Newsletter
    Et si tu recevais toute l'actualité du blog directement dans ta boîte e-mail ?

Chapitre 7

De Bangkok à Phuket

0 Prasat Phra Thep Bidon

10 mars 2016

BANGKOK

PHUKET

Le matin du 7ème jour nos têtes étaient un peu défaites après la nuit quelque peu mouvementée que nous venions de passer dans le train. Nous avons fait route vers un hôtel central de Bangkok où des chambres étaient mises à notre disposition le temps de prendre une douche revigorante et de prendre un bon petit-déjeuner. Direction ensuite le quartier du Palais Royal pour visiter ses temples, notamment le temple majeur de Wat Phra Kaeo sous un soleil de plomb. C’est sûrement LE temple le plus visité de Bangkok et pour cause. Il est au centre de la ville, immense, et abrite quelques uns des plus beaux trésors de la religion bouddhiste. Aussi connu sous le nom de Temple du Bouddha d’émeraude, il doit son nom à la statue de la célèbre divinité en émeraude, une petite statuette verte d’à peine 80 centimètres de haut et adulée des fidèles. Honnêtement la visite sous cette chaleur étouffante n’était pas des plus agréables ! Nous nous sentions oppressés, limite en train de suffoquer, surtout qu’une tenue correcte était exigée pour pénétrer à l’intérieur des temples. Pas question de se dévêtir donc malgré la forte chaleur ce jour-là ! Nous aurions surtout dû inclure cette visite plus tôt dans le programme car là nous avions un peu à saturation des temples. Néanmoins l’architecture est magnifique, l’intérieur des temples tout autant, et de voir les pratiquants en action et surtout le respect qu’ils ont pour leur religion force la discrétion et le silence. Il règne une atmosphère globalement très particulière dans les temples, et il est vraiment intéressant de découvrir cette autre culture et cette pratique du bouddhisme que nous n’avions jamais appréhendé auparavant. Les explications données par notre guide sur cette spiritualité plus qu’une religion, cette philosophie de vie plus qu’une application des textes, furent vraiment intéressantes et nous ont donné envie d’en apprendre plus dans les années à venir sur la religion bouddhiste.

L’allée principale du temple Wat Phra Kaeo

L’allée principale du temple Wat Phra Kaeo

Phra Si Rattana Chedi et Phra Mondop

Phra Si Rattana Chedi et Phra Mondop

Prasat Phra Thep Bidon

Prasat Phra Thep Bidon

Statues de l’un des deux Chedis dorés

Statues de l’un des deux Chedis dorés

L’arrivée de la garde

L’arrivée de la garde

Mur et Bouddha du Prasat Phra Thep Bidon

Mur et Bouddha du Prasat Phra Thep Bidon

Une des deux Chedis dorés

Une des deux Chedis dorés

Le dvarapala Maiyarap

Le dvarapala Maiyarap

Phra Sawet Kudakhan Wihan Yot

Phra Sawet Kudakhan Wihan Yot

Le temple Wat Phra Kaeo

Le temple Wat Phra Kaeo

En fin d’après-midi, il était grand temps de nous diriger vers l’aéroport de Bangkok, afin d’embarquer pour un vol interne en direction de Phuket, à l’extrême sud du pays, afin de passer quelques jours au bord de l’eau, avec un programme totalement libre cette fois. A notre arrivée à Phuket après un poil plus d’une heure de vol, nous avons été pris en charge par le chauffeur envoyé par l’hôtel nous récupérer. Nous avions opté pour un hôtel situé sur les hauteurs de Patong, un peu isolé il faut bien l’avouer. Julien a eu soudainement peur que l’hôtel soit trop isolés et que nous ayons du mal à regagner les îles mais il n’en fut rien, fort heureusement pour le bon déroulé de nos vacances ! L’hôtel en question est le Avista Hideaway Phuket Patong, flambant neuf à notre arrivée et surprise, nous fûmes les seuls français du groupe à avoir opté pour cet hôtel. Franchement il était juste exceptionnel ! Absolument rien à redire sur la beauté de l’hôtel, les prestations proposées, l’hygiène ou encore la piscine à débordement, avec une vue sur la baie de Patong, offrant un coucher de soleil de dingue tous les soirs ! Nous étions vraiment hyper heureux d’avoir opté pour cet hôtel calme, sur les hauteurs, offrant de telles prestations. La chambre était plus grande que notre appartement parisien, avec une salle de bain immense proposant baignoire et douche, un lit king-size hyper confortable ou encore un balcon avec vue sur une autre piscine de l’hôtel. Nous étions bien dans cet hôtel au charme certain, et enfin dans des conditions de repos maximales après la semaine de vadrouille dans le nord de la Thaïlande que nous venions d’effectuer. A peine le temps de nous installer et de prendre une douche que nous reprenions la navette gratuite de l’hôtel pour redescendre dans le centre-ville de Patong. On ne sait pas si tu as déjà vu des vidéos à la télévision ou sur Internet mais c’est vraiment la face la plus détestable de la Thaïlande qui était en train de prendre vie sous nos yeux ! Franchement ce fut un choc, surtout pour Julien ! Patong est une sorte de ville de débauche où le tourisme sexuel attire des touristes masculins du monde entier. Les filles thaïlandaises s’affichent en petite tenue, dansent à moitié nue dans les bars en tenant une barre de pole dance, la musique est pulsée à son maximum, les bars sulfureux occupent toutes les rues, et tu te fais racoler tous les deux mètres pour assister à un ping-pong show… Tu ne sais pas de quoi il s’agit ? Il s’agit de femmes se mettant une balle de ping-pong entre les jambes et « jouant » à les expulser sous le regard amusé des participants. Glauque n’est-ce pas ! Et c’est la conclusion qu’on en a fait à partir des photos qu’on nous a soumis, évidemment que nous n’allions pas payer pour assister à ça ! En tous cas nous avions le choix : ping-pong showcandle showlesbian show, … on aurait pu assouvir tous nos fantasmes apparemment ! Franchement ce visage-là de la Thaïlande on s’en serait bien passé mais il faut savoir qu’il existe, encouragé par les touristes venants ici assouvir justement leurs pulsions animales. C’est glauque au possible et vraiment loin de ce que nous recherchions en venant en Thaïlande. Passé l’horreur de la première soirée, nous trouverons quand même à Patong des coins plus calmes et reculés, avec des restaurants plus conventionnels et de petits marchés locaux. C’est d’ailleurs dans l’un d’entre eux que nous avons goûté à une brochette de crocodile, dont le goût se rapproche assurément de celui du poulet. Mais pour ce premier soir, c’est à Burger King que nous finirons, nous avions besoin d’une valeur sûre et de nous rassurer comme on pouvait avec des saveurs qu’on connaissait. Finalement, il suffit de t’écarter de l’artère principale pour retrouver un peu d’humanité et d’authenticité, dans ce capharnaüm sans nom. Après toutes ces émotions, il était plus que temps de rentrer à l’hôtel nous reposer !

Piscine à débordement de notre hôtel

Piscine à débordement de notre hôtel

Vue du coucher de soleil depuis notre hôtel

Vue du coucher de soleil depuis notre hôtel

Rue principale de Patong Beach

Rue principale de Patong Beach

 


Autres chapitres

Inscris-toi à notre newsletter

Et si tu recevais toute l'actualité du blog directement dans ta boîte e-mail ?

Le blog voyage de Nicolas & Julien, deux passionnés de voyage en vadrouille depuis 2015. Lepoint2départ, là où l'aventure commence !