Newsletter
    Et si tu recevais une dose de voyage & de conseils directement par e-mail ?
temps de lecture : 5 mn

Les niveaux de difficulté des pistes à Arc 1800

0 Le coucher de soleil en montagne est un moment magique

Aux Arcs pas de piste verte ! Pas de panique si tu débutes, les pistes vertes sont généralement plates et bondées de monde ! Pas évidentes donc pour apprendre à skier et ressentir un minimum de sensations. Les pistes bleues déjà correspondent soit à des pistes avec un peu de dénivelé, soit à des pistes en lacets où tu passeras à travers les forêts de sapins enneigés via des chemins balisés. On adore faire les bleues pour leur côté calme et bucolique, ou encore faire de belles vidéos en montagne. Aux Arcs il y a énormément de pistes bleues, qui sont également des bouts de pistes avant d’atterrir sur une rouge ou l’inverse. Les pistes sont toutes balisées par des panneaux de couleur, et le chiffre sur le panneau indique le palier auquel tu te trouves. Ainsi si ton panneau est bleu et indique le chiffre 20, tu dois en déduire que tu es sur une piste bleue, au palier 20 et qu’il t’en reste encore 19 à descendre avant d’arriver au bout de la piste. Certaines pistes aux Arcs comptent près de 60 paliers, de quoi t’amuser de longues minutes. Passons maintenant aux pistes rouges, nos pistes préférées et de loin. Elles sont généralement larges mais avec un dénivelé élevé. Elles permettent de ressentir toutes les joies de la glisse, prendre de la vitesse (en la contrôlant pour ne pas prendre de risques inutiles, les collisions entre skieurs étant de plus en plus fréquentes… prudence et respect des autres avant tout) et ressentir le sentiment de liberté que procure le ski alpin. Elles peuvent aussi proposer des passages à bosses, de quoi faire travailler genoux et cuisses intensément. Aux Arcs des bleues peuvent en fait être des rouges déguisées, et des rouges des noires déguisées. Nous avons été étonnés de constater le niveau de difficulté de certaines pistes pourtant affichées comme étant bleues ou rouges. Le domaine des Arcs n’est clairement pas adapté pour des débutants absolus. Les pistes sont quelques peu ardues par secteurs et il faut vraiment mesurer ton niveau avant de t’aventurer dans le domaine. Entre les Arcs et La Plagne, nous avons enchaîné les rouges du matin au soir, et franchement les pistes sont un pur bonheur. En nombre et parfaitement damées, tu en auras pour ton argent. Si tu aimes le ski alpin et les sensations, ici tu seras servi ! Concernant les pistes noires, elles sont essentiellement à bosses et ne permettent pas de prendre de la vitesse. Nous sommes moins fans, du coup nous n’en avons fait qu’une ou deux durant tout le séjour. La plus belle reste celle sur le glacier Bellecôte, à 1950 mètres d’altitude à la Plagne, un glacier que nous avons rejoint en télécabine et qui offre une zone réservée aux skieurs expérimentés. La piste noire en question était la seule ouverte le jour où nous y sommes allés. Une piste naturelle, non damée, pas large du tout et très bossue, autant te dire que nous ne faisions pas les fiers une fois sur la piste. Mais en prenant ton temps, en appréhendant chaque bosse, en respectant les autres skieurs et surtout en ne prenant aucun risque inutile, tu arriveras comme nous à passer toutes les difficultés. N’oublie jamais que quelque soit le niveau de difficulté de la piste, il faut avant tout t’amuser et prendre du plaisir. Trop de skieurs se surestiment ou ne contrôlent pas leur vitesse, et souvent l’issue est la même ! Sans nous vanter, nous n’avions pas fait de ski depuis plus de 10 ans et pourtant en une semaine de ski aux Arcs, nous n’avons fait aucune chute ! Bon OK sans compter les deux petites le premier jour quand le brouillard envahissait les pistes et que celles-ci n’étaient pas du tout damées. La poudreuse a eu raison de nous… une difficulté qui nous démotive à l’idée de faire du ski hors piste. Là aussi il n’est pas recommandé de sortir des pistes balisées, les accidents sont fréquents et le risque d’avalanche bien réel. Franchement avec plus de 400 km de pistes, le domaine balisé avait largement de quoi nous satisfaire ! Et aux Arcs nous avons vraiment pris notre pied !

Pistes vertes Facile, pente douce
Pistes bleues Skieurs intermédiaires, un peu plus pentues
Pistes rouges Skieurs aguerris, à l’aise sur des skis
Pistes noires Skieurs expérimentés, pentues et physiques
Des vues sur les plus grands sommets alpins impressionnantes

Des vues sur les plus grands sommets alpins impressionnantes

 


Autres dossiers

Oh non… Ce formulaire n’existe pas. Retournez à la page pour gérer les formulaires et sélectionnez une formulaire différente.

Le blog voyage de Nicolas & Julien, deux passionnés de voyage en vadrouille depuis 2015. Lepoint2départ, là où l'aventure commence !