Newsletter
    Et si tu recevais une dose de voyage & de conseils directement par e-mail ?

CHAPITRE 10

De Quimper à Lannion

0

1 août 2012

QUIMPER

LANNION

C’est sous une pluie battante que j’arrive ce matin à Quimper. Je me dirige vers le centre historique, étant souvent là où l’on trouve le plus de sites d’intérêt selon moi. Le Vieux Quimper a beaucoup de charme avec ses maisons à pans de bois de toutes les couleurs, ses murs de remparts, ses cours d’eau ou encore ses petits ponts. Beaucoup de maisons sont très anciennes comme la Maison des Cariatides que l’on trouve rue du Guéodet, abritant aujourd’hui un restaurant réputé. Je me balade sur l’artère principale de la vieille ville, la rue Kéréon, regroupant une majorité de petites boutiques et de crêperies. J’arrive maintenant au pied de la Cathédrale Saint-Corentin, l’une des plus vieilles cathédrales gothiques de Bretagne, et l’atout majeur du patrimoine quimpérois, qui force le respect avec ses flèches culminant à plus de 75 mètres au-dessus du sol. L’ambiance est très agréable et le cœur de ville se parcourt rapidement à pied. Je ferai un dernier tour par les remparts de la vieille ville, ceinturée par un kilomètre et demi de murailles, le long du Frout, de l’Odet et du Steir. A mon retour à ma voiture, je constate avec aigreur que j’ai pris une amende au stationnement… cela m’apprendra à ne pas prendre un ticket à l’horodateur !

Arrivée sous la pluie dans la ville de Quimper

Arrivée sous la pluie dans la ville de Quimper

Cathédrale Saint-Corentin de Quimper

Cathédrale Saint-Corentin de Quimper

Une ville fleurie à l'image de ce pont

Une ville fleurie à l’image de ce pont

Mélange de styles dans la ville de Quimper

Mélange de styles dans la ville de Quimper

Des maisons à colombages dans le centre-ville

Des maisons à colombages dans le centre-ville

Théâtre Max Jacob de Quimper

Théâtre Max Jacob de Quimper

Compte-tenu de la météo médiocre, je ne m’attarde pas sur Quimper et fais à présent route vers Brest. Je ne trouve guère de charme à cette ville nouvelle, complètement reconstruite après la Seconde Guerre Mondiale, et la météo n’aide pas. A la grisaille du ciel s’ajoute celle des bâtiments et ma première impression est plutôt mauvaise. Près du centre-ville, je me rends dans le port de Brest. Des centaines de bateaux y sont amarrés et attendent de prendre le large. Non loin du port, j’aperçois également le château de Brest abritant aujourd’hui le Musée National de la Marine. Pas étonnant vue l’importance de l’activité marine dans la région. Sur l’autre rive de la Penfeld, le fleuve autour duquel est établie la ville, tu ne pourras pas manquer la Tour de la Motte-Tanguy, l’un des derniers vestiges de l’ancienne ville de Brest d’avant-guerre. La météo n’aidant pas, je patiente sous un perron avec un breton qui m’interroge sur ce que je cherche ici. Il me confirme que Brest ne présente que peu d’intérêt touristique et me conseille de poursuivre ma route sur la côte finistérienne, plus intéressante selon lui. Je ne tarde donc pas à m’exécuter.

Arrivée à Brest sous la grisaille

Arrivée à Brest sous la grisaille

Une ville guère inspirante !

Une ville guère inspirante !

Vestiges de l’ancienne ville de Brest d’avant-guerre

Vestiges de l’ancienne ville de Brest d’avant-guerre

Je décide donc de faire un gros détour par rapport à mon itinéraire initial et m’aventure sur la côte finistérienne vers les villes de Plougonvelin, avec la très jolie pointe Saint-Mathieu bordée de falaises avoisinant les 20 mètres de hauteur et abritant une vieille abbaye, un phare encore en activité et un sémaphore (poste de surveillance en bord de côte) ; Plouarzel et sa plage au niveau de la pointe de Corsen plutôt paisible et offrant des pays naturels préservés de l’influence de l’homme ; Kerlouan et ses magnifiques plages de Meneham et de Boutrouilles, avec ses gros rochers dans le sable fin blanc et ses eaux turquoises ; Saint-Pol-de-Léon, sa magnifique plage Sainte-Anne entre sable fin et eaux turquoises là encore et sa Chapelle Notre-Dame du Kreisker ; Roscoff, une magnifique commune aux allures de petit village médiéval, des ruelles pavées, des maisons de caractère, un port plein de charmes et des bateaux semblant presque échoués à marais basse, des mouettes rieuses, ou encore sa très jolie Église Notre-Dame de Croaz Batz ; Porspoder et sa presqu’île Saint-Laurent, un site naturel protégé et totalement sauvage ; ou encore la côte de Plouguerneau depuis laquelle on peut apercevoir le Phare de l’Île Vierge au loin, installé sur un rocher dans les flots. La côte finistérienne est une perle et vaut vraiment le coup. Je ne regrette absolument pas mon détour, j’aurai même dû y consacrer plus de temps avec le recul. Les kilomètres s’enchaînent avec le même émerveillement mais je suis certain que le jour où j’y reviendrais il y aura encore beaucoup de coins magnifiques, et pas forcément très connus, à découvrir.

Balade le long de la côte finistérienne

Balade le long de la côte finistérienne

Elle ne sont pas bien là les vaches ?

Elle ne sont pas bien là les vaches ?

Saint-Pol-de-Léon et sa magnifique plage Sainte-Anne

Saint-Pol-de-Léon et sa magnifique plage Sainte-Anne

La très jolie église fleurie de Plouarzel

La très jolie église fleurie de Plouarzel

Petite plage à marée basse

Petite plage à marée basse

La côte finistérienne et ses multiples facettes

La côte finistérienne et ses multiples facettes

De magnifiques habitations côtières

De magnifiques habitations côtières

Petite crique sauvage

Petite crique sauvage

Bateaux de pêche dans une eau turquoise

Bateaux de pêche dans une eau turquoise

La presqu'île Saint-Laurent

La presqu’île Saint-Laurent

Un site naturel exceptionnel

Un site naturel exceptionnel

Balade au milieu des fougères sur la presqu'île Saint-Laurent

Balade au milieu des fougères sur la presqu’île Saint-Laurent

Vue sur le Phare de l'Île Vierge au loin

Vue sur le Phare de l’Île Vierge au loin

Chapelle Notre-Dame du Kreisker

Chapelle Notre-Dame du Kreisker

Balade dans les rues de Saint-Pol-de-Léon

Balade dans les rues de Saint-Pol-de-Léon

Vue depuis Roscoff, avec son estacade en béton sur la droite

Vue depuis Roscoff, avec son estacade en béton sur la droite

Balade dans les rues magnifiques de Roscoff

Balade dans les rues magnifiques de Roscoff

Roscoff : une cité de caractère !

Roscoff : une cité de caractère !

L'estacade de Roscoff, un pont plus tout jeune !

L’estacade de Roscoff, un pont plus tout jeune !

Port de plaisance typiquement breton

Port de plaisance typiquement breton

Pour terminer ma journée, je fais désormais route vers la ville de Morlaix. Cette ville est vraiment fascinante de contrastes, avec un immense viaduc en plein centre de la ville, qui semble comme la couper en deux. Il s’agit d’un ouvrage d’art ferroviaire, et donc tu peux voir le TGV passer dessus plusieurs fois par jour. Morlaix s’apprécie donc d’en bas pour sa population et d’en haut pour ceux qui ont le plaisir de passer sur le viaduc. A ses pieds, je visite également la très jolie église Saint-Melaine et la place des Otages, abritant quelques unes des plus vieilles maisons de la ville. Un peu plus bas d’ailleurs, ma curiosité est attirée par la façade de la Maison dite de la duchesse Anne, l’une des plus belles conceptions architecturales de la Renaissance. Je fais à présent route vers la commune de Lannion pour la nuit.

Arrivée dans la ville de Morlaix

Arrivée dans la ville de Morlaix

Vue sur la très jolie église Saint-Melaine de Morlaix

Vue sur la très jolie église Saint-Melaine de Morlaix

Le viaduc de Morlaix qui surplombe la ville

Le viaduc de Morlaix qui surplombe la ville

Balade dans les jolies ruelles de Morlaix

Balade dans les jolies ruelles de Morlaix

Différentes façades colorées

Différentes façades colorées

Cafés et restaurants au charme fou

Cafés et restaurants au charme fou

Le viaduc vu de la place des Otages

Le viaduc vu de la place des Otages

Le magnifique kiosque à musique de Morlaix

Le magnifique kiosque à musique de Morlaix

Un vrai coup de coeur pour la ville de Morlaix

Un vrai coup de coeur pour la ville de Morlaix

Le soleil se couche sur le viaduc de Morlaix

Le soleil se couche sur le viaduc de Morlaix

Définitivement une ville qui a pleine de charme !

Définitivement une ville qui a pleine de charme !

 


Autres chapitres

Inscris-toi à la newsletter

Et si tu recevais une dose de voyage & de conseils directement par e-mail ?

Le blog voyage de Nicolas & Julien, deux passionnés de voyage en vadrouille depuis 2015. Lepoint2départ, là où l'aventure commence !