Newsletter
    Et si tu recevais toute l'actualité du blog directement dans ta boîte e-mail ?

Chapitre 14

De Nuwara Eliya à Ella

0 Notre maison d’hôtes au milieu de la forêt et des plantations de thé

26 janvier 2020

NUWARA ELIYA

ELLA

Ce matin, cap sur Ella. Nous sommes déjà à la moitié de notre séjour au Sri Lanka. Le temps défile ! Retour donc à la gare routière de Nuwara Eliya où nous trouvons sans difficulté notre bus pour Ella. A la gare tu as toujours quelqu’un pour t’aider. Même dans ce capharnaüm infernal, l’organisation est plutôt pas mal à vrai dire ! Le trajet coûte à peine 1,80 € pour 2 bonnes heures de bus. La route n’est pas trop accidentée. Le trajet se passe sans mal. Nous traversons deux villes avant d’arriver à Ella. Deux villes typiquement sri lankaises et pas du tout touristiques. Le choc est grand en arrivant à Ella ! Une ville complètement moderne, avec ses restaurants servants des plats européens ou américains, ses cafés branchés, ses bars sur plusieurs étages, ses boutiques de vêtements, ses salons de tatouage, etc. Pour l’authenticité on repassera ! Pour la première fois depuis notre arrivée au Sri Lanka, on cherche limite les sri lankais. Il n’y a quasiment que des touristes ici. Les terrasses sont blindées. Le bruit des kottu rotti en préparation se fait très rare. Ici, c’est plutôt cocktails, happy hours, garçons musclés en débardeurs, filles en mini short, et backpackers de toutes nationalités. Ella est un choc tant nous sommes loin des codes sri lankais. On va prendre ça pour une pause. Cette ville nous rappelle Ubud à Bali qui nous avait fait la même impression. Un bon dans le temps, vers la modernité certes, mais qui tranche alors même qu’aux alentours se trouvent de tous petits villages plutôt pauvres. Ella concentre énormément de touristes venus prendre le train en direction de Kandy. Il s’agit de la plus belle ligne ferroviaire du pays paraît-il. Une ligne qui serpente dans les montagnes, prenant de grands virages dans les plantations de thé, et offrant un cadre parfait pour tous les photographes ou instagrameurs venus chercher LA photo ! Tu as dû voir passer des photos de ces trains sri lankais dans les plantations avec des influenceuses avec des robes volantes à moitié penchée dans le vide alors même que le train circule… ne t’attends pas à avoir la même chose sur notre feed ! Déjà parce que ni Julien ni Nicolas ne veut porter la robe ! Ensuite parce que nous sommes venus vivre des moments authentiques et qu’il n’y a rien de naturel dans ces positions. Pour l’heure, nous nous installons à une terrasse de café le temps de trouver une chambre dans notre budget pour les deux nuits à venir. L’avantage d’être dans une ville touristique est que nous n’avons pas de mal à trouver des chambres : il y en a partout et à tous les prix ! L’idée est de nous éloigner du centre mais pas trop de la gare ferroviaire, car nous aussi sommes venus ici pour en repartir en train en direction de Kandy. Nous trouvons une chambre dans une maison d’hôtes tenue par une famille adorable et très accueillante. Leur maison se situe en dehors du centre-ville, au beau milieu des plantations de thé. Le décor des deux prochains jours est planté. Nous prenons nos quartiers et devons répondre à une urgence logistique : la lessive ! Nous avons eu beau mettre plusieurs fois le même tee-shirt et le même slip, là il faut absolument que nous lavions notre linge. Notre baluchon sous le bras, nous partons en direction du centre-ville. Nous avons repéré une « laundry service » pas très loin. Ici, la blanchisserie est fixée à 500 roupies par kilo, soit 2,50 €. Sachant que nous avons 6 kilos de linge à deux, ça nous aurait coûté 15 €. Un luxe qu’on ne peut pas se permettre pour respecter notre budget quotidien. Direction donc le supermarché pour acheter de la lessive en poudre. De retour à notre maison d’hôtes, nous empruntons une bassine et nous mettons à faire notre lessive nous-mêmes. Ça deviendra sûrement notre nouvelle routine du dimanche. C’est drôle et plutôt efficace. En 30 minutes, nos deux lessives sont faites et étendues sur une balustrade. Avec le temps qu’il fait au Sri Lanka, le linge devrait sécher assez vite. Puis face aux plantations de thé, on aurait pas rêvé mieux comme cadre pour étendre notre linge. L’après-midi est consacrée au blog. Ces derniers jours, nous avions une connexion wifi vraiment mauvaise et nous n’avions pas pu avancer du tout sur notre carnet de voyage. Nous passons donc 3h à mettre en ligne nos aventures des derniers jours, retoucher nos photos et les mettre en place dans le texte. C’est vraiment un moment de décompression pour nous et de plaisir aussi de partager nos aventures avec toi. On a le sentiment de t’embarquer un peu avec nous et de te faire vivre notre voyage. Après cette parenthèse dédiée au blog, direction maintenant le centre pour nous délecter d’une bonne bière fraîche bien méritée. Nous nous installons en terrasse dans un café pas trop bondé. Juste en face, nous retrouvons notre restaurant de spécialités sri lankaises où nous avions déjà mangé le midi. L’estancot ne paye pas de mine mais la cuisine servie est locale et pas chère. Ici, aucun touriste ! Nous n’avons pas peur et au contraire on préfère vivre local et nous immerger à fond en mangeant justement dans des restaurants typiquement sri lankais. La cuisine est hyper sale mais ce qui est dans l’assiette est bon, espérons que ça passe dans nos estomacs. Sur le chemin du retour, nous sommes entourés d’une nuée de lucioles dont l’abdomen s’éclaire et s’éteint dès qu’elles entendent nos pas. Nous coupons la lumière de notre smartphone. La scène qui se joue devant nous est d’une poésie sans nom. C’est tellement beau de pouvoir admirer ces insectes décimés depuis de nombreuses années chez nous à coup de pesticides. C’est comme si les étoiles s’étaient détachées du ciel et virevoltaient au-dessus de nos têtes. Retour dans notre chambre où nous nous calons devant la saison 2 de « You », un autre moyen d’oublier que nous sommes en voyage et de décompresser.

Où dormir ? — Ella Tea Land View, 10 € la nuit, grande chambre propre, douche chaude, vue sur les plantations de thé, famille hyper charmante.

BUDJET DÉPENSÉ — 28,59 € sur un budget prévu de 60 €.

Notre maison d’hôtes au milieu de la forêt et des plantations de thé

Notre maison d’hôtes au milieu de la forêt et des plantations de thé

 


Autres chapitres

Inscris-toi à notre newsletter

Et si tu recevais toute l'actualité du blog directement dans ta boîte e-mail ?

Le blog voyage de Nicolas & Julien, deux passionnés de voyage en vadrouille depuis 2015. Lepoint2départ, là où l'aventure commence !