Newsletter
    Et si tu recevais toute l'actualité du blog directement dans ta boîte e-mail ?

VOYAGE INTERMÉDIAIRE

7 min. pour réfléchir au monde de demain

0

Toi et moi, on a quelque chose en commun. On aime prendre un vélo, une moto, une voiture, un van, un bus, un train, un bateau, un avion. On s’évade. On voyage !! On « tour du monde » aussi parfois ! On le fait rarement lentement. Plus souvent frénétiquement. Et de + en +…

Généralement, chaque départ a son retour. Le voyage est éphémère. Cette fois, le voyage n’a pas de date de fin. Il a débuté fin 2019 et semble bien décider à durer. Un voyage intermédiaire, ravageur, dévastateur, invisible, imperturbable, mettant le monde à genoux. Lui aussi voyage. Lui aussi traverse les frontières. Sans passeport, sans couleur de peau, sans religion, sans orientation sexuelle, sans bruit, il avance pourtant partout. Rapidement, dangereusement ! Son moyen de transport ? NOUS ! Nous qui voyageons. Nous qui parcourons ce monde sans nous poser de questions. Nous qui traversons les frontières. Nous qui nous déplaçons sans mesurer les conséquences. Nous qui rencontrons les peuples en leur laissant parfois de tristes souvenirs. Nous qui l’avons aidé à se propager à vitesse grand V. Tandis que LUI est partout, Nous sommes chez nous. Confinés. Enfermés. Au pied du mur. La fin du voyage ? C’est à nous de voir. La planète nous enverrait-elle un énième avertissement ? Il faudrait être fou pour le nier ! Mais on ne l’a pas écouté quand elle a commencé à gronder…

Quand la couche d’ozone s’est percée.
Quand la fonte des glaciers s’est accélérée.
Quand le niveau des océans a augmenté.
Quand la biodiversité terrestre et marine s’est effondrée.
Quand les forêts ont brûlé.
Quand les ours polaires se sont désorientés.
Quand les peuples ont déserté.
Quand les catastrophes naturelles se sont enchaînées.
Quand elle a laissé l’Australie brûler.
Quand elle s’est brutalement réchauffé et que les canicules nous ont fait suffoquer.
Quand les peuples l’ont dangereusement mutilée.

Mais aussi quand les plaques terrestres bougent. Quand les avalanches tuent. Quand les tsunamis ravagent. Quand les cyclones tournoient. Quand les volcans explosent. Quand la foudre s’abat. Quand les inondations submergent. Quand les virus se transmettent. Quand les épidémies déciment. Quand la pandémie tue ! Nous pauvres humains mortels. Nous qui nous croyons pourtant au-dessus de tout. Nous qui n’avons plus le choix que d’attendre que ce voyage se termine pour pouvoir continuer le nôtre. Allons-nous réellement repartir ? Le temps s’est arrêté. La moitié de l’humanité est confinée. Il est temps de réfléchir. Il est temps de comprendre. Il est temps d’apprendre ! La planète nous a lancé un cri cette fois. Nous l’avons toutes et tous entendu. Il est là, à nos perrons, dans nos maisons, dans nos familles, sur nos mains, dans nos têtes, dans nos poumons. Nous ne pouvons pas le nier. Nous l’avons toutes et tous entendu… Allons-nous faire comme si de rien n’était ? Allons-nous reprendre notre voyage à la virgule près ? Allons-nous réellement remettre nos vies et nos modes de consommation au-dessus des priorités ? Sincèrement, allons-nous reprendre inlassablement nos habitudes ? Voulons-nous VRAIMENT détruire toujours plus la biodiversité ? Voulons-nous VRAIMENT faire fondre les derniers glaçons ? Voulons-nous VRAIMENT remettre un nuage de pollution au-dessus de nos têtes ? Voulons-nous VRAIMENT souiller à nouveau nos océans ? Voulons-nous VRAIMENT entendre le bruit des moteurs plus que le bruit des oiseaux ? Voulons-nous VRAIMENT léguer à nos enfants l’héritage d’une planète aussi souillée ? Voulons-nous VRAIMENT conquérir d’autres planètes parce que nous n’aurions pas été capables de prendre soin de la nôtre ? Arrêtons ! VRAIMENT, arrêtons !

Il est grand temps de changer. De nous remettre en question. D’apprendre l’humilité. De comprendre le cycle de la vie. Toi et moi avons un rôle à jouer. Toi et moi avons déjà un vélo, une moto, une voiture, un van, un bus, un train, un bateau, un avion d’avance. Toi et moi savons que la Terre est belle et à la fois terriblement fragile. Toi et moi savons à quel point la nature est redoutable, plus forte que nous. La preuve avec ce minus, invisible, indicible, incompréhensible et pourtant plus fort que nous. Il a remporté une manche, assurément ! Avant qu’il ne remporte la guerre, ne penses-tu pas qu’il serait grand temps de changer ? Ne penses-tu pas que l’avertissement soit suffisamment fort cette fois ? Nous détruisons notre maison et pourtant elle laisse une dernière chance à notre espèce. La méritons-nous ? L’espèce humaine a-t-elle sa place ? Sommes-nous allés trop loin et trop vite ? Sommes-nous capables de mettre autant d’énergie à la préserver que nous en mettons à nous sauver ?

C’est à toutes ces questions qu’il nous faudra répondre si on veut que le voyage se poursuive un jour. Toi et moi avons toutes les cartes en main, alors à demain… en espérant qu’il y en ait un !

Inscris-toi à notre newsletter

Et si tu recevais toute l'actualité du blog directement dans ta boîte e-mail ?

Le blog voyage de Nicolas & Julien, deux passionnés de voyage en vadrouille depuis 2015. Lepoint2départ, là où l'aventure commence !