’enverra une facture de clôture derrière, correspondant au reste dû de tes consommations ainsi que ton abonnement. Il n’y a pas de frais de clôture d’un abonnement EDF.

 

Résiliation de l’abonnement internet

En quittant ton logement, il te faudra aussi sûrement résilier ton abonnement internet. Ne le fais pas trop tôt, généralement cela se fait dans les 10 jours suivants ta demande. Nous étions chez le FAI Free donc c’est la démarche pour cette opérateur que nous allons t’indiquer. La demande se fait via le 3244, numéro d’appel gratuit depuis une ligne Free. En expliquant le motif de ta résiliation, l’opérateur t’indiquera que 72h après ta demande, tu pourras télécharger via ton espace abonné un formulaire de résiliation à imprimer, daté et signé et retourner par voie postale en lettre simple (on te conseille de le faire plutôt en lettre recommandée avec avis de réception), ainsi qu’une étiquette prépayée pour le retour du matériel appartenant à Free. Nous avons donc envoyé notre demande le 5 novembre 2019, comme nous quittions notre logement parisien le 15. Puis mis au courrier le matériel complet dans les boîtes d’origine le 15 au matin dans un point relais. Tout est très simple et se fait en respectant les délais indiqués par l’opérateur. Une fois que Free a clôturé notre ligne, nous en avons été avisés par e-mail et avons reçu notre dernière facture de clôture. Au départ nous avons été injustement débités de 49 € de frais de résiliation… mais c’était sans compter sur Julien et son habitude des démarches administratives. Ayant saisi la direction départementale de répression des fraudes, le dossier est remonté jusqu’au service consommateurs national de Free, qui nous a remboursé ces frais de résiliation en comprenant qu’un tour du monde rendait forcément impossible le maintien du service, et donc que notre départ était un motif légitime de résiliation. Pour le prouver, nous avons dû joindre notre attestation d’assurance voyage, prouvant à Free les dates de notre départ et la durée supérieure à 3 mois à l’étranger. Tout est bien qui finit bien mais là encore il faudra prendre sur toi pour expliquer ton projet à des employés peu habituées à un tour du monde et donc t’appliquant des frais de résiliation de manière pas très honnête !

 

Résiliation du forfait mobile

Impossible de partir à l’étranger et de garder le même forfait de téléphone mobile. Déjà les communications sont souvent chères depuis l’étranger mais surtout l’accès à internet est limité et hors de prix. Nous avons donc fait le choix de résilier totalement nos lignes. Ainsi, pas de risque de faire du hors forfait (ce qui peut très vite chiffrer suivant les pays et la date que tu consommes). De plus, nous avons lu que certains opérateurs font la chasse aux forfaits qui restent inactifs pendant 4 mois ou plus. C’est à dire que rester en mode avion pour espérer garder ton numéro français ne semble pas possible… Nous allons perdre nos numéros français mais finalement ce tour du monde sonnera vraiment comme un nouveau départ sur tous les plans. Nous opterons pour des cartes SIM locales et nous passerons nos appels depuis l’application WhatsApp. C’est simple : nous avons installé l’application à toute la famille avant le départ ! Ainsi nous pourrons échanger SMS, appels et conversations vidéos en passant par le wifi. Assure toi bien d’avoir réglé tes notifications bancaires afin de pouvoir utiliser l’authentification via l’application plutôt que par SMS, idem pour les sites qui proposent la double authentification. Assure toi de la régler sur une double authentification par e-mail, de sorte à tout pouvoir faire via internet et non plus via les réseaux GSM que tu n’auras plus à l’étranger en résiliant totalement ton forfait. Supprimer son forfait avant le départ est aussi l’assurance de faire de belles économies. A ton retour, tu n’auras plus qu’à souscrire un nouveau forfait et obtenir un nouveau numéro de téléphone. Entre les SIM locales et les réseaux wifi implantés partout, nous devrions nous en sortir et pouvoir rester en contact facilement avec nos familles et nos amis.

 

Abonnements divers

Nous n’avions pas beaucoup d’abonnements à côté. Nous avons naturellement résilié nos abonnements à la salle de sport, ou plutôt pas renouvelés les contrats comme ils arrivaient à expiration au moment de notre départ, surtout que nous n’allions plus trop à la salle les derniers temps… Nicolas a résilié son abonnement Spotify premium. Pour la musique, nous aurons donc un abonnement pour 2, avec des albums et des playlists téléchargés hors connexion, de sorte à pouvoir écouter de la musique sans avoir besoin de se connecter à un quelconque réseau. Nous n’avions pas d’abonnement à Netflix et n’en avons pas pris un. D’une part c’est pas donné sur un budget voyage, de plus nous préférons nous passer de TV et de séries, une petite cure de déconnexion ne nous fera pas de mal bien que nous soyons sérivores. À toi de limiter les abonnements et de bien garder en tête que plus tu garderas d’abonnements plus ton budget sera impacté. Un tour du monde est une bonne occasion de te déconnecter de la technologie pour te reconnecter à la nature, et donc nous allons partir dans cette optique, pour profiter encore plus des aventures magiques qui nous attendent.

 

Permis de conduire international

Nos permis de conduire internationaux

Nos permis de conduire internationaux

Tu as l’intention de partir en tour du monde ou alors en vacances pendant quelques semaines ? Tu as peut-être envie de louer une voiture ou un van pour explorer plus librement un pays ? Tu dois alors penser à faire une demande de permis international pour pouvoir rouler. Si tu te rends hors Europe, ton permis français peut suffire pour conduire temporairement dans certains pays. Dans d’autres pays, il doit être accompagné d’un permis de conduire international. Ce permis est la traduction officielle de ton permis français. Tu dois le demander avant ton départ de France.

Qui peut obtenir un permis international ?

Le permis international peut être délivré à toute personne en résidence nomade (pays où une personne demeure plus de 6 mois (185 jours minimum) par année civile, du fait d’attaches personnelles ou professionnelles) en France et titulaire d’un permis délivré dans l’un des pays suivants : France, Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Danemark, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Monaco, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse.

Où faire la demande ?

Depuis le 30 mai 2018, tu dois effectuer une pré-demande en ligne du permis de conduire international via un téléservice disponible sur le site de l’agence national des titres sécurisés : l’ANTS. Le téléservice est accessible avec FranceConnect (connexion avec l’identifiant et le mot de passe de ton compte Impots.gouv.fr ou Ameli.fr) ou avec tes identifiants ANTS (si tu n’en as pas, il te sera proposé de créer un compte pour avoir un espace personnel sur le site de l’ANTS).

Quels sont les documents nécessaires ?

Tu as besoin des documents suivants (photographiés ou numérisés) :

  • Justificatif d’identité
  • Justificatif de domicile
  • Permis de conduire

Combien ça coûte ?

La bonne nouvelle c’est qu’il est gratuit.

Quel est le délai de délivrance ?

Le délai de délivrance est variable selon les périodes. Seules les urgences pour motif professionnel sont prises en compte : tu devras joindre une attestation de ton employeur et préciser la date de départ. Le PCI est envoyé par courrier avec l’enveloppe pré-affranchie au tarif lettre suivie 50 g format “prêt à poster” que tu auras joint à ta demande à l’adresse d’envoi souhaitée. Dans notre cas nous l’avons reçu sous environ 10 jours.

Quelle est la validité du permis de conduire international ?

Le permis de conduire international est délivré pour une durée de validité de 3 ans ou pour la durée de validité de ton permis de conduire français si celle-ci est inférieure à 3 ans. Il n’est valable à l’étranger qu’accompagné de ton permis de conduire français. Il autorise la conduite des mêmes catégories de véhicules (auto, moto…) que celles de ton permis français. En France, le permis de conduire international n’a aucune valeur. Tu ne peux pas conduire avec ce titre, il ne remplace pas ton permis de conduire français que tu dois conserver.

Comment le renouveler en cas d’expiration, de perte ou de vol ?

Le permis de conduire international est renouvelable :

  • Pour un renouvellement suite à expiration, tu devras produire les mêmes pièces que pour une 1ère demande, accompagnées du permis de conduire international.
  • Pour un renouvellement suite à la perte ou au vol du permis international, tu devras produire les mêmes pièces que pour une 1ère demande, en y joignant une déclaration sur l’honneur de perte ou de vol.

 

Changement d’adresse et suivi du courrier

Comme évoqué plus haut, nous avons fait le choix de ne pas utiliser le site du gouvernement pour indiquer un changement d’adresse chez un proche, par peur que cela augmente ses impôts locaux. Le site prévu par l’état est pourtant pratique pour ça mais nous avons préféré nous en passer, comme pour figer notre situation et changer d’adresse officiellement à notre retour. Surtout que nous ne serons pas en France entre 2020 et 2022, donc nous n’avons évidemment pas d’adresse à nous à proprement parlé. Néanmoins, au cas où des courriers continueraient d’arriver, nous sommes passés par le service de suivi de courrier proposé par La Poste. Ainsi notre courrier va suivre jusqu’à l’adresse d’un proche pendant 6 mois (possibilité de souscrire 1 contrat pour une durée maximale d’1 an). La souscription du contrat se fait soit en ligne (formulaire télédéclaré avec un code d’activation envoyé par La Poste pour le valider et l’activer), soit en bureau de Poste pour activer directement le contrat. La Poste propose même un service de transfert de courrier vers une adresse étrangère aux mêmes modalités. Concernant les tarifs au 4 janvier 2020 :

Réexpédition nationale temporaire Réexpédition internationale temporaire
15 jours à 1 mois 28 € 44 €
1 mois à 6 mois 33,50 € 90 €
6 mois à 1 an 57 € 150 €

Par contre, afin de limiter la quantité de courriers réexpédiés, et donc qui vont rester sans réponse de ta part en ton absence, nous te conseillons comme nous de bien dématérialisé ton courrier avant ton départ. Que ce soit les impôts, les relevés bancaires, les factures de téléphonie mobile, les factures diverses, etc. tout peut être envoyé de manière électronique aujourd’hui. En plus de te faciliter la vie, tu feras un geste pour la planète qui en a bien besoin. Un contrat de 6 mois nous semble donc suffisant pour recevoir les derniers courriers éventuels et donc finir les modifications de mode de réception pour à terme ne recevoir plus aucun courrier par voie postale. Au pire ton proche pourra ouvrir ton courrier et t’en tenir informé, mais pars avec l’idée en tête qu’un tour du monde est ton choix et non celui de tes proches, malgré toute leur gentillesse à vouloir t’aider.

 

Carte d’électeur

Là encore, partir à l’étranger ne veut pas dire te démunir de tes droits et devoirs de citoyen français. Sur ce point nous faisons office de mauvais élèves car nous n’avons pas pris le temps de faire une procuration à un proche ou un ami, afin qu’il puisse voter en notre absence. La politique étant un sujet délicat qu’on aborde jamais avec nos amis, ou très rarement, il nous apparaissait comme tout aussi délicat de demander à quelqu’un d’aller mettre dans une urne notre bulletin de vote. Alors on le confesse, sur ce point nous serons deux abstentionnistes pour les élections qui auront lieu entre 2020 et 2022. Au retour nous mettrons à jour notre statut et nous réinscrirons sur les listes, mais nous voulions conclure par ce paragraphe pour te rappeler de ne pas faire comme nous et de penser à faire une procuration à un proche. Des français se sont battus pour que nous ayons ce droit civique alors il est toujours bien de s’en rappeler et de faire les démarches adéquates. Faute avouée à moitié pardonnée ?

Tu devrais aussi lire

Laisse un commentaire

 

Lepoint2départ utilise des cookies pour vous garantir la plus jolie des expériences sur le site. Si vous souhaitez continuer à naviguer sur ce blog, vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus