Newsletter
    Et si tu recevais une dose de voyage & de conseils directement par e-mail ?

CHAPITRE 17

De Lille au Luxembourg

0

8 août 2012

LILLE

LUXEMBOURG

Réveil en douceur avec une belle journée prévue à Lille aujourd’hui. Encore une ville étape que j’avais hâte de visiter. J’arrive en début de matinée, sous une météo maussade. Le ciel est décidément bien chargé et la réputation du Nord se confirme. Il est à peine 9h et les cafés ouvrent à peine leurs portes. Peu de monde dans les rues à cette heure-là, c’est un avantage certain en temps que touriste. Je commence ma visite par l’incontournable Grand’Place dont tu as sûrement entendu parler. C’est LA place emblématique de Lille et le cœur de sa vie locale. La place est également appelée place du Général de Gaulle, Charles de Gaulle étant né à Lille en 1890. Il est vrai qu’elle en jette cette Grand’Place avec ses bâtiments d’architecture classique, ses façades colorées, le beffroi de la Chambre de commerce qui fend le paysage, son Théâtre du Nord et sa programmation éclectique, le siège du journal local « La Voix du Nord » et son bâtiment à la façade art déco en triangle ou encore sa Vieille Bourse, abritant des bouquinistes, des fleuristes et les curieux. Impossible également de manquer la façade néo-classique de l’Opéra de Lille sur la Place du Théâtre juste à côté. Au centre de la place, j’arrive aux pieds d’une colonne commémorative entourée à sa base d’un bassin fontaine, la Colonne de la Déesse, pour commémorer la résistance de la ville au siège autrichien de 1792. C’est depuis ce centre qu’on a le plus beau point de vue sur la place à 360•, les édifices répartis tout autour représentant un panorama de l’architecture lilloise et flamande du XVIIe au XXe siècle.

La Grand'Place de Lille, la place la plus connue de la ville

La Grand’Place de Lille, la place la plus connue de la ville

Vue sur le beffroi de Lille depuis la Grand'Place

Vue sur le beffroi de Lille depuis la Grand’Place

Vieille Bourse de Lille

Vieille Bourse de Lille

Le beffroi de la Chambre de commerce

Le beffroi de la Chambre de commerce

Façade de l'Opéra de Lille

Façade de l’Opéra de Lille

Lille, une ville vraiment magnifique !

Lille, une ville vraiment magnifique !

Une ville de caractère et des boutiques à chaque coin de rue

Une ville de caractère et des boutiques à chaque coin de rue

Les façades flamandes de la Grand'Place de Lille

Les façades flamandes de la Grand’Place de Lille

Direction le Vieux-Lille pour poursuivre la visite

Direction le Vieux-Lille pour poursuivre la visite

Direction à présent le quartier du Vieux-Lille à quelques centaines de mètres de la Grand’Place. L’avantage du centre lillois est que tu peux tout faire à pied. Le quartier du Vieux-Lille ressemble à un grand village, avec ses larges rues pavées et ses petites boutiques au style médiéval. Les façades te font faire un bon dans le temps et ont su garder leur charme d’antan. Le quartier est un véritable labyrinthe et je me laisse aller au gré de mon inspiration. J’arrive maintenant devant une drôle de cathédrale, à l’aspect extérieur plutôt austère. La Cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille contraste avec un intérieur plus chaleureux et coloré. Étonnant contraste que cette façade minimaliste – rappelant l’architecture grisâtre du Havre – pas très engageante et cet intérieur d’inspiration néo-gothique plus travaillé. La cathédrale est encerclée d’estaminets typiques du nord. Des sortes de restaurants où l’on sert de la cuisine familiale et traditionnelle. J’arrive ensuite sur la rue de la Monnaie, une sublime rue commerçante annoncée par un panneau bleu suspendu, et bordée de boutiques là encore aux façades flamandes impeccables. La boutique « Aux Merveilleux de Fred » fait le show en vitrine avec ses dômes de meringues enrobés de copeaux de chocolat ! J’arrive maintenant à la très jolie Place aux Oignons, berceau de la restauration flamande et l’endroit parfait pour découvrir la cuisine locale. Une fois n’est pas coutume, je m’installe pour manger à table et non grignoter sur le pouce. La carte fait l’étale de toutes les spécialités de la maison et je me laisse séduire par un welsh, un caquelon de tranche de pain de campagne imbibée de bière brune avec du Cheddar fondu par-dessus… délicieux mais alors pas très light ! La petite salade verte à côté aide à faire passer le plat, même si j’avoue me régaler. Histoire de digérer, je continue ma balade dans le quartier jusqu’à la rue Esquermoise. Cette artère abritant des enseignes plus modernes abrite aussi et surtout une institution lilloise absolument incontournable : la pâtisserie Méert. Déjà sa façade en marbre classée aux monuments historiques vaut le détour. J’entre dans un véritable temple de la gourmandise, aussi réputé pour ses gaufres fourrées lilloises à la vanille de Madagascar que ses berlingots, ses macarons, ses guimauves maison ou encore son impressionnant choix de petites pâtisseries individuelles. Fondée en 1761, la maison fait depuis le bonheur des lillois de génération en génération. Je me laisse tenter par une gaufre à la vanille, que je déguste immédiatement en guise de dessert, et prends une religieuse revisitée au caramel surmontée d’un macaron pour le goûter. Il n’y a pas à dire, la réputation de la maison est fondée et ses péchés gourmands sont exquis ! Je termine ma découverte du Vieux-Lille par un dernier tour de quartier histoire de digérer. Et franchement j’ai adoré cette partie de la ville, même si je me doute que Lille cache encore bien des trésors et que je me suis concentré uniquement sur le centre historique.

Les ruelles du Vieux-Lille sont les plus belles de la ville

Les ruelles du Vieux-Lille sont les plus belles de la ville

Mais le jour décline déjà et il est l’heure pour moi de reprendre la route. Mais avant de quitter Lille, je me laisse encore une fois guider par mon road trip. Je marque un arrêt à la Citadelle de Lille, qui semble parfaitement adaptée à une dernière marche pour clôturer la journée. En forme d’étoile, cette ancienne citadelle est en accès libre et fait le bonheur des joggeurs. Conçue par l’architecte Vauban, dont la patte est immédiatement reconnaissable, ce parc intra-muros est devenu au fil des années une sorte de Central Park à la lilloise et l’espace vert le plus prisé des locaux. 3 circuits de 2 à 6 kilomètres permettent de se dégourdir les jambes comme en témoignent les panneaux indicatifs. Je me contente de faire la classique promenade des remparts qui contourne le coeur de la citadelle sur une boucle de près de 2 kilomètres. Je me fais dépasser par nombre de sportifs et moi j’en suis encore à digérer mon welsh, ma gaufre lilloise et ma religieuse. Cette journée à Lille était néanmoins hyper sympathique, je reviendrai c’est désormais certain !

Entrée de la Citadelle de Lille

Entrée de la Citadelle de Lille

Un écrin de verdure aux portes de la ville

Un écrin de verdure aux portes de la ville

Nature sauvage et préservée pour un décor bucolique

Nature sauvage et préservée pour un décor bucolique

Ce road trip étant aussi l’occasion d’improviser et de me laisser porter par mes envies, je décide que demain je mettrai le cap vers nos voisins du… Luxembourg ! Comme j’ai entrepris de faire le tour de France par ses côtes, cette partie Nord-Est de la France semble davantage occupée par des réserves naturelles et moins des villes d’intérêt (sous réserve de mieux approfondir la question un jour). Du coup, à défaut de retourner à Bruxelles que j’avais déjà découvert le temps d’un week-end, je décide de mettre le cap sur le Luxembourg, à 3h de route de Lille. Mais pour l’heure, je fais route vers la frontière franco-belge et m’arrête sur un parking à quelques centaines de mètres de la barrière de péage pour une nuit bien méritée.

 


Autres chapitres

Oh non… Ce formulaire n’existe pas. Retournez à la page pour gérer les formulaires et sélectionnez une formulaire différente.

Le blog voyage de Nicolas & Julien, deux passionnés de voyage en vadrouille depuis 2015. Lepoint2départ, là où l'aventure commence !