Newsletter
    Et si tu recevais une dose de voyage & de conseils directement par e-mail ?

CHAPITRE 35

De Bandol à Cassis

0

26 août 2012

BANDOL

CASSIS

Ce matin, je fais route vers Cassis à une trentaine de kilomètres de Bandol. L’heure est matinale mais je veux arriver tôt sur mon prochain site. J’assiste au lever du soleil sur la Plage de la Grande Mer à Cassis. Le décor est magnifique et le spectacle offert par la nature somptueux. C’est l’avantage de se lever tôt pour assister à ce qu’on appelle communément la « Golden Hour », meilleur moment de la journée pour prendre des photos. La plage est un mélange de sable et de petits galets. Le panorama est vraiment beau, avec la ville de Cassis en arrière-plan. Je suis surtout ici pour découvrir le Parc National des Calanques, couvrant principalement les communes de Cassis, la Côte Bleue, Marseille et La Ciotat. Depuis le centre, je roule à présent sur l’Avenue des Calanques menant à l’une des plus connues du coin : la Calanque de Port-Miou. Dans un écrin étroit de falaises, elle abrite un petit port de plaisance faisant la joie des voiliers. Des petits sentiers de randonnées en partent également. Le chant des cigales accompagne mes pas. Le cadre est juste magique ! La nature est sauvage, entre garrigue aride et eaux turquoise / bleu électrique. Difficile de ne pas tomber amoureux de ces paysages à couper le souffle. Je m’écarte du port de plaisance en suivant un sentier pédestre. A mesure que je prends de la hauteur, je me rends vraiment compte du caractère unique du site. Pas étonnant que les touristes se pressent nombreux en saison. Près d’une trentaine de calanques composent le Parc National protégé. Certaines étant plus ou moins accessibles, avec des rochers scabreux pouvant être dangereux. L’après-midi, je terminerai ma journée dans l’écrin merveilleux de la Calanque d’En-Vau, souvent considérée comme la plus belle des calanques. Je trouve un rocher au bord de l’eau, assez isolé de la foule, et suffisamment grand et plat pour que je puisse y poser ma serviette dessus. En marchant un peu, il y a moyen de trouver des endroits plus calmes même si je ne vais pas te mentir cette calanque est l’une des plus populaires du coin. Les falaises se dessinent à perte de vue et prennent leurs racines dans une eau irréprochable. Le cadre est sublime et encore une fois je découvre une France méconnue, avec des paysages qui n’ont rien à envier à ceux qu’on trouve à l’autre bout du monde. Je ne résiste pas au plaisir de me baigner, et de faire de longues brasses dans ce décor de carte postale. Tu auras noté que j’ai ralenti le pas entre cette fin de road trip et que globalement le sud est davantage propice par son climat et ses côtés à la détente. En fin de journée, je retourne à Cassis retrouver un littoral un peu plus plat, pour profiter d’un coucher de soleil enchanteur, avant de regagner ma 206 pour passer la nuit au bord d’une route.

Le port de plaisance de Cassis

Le port de plaisance de Cassis

Des voiliers par dizaines dans le port de Cassis

Des voiliers par dizaines dans le port de Cassis

Petite crique aux portes de la ville

Petite crique aux portes de la ville

Vue sur la Calanque de Port-Miou

Vue sur la Calanque de Port-Miou

Vue sur la Calanque d’En-Vau

Vue sur la Calanque d’En-Vau

 


Autres chapitres

Inscris-toi à la newsletter

Et si tu recevais une dose de voyage & de conseils directement par e-mail ?

Le blog voyage de Nicolas & Julien, deux passionnés de voyage en vadrouille depuis 2015. Lepoint2départ, là où l'aventure commence !