Newsletter
    Et si tu recevais une dose de voyage & de conseils directement par e-mail ?

CHAPITRE 19

De Metz à Natzwiller

0

10 août 2012

METZ

NATZWILLER

Ce matin, les rayons matinaux me portent vers Strasbourg, la capitale de l’Alsace. J’y étais déjà allé il y a quelques années sans vraiment prendre le temps d’affronter ma visite de la ville. Cette fois, je me gare près de la gare ferroviaire et décide d’y consacrer la journée. La gare de Strasbourg vaut d’ailleurs le coup d’œil, avec son immense verrière habillant l’ancien bâtiment rénové. Elle forme une sorte de bulle autour de la gare et contraste démesurément avec l’architecture environnante. Direction ensuite la Grande Île de Strasbourg, qui correspond à l’île accueillant le centre-ville. Entourée de la rivière Ill, la grande île est accessible par une multitude de ponts et concentre la majorité des sites d’intérêt de Strasbourg. Direction LE point d’intérêt de Strasbourg : la Cathédrale Notre-Dame. C’est la deuxième cathédrale la plus visitée de France après Notre-Dame de Paris. C’est aussi le symbole de la ville. La particularité de la cathédrale est qu’elle ne possède qu’une seule tour. La deuxième n’a jamais été construite et offre donc à la façade de l’édifice un visage bien singulier qui amuse les visiteurs. La première tour par contre atteint des sommets avec une flèche qui culmine à 142 mètres, faisant de la Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg l’une des plus hautes de France, celle de Rouen en tête. Que ce soit à l’extérieur avec son style gothique unique ou à l’intérieur avec une architecture tout aussi impressionnante, la cathédrale est un véritable bijou. Largement éclairée grâce à sa double-rangée de vitraux, ses rosaces grandiloquentes, ou encore sa grande nef voûtée, elle attire aussi pour son Horloge astronomique datant de la Renaissance. Toujours en fonctionnement, et animée par des automates qui s’activent tous les quarts d’heures et toutes les heures, elle délivre l’heure aux strasbourgeois depuis des siècles, mais aussi la météo, le jour, le mois, l’année, le signe du zodiaque ou encore la phase lunaire. Une cathédrale qui multiplie les sources d’intérêt et qu’il ne faut pas manquer si tu passes à Strasbourg. Autour, je prends le temps de flâner rue des Juifs, place du Marché Gayot bordée par de petits restaurants, place Saint-Étienne, place Gutenberg avec son vieux carrousel au centre, le long de la Gran’Rue – l’une des rues principales de Strasbourg -, rue du Vieux-Marché-aux-Poissons avec ses façades colorées ou encore le long du quai des Bateliers pour une balade le long de l’Ill. Mention spéciale pour le quartier de la Petite France, très animé et touristique, mais aussi l’un des plus beaux avec ses ruelles pavées, ses balcons fleuris, ses petits canaux et ses maisons à colombages caractéristiques, comme la pittoresque Maison des Tanneurs devenue aujourd’hui un restaurant réputé. La Grande Île de Strasbourg a des allures de grand village et l’esprit de ses maisons à colombages caractéristique de l’Alsace affiche ici toutes ses splendeurs. Le cœur historique de la ville, piéton en grande majorité, est vraiment le meilleur moyen de découvrir Strasbourg et surtout son caractère typique. A l’heure du déjeuner, je me laisse séduire par une traditionnelle Flammekueche chez Flam’s (la tarte flambée alsacienne), une pâte fine recouverte de crème fraîche épaisse, de lardons et d’oignons en rondelles, puis cuite au four. Délicieux ! Puis dans l’après-midi, je me laisse séduire par une Bretzel, une pâtisserie emblématique d’Alsace. Il s’agit d’une brioche salée – et oui – pochée dans du bicarbonate de soude, enroulée en forme de noeud, recouverte de gros sel puis cuite au four. Elle se déguste directement dans les heures qui suivent sa sortie du four. Pas vraiment gourmand à l’heure du goûter mais Alsace oblige je m’en tiens aux traditions culinaires locales. Au-delà du charme évident de son centre historique, Strasbourg est aussi une ville marquée par sa place prépondérante dans la vie européenne, en valent pour preuve la présence aux abords de la ville du Parlement européen, du Conseil de l’Europe ou encore la Cour européenne des droits de l’Homme. Depuis le centre historique, il faut compter 45 minutes de marche mais j’ai le plaisir par la même occasion de longer l’Ill et la balade se révèle très agréable. Le parlement est tout en verre et affiche une très jolie forme circulaire. Sur le parvis flottent les drapeaux des pays membres de l’Union européenne. Je prends le temps de faire quelques clichés du tout puis me dirige à nouveau vers la gare de Strasbourg où j’ai garé ma 206 plus tôt dans la journée. Cette voie j’emprunte une voie qui me refait passer dans le centre-ville histoire de prendre un dernier bain de maisons à colombages et d’odeurs de choucroute garnie. Il est l’heure pour moi de reprendre la route, et je fais escale dans la montagne sur la route de Natzwiller pour clôturer cette belle étape.

La gare de Strasbourg en forme de grosse bulle en verre

La gare de Strasbourg en forme de grosse bulle en verre

Y'a pas de doute, je suis bien en Alsace !

Y’a pas de doute, je suis bien en Alsace !

Le tramway de Strasbourg au coeur de la ville

Le tramway de Strasbourg au coeur de la ville

La place Gutenberg située dans la Grande Île de Strasbourg

La place Gutenberg située dans la Grande Île de Strasbourg

L'une des plus jolies places de la ville

L’une des plus jolies places de la ville

Le vieux carrousel au centre de la place Gutenberg

Le vieux carrousel au centre de la place Gutenberg

Vue sur la magnifique cathédrale Notre-Dame de Strasbourg

Vue sur la magnifique cathédrale Notre-Dame de Strasbourg

Vue sur l'unique tour de la cathédrale

Vue sur l’unique tour de la cathédrale

Une singularité qui fait l'attrait de l'édifice

Une singularité qui fait l’attrait de l’édifice

Intérieur de la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg

Intérieur de la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg

Des vitraux absolument magnifiques

Des vitraux absolument magnifiques

Cathédrale la plus élevée du Grand Est et la 2ème de France après Rouen

Cathédrale la plus élevée du Grand Est et la 2ème de France après Rouen

Balade dans les rues charmantes de la ville

Balade dans les rues charmantes de la ville

Des façades singulières caractéristiques de l'Alsace

Des façades singulières caractéristiques de l’Alsace

Une magnifique maison à colombages

Une magnifique maison à colombages

Strasbourg ou la promesse d'un dépaysement assuré

Strasbourg ou la promesse d’un dépaysement assuré

Fin de la balade en passant devant le Parlement européen

Fin de la balade en passant devant le Parlement européen

 


Autres chapitres

Inscris-toi à la newsletter

Et si tu recevais une dose de voyage & de conseils directement par e-mail ?

Le blog voyage de Nicolas & Julien, deux passionnés de voyage en vadrouille depuis 2015. Lepoint2départ, là où l'aventure commence !