Newsletter
    Et si tu recevais toute l'actualité du blog directement dans ta boîte e-mail ?

Manhattan est l’arrondissement le plus connu de New York et aussi le plus touristique. C’est celui-ci qui concentre le plus de centres d’intérêt touristiques et donc dans celui que nous avons passé une majorité de notre temps. Nous te proposons un découpage quartier par quartier afin de te repérer plus facilement, et ainsi construire ton propre itinéraire de visite. C’est parti pour un tour de l’île de Manhattan, que nous avons parcouru quasiment dans son intégralité !


LES QUARTIERS DE MANHATTAN A-Z

 

On débute notre tour de Manhattan par son plus célèbre espace vert. Etendu sur 340 hectares, Central Park est un véritable poumon vert au cœur de la ville. Entouré par les gratte-ciels, le parc est un incontournable de tout séjour à New York. Que ce soit pour y faire une balade à pied ou à vélo, admirer les écureuils en liberté, écouter les oiseaux chanter, te poser près d’un des nombreux bassins, écouter un air d’opéra offert par les artistes de rue, ou encore t’asseoir sur un banc et regarder la vie, Central Park te séduira à coup sûr. En 15 jours, nous y sommes allés à de nombreuses reprises, comme un appel à respirer après avoir avoir eu la sensation « d’étouffer » au pied des buildings s’élevant dans le ciel. Ici calme et quiétude règnent en maître. Les new-yorkais s’y baladent en famille, pour sortir le chien, faire une pause déjeuner, faire un footing matinal, prendre un bol d’air frais et même lire un livre au milieu d’hectares de verdure. En semaine, tu y croiseras beaucoup de businessman en costard-cravate, un café à emporter à la main, en plein brainstorming ! Un contraste d’autant plus saisissant par rapport au week-end où Central Park devient le lieu de refuge des new-yorkais.

La vue sur le lac et les buildings depuis Central Park

La vue sur le lac et les buildings depuis Central Park

Balade dominicale dans Central Park

Balade dominicale dans Central Park

La fontaine Bethesda au centre du parc

La fontaine Bethesda au centre du parc

Au milieu du parc, les bancs affichent fièrement d’étranges plaques scellées. Depuis 1986, le programme « Adoptez un banc » permet en effet aux new-yorkais comme aux touristes de sponsoriser l’un des 9000 bancs du parc. Plus de 4000 bancs ont ainsi déjà trouvés propriétaire et affichent soit le nom de l’heureux élu ou un souvenir mémorable de son choix. L’argent ainsi récolté sert à l’entretien des bancs et des jardins alentours. Pour cette fantaisie, il te faudra néanmoins débourser 10 000 $ pour avoir une plaque pour la postérité… alors tenté ?

Les célèbres plaques scellées sur les bancs de Central Park

Les célèbres plaques scellées sur les bancs de Central Park

La vue sur les buildings depuis le parc

La vue sur les buildings depuis le parc

Plus loin, les enfants s’agitent autour de la statue en bronze d’Alice au pays des merveilles, hommage aux films de Tim Burton. C’est l’une des rares statues de New York que l’on peut escalader ! Par contre il faut arriver tôt si tu veux espérer l’immortaliser sans personne dessus ! Tu peux croiser sa route au niveau de la 75th Street, juste en face du petit lac de Conservatory Water. Impossible également de manquer le mémorial Strawberry Fields dédié à la mémoire de l’auteur-compositeur-interprète John Lennon, situé lui à la hauteur de la 72nd Street. L’entrée du mémorial se situe juste en face du Dakota Building, où l’artiste redisait et devant lequel il fut assassiné. Tous les jours, des dizaines de touristes et des fans viennent y déposer fleurs et bougies, tandis que des chanteurs amateurs, guitare à la main, rendent hommage à Lennon en reprenant ses plus grands hits, « Imagine » en tête. C’est d’ailleurs le titre de cette chanson emblématique qui est inscrit au centre du mémorial en mosaïque.

La statue en bronze d’Alice au pays des merveilles

La statue en bronze d’Alice au pays des merveilles

Le mémorial Strawberry Fields dédié à la mémoire de John Lennon

Le mémorial Strawberry Fields dédié à la mémoire de John Lennon

Enfin, pour clore notre tour de Central Park, nous sommes allés du côté du quartier jouxté d’Upper East Side. Ici, tu trouveras l’imposant Metropolitan Museum of Art (MET), l’un des plus grands musées d’arts au monde avec ses 180 000 m2 de salles et ses 250 000 objets exposés (peinture, sculpture, objets de l’Antiquité à nos jours).

Central Park est définitivement un passage incontournable et il te sera difficile d’en faire le tour en une seule fois. Le mieux est d’y revenir régulièrement, il y a toujours quelque chose à y découvrir. A éviter la nuit par contre, le parc n’ayant pas une très bonne réputation nocturne… depuis les gratte-ciels tels l’Empire State Building, le Top of The Rock (sommet du Rockefeller Center) ou encore le One World Observatory, tu auras une vue imprenable sur Central Park et tu te rendras vraiment compte de son étendue et de sa place à New York. Un rectangle de végétation qui vit au rythme des saisons : vert clair au printemps, vert foncé en été, orange à l’automne et marron en hiver. Une très bonne excuse pour venir et revenir à New York, et ainsi découvrir toutes les facettes de Central Park !

La patinoire Trump

La patinoire Trump

Un des nombreux lacs artificiels du parc

Un des nombreux lacs artificiels du parc

Une des allées principales

Une des allées principales

Nicolas essaye de comprendre le plan

Nicolas essaye de comprendre le plan

Petite échoppe de plaques, vinyles et affiches vintage

Petite échoppe de plaques, vinyles et affiches vintage

Vue sur le plus grand lac de Central Park

Vue sur le plus grand lac de Central Park

 

INFORMATIONS PRATIQUES

* Horaires : ouvert tous les jours de 6h à 1h

Pour plus d’informations, clique ici pour te rendre sur le site officiel.

 

Hélas, par manque de temps, nous n’avons pas vraiment exploré Chelsea, qui était de plus en pleine transformation et travaux quand nous étions à New York. Néanmoins le quartier réserve une belle surprise et abrite l’attraction la plus insolite de Manhattan… C’est en arrivant au bout de la High Line que nous avons atterri dans le quartier de Chelsea. Un quartier que nous n’avons que très peu exploré en réalité, puisque a part son architecture en brique rouge singulière et ses nombreuses galeries d’art, nous n’avons pas trouvé plus d’intérêt que ça à la balade. Pour la petite anecdote, c’est ici que Google a installé ses bureaux, en face du Chelsea Market, et offre une connexion wifi gratuite entre West 19th Street, Gansevoort Street, 8th Avenue et la High Line. Un bon plan si tu es en rade de téléphone ou que tu veux surfer au moyen d’une bonne connexion gratuite ! Après un rapide tour de quartier en fin de journée, c’est devant les portes de l’énigmatique The McKittrick Hotel que nous nous sommes arrêtés ! Un peu en avance sur notre heure de convocation, nous avons pris un verre au bar voisin Gallow Green, où l’ambiance de jungle intérieure est très plaisante, sans parler de la terrasse extérieure très agréable, même avec des températures plus fraîches en hiver.

Vue sur Chelsea depuis la "High Line"

Vue sur Chelsea depuis la « High Line »

Balade à Chelsea dans une rue pleine de galeries d'art

Balade à Chelsea dans une rue pleine de galeries d’art

 

INFORMATIONS PRATIQUES HIGH LINE

* Tarif : Gratuit
* Horaires : du lundi au dimanche de 7h à 19h
* Métro : A-C-E / 14 St

Pour plus d’informations, clique ici pour te rendre sur le site officiel.

 

Chinatown est le quartier où nous avions réservé notre hôtel pour nos 15 jours à New York. Situé dans le sud de Manhattan, c’est un excellent compromis entre la proximité des principaux sites touristiques et les prix des hôtels un peu moins élevés que dans le centre de Manhattan. Nous te donnerons d’ailleurs les infos sur notre hôtel en bas de ce paragraphe, car il était hyper propre, bien placé, et avec un excellent rapport qualité/prix. Chinatown est vraiment l’un des quartiers les plus cosmopolites de New York. Il fleurte avec les quartiers Little Italy, SoHo et NoLiTa. Ici, attention aux odeurs et aux yeux ! Tu es immédiatement propulsé de l’autre côté de la planète avec une vraie communauté chinoise habitant le quartier. Boutiques typiques, épiceries chinoises, restaurants servant des plats à bas prix, salons de thé chinois, marchés intérieurs, marchés de rue, marchés de poissons, etc. Tu n’auras pas l’impression d’être à New York dans ce quartier vraiment inspiré. Par contre, la propreté des rues n’est pas franchement au rendez-vous. Il y a pas mal de poubelles un peu partout, des cartons qui s’accumulent sur les trottoirs, des fruits et légumes périmés vestiges des marchés du matin. La qualité dans l’assiette peut aussi différer d’un restaurant à l’autre. Nous n’avons pas fait d’indigestion en 15 jours, et pourtant nous avons mangé à plusieurs reprises dans ce quartier. Chinatown bouillonne essentiellement en journée et le dimanche, jour de grand marché. Nous avons malgré tout beaucoup aimé nous balader dans ce quartier, même si ce n’est pas vraiment l’image qu’on peut se faire de New York. Il n’y a pas grand chose à y voir, excepté le Mahayana Buddhist Temple. Ce temple bouddhiste trône au pied du Manhattan Bridge. Odeur d’encens, statue de Bouddha en or, petits messages à acheter à 1$ pour connaître ton avenir, rien de vraiment transcendant non plus ! Si tu es dans le quartier, ça vaut le coup d’œil, mais ne vas pas traverser tout New York pour découvrir ce temple !

À la découverte des petits commerces de Chinatown

À la découverte des petits commerces de Chinatown

Étal d'un poissonnier chinois

Étal d’un poissonnier chinois

Marché de fruits de Chinatown

Marché de fruits de Chinatown

Nicolas prend la pose dans le quartier chinois

Nicolas prend la pose dans le quartier chinois

La rue principale de Chinatown

La rue principale de Chinatown

Nicolas contre un mur de street art publicitaire

Nicolas contre un mur de street art publicitaire

Julien contre la devanture d'une épicerie asiatique

Julien contre la devanture d’une épicerie asiatique


Petite balade dans ce qui s’apparente être un nouveau SoHo, en somme un quartier résidentiel plutôt branché. Outre Alphabet City, au cœur d’East Village autour de Tompkins Square Park et constitué des avenues A, B, C et D (les seules avenues portant une lettre à Manhattan), qui semble résister à l’épreuve de la modernité, l’ensemble du quartier est en train de changer de visage. Exit la vie de quartier et les commerces de proximité, place aux restaurants branchés et aux boutiques conceptuelles. East Village est désormais connu pour sa vie nocturne tendance. En parcourant les rues, tu tomberas sur des bars au style rétro, mais aussi sur des salles de spectacles, des salons à cocktails chics et des restaurants branchés. En journée, c’est plutôt une vie de quartier plutôt calme, avec des new-yorkais au style décontracté qui font les boutiques, prennent un café dans un coffee shop charmant, cherchent la perle rare dans les magasins vintage ou encore se font graver un souvenir dans l’un des nombreux salons de tatouage. Ancien cœur du milieu punk de New York, la Saint Mark’s Place, l’autre nom de la 8th Street, à l’ouest du parc public Tompkins, regroupe aujourd’hui des établissements de restauration rapide à la mode et des boutiques de souvenirs. C’est cette cohabitation entre l’ancien et le nouveau mode de vie qui rend le quartier intéressant.

NoHo est un tout petit quartier branché formé par Houston Street, Broadway et Bowery. Un triangle qui mêle créativité et élégance avec sa grande diversité architecturale et des buildings modernes et raffinés qui valent le coup d’œil. Ancien lieu de résidence d’artistes comme Andy Warhol, ce quartier somme toute charmant reste fidèle à son héritage culturel et continue d’attirer la jeunesse dorée dans ses bars hauts de gamme et ses restaurants élégants. Pas vraiment le quartier pour faire du bien à ton porte-monnaie !

En plein coeur de East Village

En plein coeur de East Village

Découverte du quartier d'Alphabet City

Découverte du quartier d’Alphabet City

Les charmants immeubles en briques rouges

Les charmants immeubles en briques rouges

4ème Avenue, en plein coeur de East Village

4ème Avenue, en plein coeur de East Village

Les célèbres sorties de secours d'immeubles

Les célèbres sorties de secours d’immeubles

Les grandes avenues de Manhattan

Les grandes avenues de Manhattan

A l'angle de la 6ème avenue

A l’angle de la 6ème avenue

 

Voici un quartier qui nous a particulièrement tapé dans l’oeil ! Son côté calme et résidentiel couplé à son atmosphère Bohême chic offre vraiment un cadre de vie particulièrement agréable. Tu pourras passer de longues journées dans cette partie de Manhattan, très étendue, et couvrant de nombreux kilomètres. Un quartier aux multiples facettes, en pleine extension du côté du Meatpacking District, qu’il sera intéressant d’ailleurs de revisiter d’ici quelques années pour voir sa mutation. On t’emmène aussi dans ce quartier sur les traces de tes séries TV préférées. Mets tes baskets, un bon tronçon de marche est au programme !


DE GREENWICH À WEST VILLAGE

S’il y a bien une partie de New York où on se verrait bien vivre un jour c’est bien à Greenwish avec ses allures de quartier bohème et ses maisons pavillonnaires. On imagine même pas le prix des loyers ici, tant le cadre de vie proposé est calme, loin des gros buildings de Financial District par exemple. Notre tour du quartier a débuté à Washington Square, le siège de la plus grande université privée de la ville, la  NYU – New York University – qui accueille tout de même quelques 50000 étudiants répartis dans toute la ville. Un immense square circulaire entouré de statues, de librairies, de cafés, d’œuvres d’art, etc. Au sud de la place, impossible de manquer l’imposante façade rouge de la Elmer Holmes Bobst Library, la bibliothèque principale de la NYU mais réservée aux étudiants. Direction maintenant le nord-ouest du quartier dans la partie qui concentre la communauté homosexuelle. On te conseille particulièrement les artères de Gay Street et Christopher Street – la rue la plus excentrique de New York et celle où ont eu lieu des affrontements en 1969 qui ont donné naissance à la Gay Pride en signe de lutte contre les inégalités -, et le célèbre glacier Big Gay Ice Cream Shop. Au-delà de l’immense glace aux couleurs du drapeau des fiertés, le glacier propose des cornets gourmands à souhait et un large choix de parfums. La communauté homosexuelle est largement représentée dans ce quartier mais d’une manière plus globale à New York, l’ouverture d’esprit n’est ici plus un problème. Malgré tout des marches militantes continuent à perdurer pour que l’homophobie recule toujours plus et que toutes les communautés puissent cohabiter sans soucis. Un peu plus loin, nous arrivons au 66 Perry Street, où tu pourras admirer la façade de la maison de Carrie Bradshaw, l’héroïne de la série « Sex and the City », avec ses escaliers et son perron chic. Il est défendu de monter sur les marches donc contente toi de faire une photo discrète pour ne pas troubler les propriétaires de la maison. Dans le même état d’esprit, tu peux te rendre un pâté de maisons plus loin à la Magnolia Bakery, où tu pourras déguster les cupcakes rendus célèbres par les héroïnes de la série. Toujours dans ce quartier, tu arriveras maintenant sur Grove Street où se trouve l’immeuble qui a servi de décors à la séries « Friends ». Il est situé à l’angle de Bedford Street et attire forcément des centaines de fans de la série chaque jour. La fin de la balade dans ce quartier bohème chic se fait sur une curiosité. En effet, au 75 1/2 Bedford Street (angle de la rue Commerce Street) tu pourras voir la maison la plus étroite de New York affichant seulement 2,90 m de large. Une toute petite maison coincée entre deux autres, qui ne se visite pas, mais qui vaut le déplacement tant c’est étonnant dans une ville de la démesure comme New York. Une belle manière de terminer la visite de cette partie de Greenwish et de conclure sur une note originale. Place maintenant au nord-ouest du quartier pour une balade insolite !

Washington Square Park

Washington Square Park

Vue sous l'arc dédié à George Washington

Vue sous l’arc dédié à George Washington

À la découverte du quartier de Greenwish Village

À la découverte du quartier de Greenwish Village

Petit tour d'horizon de Washington Square Park

Petit tour d’horizon de Washington Square Park

Les rues les plus excentriques de New York

Les rues les plus excentriques de New York

Jolie petite ruelle de West Village

Jolie petite ruelle de West Village

Les façades très atypiques de Manhattan

Les façades très atypiques de Manhattan

La façade de l'appartement de Carrie Bradshaw

La façade de l’appartement de Carrie Bradshaw

L’immeuble qui a servi de décor à "Friends"

L’immeuble qui a servi de décor à « Friends »

Nicolas se prend au jeu au milieu de cette oeuvre d'art contemporaine

Nicolas se prend au jeu au milieu de cette oeuvre d’art contemporaine

Les petites maisons colorées de Greenwich Village

Les petites maisons colorées de Greenwich Village

Petite maison au charme fou

Petite maison au charme fou

Avenue principale du quartier

Avenue principale du quartier

Sorties de secours d'immeuble

Sorties de secours d’immeuble

Nicolas boit un milkshake

Nicolas boit un milkshake

Partie de basketball de quartier

Partie de basketball de quartier

 


MEATPACKING DISTRICT & HIGH LINE

Direction maintenant le nord-ouest du quartier pour une balade insolite. Elle démarre dans le « Meatpacking District », littéralement le quartier de la viande. Ce quartier doit son nom aux anciennes usines d’emballage de viande et aux abattoirs qui étaient jadis installés ici au début du XXe siècle. Déplacés depuis dans Le Bronx, les bâtiments ont depuis été investis par des galeries d’art et les créateurs de mode. Un quartier volontairement laissé dans son jus pour une ambiance chic et industrielle. Cafés et restaurants fleurissent à mesure que le tourisme grandit. Au fond de Gansevoort Street, tu tomberas sur l’imposant Whitney Museum of American Art, un musée avant-gardiste consacré exclusivement à l’art américain moderne. Nous n’avons pas eu le temps de le visiter, mais à regret, car il fait partie des musées les plus prisés de New York. Il sera au programme d’un prochain voyage ! Au pied du musée, c’est surtout le départ de The High Line qui nous a intéressé. Il s’agit d’une balade plantée d’une heure de bout en bout prenant place sur une ancienne ligne de chemin de fer datant de 1930. Jadis, elle servait de voie d’acheminement aux viandes et aux produits laitiers du temps des usines installées dans le quartier. Après avoir été désaffectée, elle a été transformée en balade suspendue pour le plus grand bonheur des new-yorkais et des touristes. Le tracé est suspendu à 10 mètres de hauteur et te faire passer entre les buildings, le long d’un parcours verdoyant et abritant même des œuvres d’art. Une balade qui rappellera « La coulée verte » aux parisiens, avec une excellente réutilisation du mobilier urbain pour une reconversion et une intégration dans le décor des plus réussies. En bout de ligne, tu arriveras aux portes du quartier Chelsea, après avoir marché plusieurs kilomètres et surplombé de nombreux axes principaux du nord-ouest de Manhattan et côtoyé l’Hudson River.

Le quartier Meatpacking District

Le quartier Meatpacking District

Vue du quartier depuis la High Line

Vue du quartier depuis la High Line

Balade sur les hauteurs de la ville

Balade sur les hauteurs de la ville

Les façades d'immeubles qui entourent la High Line

Les façades d’immeubles qui entourent la High Line

Vue sur une avenue depuis la High Line

Vue sur une avenue depuis la High Line

Balade romantique entre les buildings

Balade romantique entre les buildings

Fin de cette incroyable balade sur les hauteurs de la ville

Fin de cette incroyable balade sur les hauteurs de la ville

 


HUDSON RIVER

Voilà une balade vivifiante à faire le long de l’Hudson River, léchant toute la côte ouest de Manhattan. Le tracé est très long et il te faudra une bonne demi-journée si tu veux le faire en intégralité. Nous avons dû marcher 2 à 3 bonnes heures le long de l’Hudson River Park, qui longe l’Hudson River, au rythme de ses pier. Les jetées sont l’occasion de retrouver aires de jeux, aires de pique-nique, ou encore espaces verts. Tu croiseras forcément des passants, des joggeurs ou encore des new-yorkais à roller leurs écouteurs vissés sur leurs oreilles. C’est vraiment une partie résidentielle et calme de Manhattan. Une balade qu’on te conseille un dimanche matin par exemple, pour son calme et sa quiétude, et pour te mettre à l’heure new-yorkaise. La promenade est parfaitement aménagée et entretenue, et se relève très agréable avec l’embrun qui vient narguer tes narines grâce à la brise maritime.

Vue apaisante de l’Hudson River

Vue apaisante de l’Hudson River

Balade le long de l’Hudson River

Balade le long de l’Hudson River

Julien, une rose à la main le jour de la Saint-Valentin

Julien, une rose à la main le jour de la Saint-Valentin

Moment vivifiant entre les buildings et l’Hudson River

Moment vivifiant entre les buildings et l’Hudson River

 


C’est par un dimanche matin que nous nous nous sommes rendus à Harlem, l’un des quartiers les plus emblématiques de New York. Jadis, la sécurité n’était pas franchement au rendez-vous et peu de touristes osaient s’aventurer dans ce quartier à la réputation douteuse. Depuis plus de 15 ans maintenant, le quartier est tout aussi sécurisé que les autres et ne représente plus aucun danger. Il est historiquement le berceau de la communauté noire américaine. C’est ici que tu trouveras les églises pour assister à une messe gospel ou encore les clubs de jazz ayant vu les débuts de la grande Billie Holiday. C’est aussi à Harlem que ce sont illustrées d’autres légendes du jazz comme Duke Ellington ou Louis Armstrong, dont la maison-musée se visite dans le Queens. C’est bien pour assister à une messe gospel que nous nous sommes rendus à Harlem. Notre choix s’est porté sur la Metropolitan Community United Methodist Church (1975 Madison Ave, New York, NY 10035), moins courue des touristes et plus intimistes. Dès notre arrivée, une chose nous a frappé : nous étions quasiment les seuls blancs au milieu de la communauté noire. Nous ne pouvions nous empêcher de repenser au film qu’on adore « La couleur des sentiments » et nous dire comment est-il possible qu’un jour dans l’histoire de l’humanité nous ayons pu diviser les humains selon la seule couleur de peau et avoir discrimé et persécuté ce peuple… aujourd’hui ce sont les blancs qui sont en minorité au milieu de la communauté noire, et rien que là nous étions déjà beaucoup touchés. Le sourire, la convivialité, le partage, l’humilité, la passion, la conviction, la foi tout simplement ! Cette messe gospel a été l’occasion de découvrir une autre manière de célébrer Dieu, de communier différemment, de chanter bien sûr, d’écouter des voix puissantes reprendre les plus grands airs religieux, ponctués de « Amen » frénétiques et sortants tout droit du cœur. Un moment suspendu où nous étions 2 petits visiteurs en fond de salle, admiratifs devant tant d’engagement et de partage, de simplicité et de douceur à la fois. Un dimanche matin qu’on rêvait de vivre et qui nous a bouleversé. C’est en allant vers l’autre, en partagent d’autres cultures, en se confrontant à d’autres pensées, qu’on peut évoluer, s’ouvrir à l’autre et gagner en humilité. En tous cas ce voyage à Harlem le temps d’une messe aura laissé une trace indélébile dans nos cœurs. A la sortie de l’église, une rapide balade dans le quartier sera l’occasion d’admirer les artistes de street-art qui ont recouvert de larges murs de leurs œuvres urbaines. Des peintures de toutes les tailles, sur toutes les thématiques : religion, mort, horreur, nature, amour, paysage urbain, faune et flore, etc. Assurément le berceau de l’art urbain à Manhattan ! Après « Coney Island », c’est définitivement à Harlem que nous avons pu admirer le plus de fresques urbaines à New York.

Prêts à participer à notre 1ère messe gospel

Prêts à participer à notre 1ère messe gospel

En plein coeur d'Harlem

En plein coeur d’Harlem

Les charmantes résidences d’Harlem

Les charmantes résidences d’Harlem

Un des nombreux tags au message de paix

Un des nombreux tags au message de paix

Nicolas prend la pose devant une oeuvre de street art

Nicolas prend la pose devant une oeuvre de street art

Fresque sur le mur du National Black Theatre à Harlem

Fresque sur le mur du National Black Theatre à Harlem

Quartier populaire et vivant d'Harlem

Quartier populaire et vivant d’Harlem

Réel coup de coeur pour ce quartier

Réel coup de coeur pour ce quartier

 

INFORMATIONS PRATIQUES METROPOLITAN COMMUNITY UNITED METHODIST CHURCH

* Messe gospel le dimanche à 11h
* Métro : 4-5-6 / 125 Street Station

Pour plus d’informations, clique ici pour te rendre sur le site officiel.

 


LES HEIGHTS

Littéralement « Les Hauts », ce sont les quartiers les plus au nord de Manhattan et pas les plus touristiques. Notamment dans la partie Morningside Heights se trouve la Columbia University et dans la partie Hamilton Heights, le City College of New York qui a vu défiler dans ses rangs quelques futurs prix Nobel. Nous nous sommes plutôt laissés tenter par la partie Washington Heights, avec une balade sur le site de The Cloisters, avec une impression de ne plus être à New York après quelques minutes seulement de métro. A la sortie de celui-ci, il te faudra marcher un petit peu pour rejoindre le Fort Tryon Park, un grand espace vert très agréable pour une balade bucolique d’une dizaine de minutes. Tous les sentiers mènent à The Cloisters, une sorte de monastère-musée renfermant des pièces religieuses venant essentiellement… de France ! Une curiosité qui te fera oublié que tu es à Manhattan et qui contraste avec le reste de l’île. La visite est intéressante. L’entrée est gratuite mais un don est bienvenu. A l’intérieur des quatre cloîtres, tu verras donc des pièces et trésors religieux. Le monastère est lui aussi très charmant, entre ses galeries, ses chapelles, son cloître ou encore ses tapisseries. Nous te conseillons cette visite si tu as du temps sur place, sinon ce n’est pas un indispensable que nous te recommandons. Déjà The Cloisters est très excentré du reste de Manhattan et il te faudra prévoir une grosse demi-journée pour t’y rendre et faire la visite. Mais pour les amoureux de nature et de tranquillité, c’est vrai que le contraste vaut le détour. Tu auras également un très joli point de vue sur l’Hudson River et le Washington Bridge, bercé par le chant des oiseaux.

City College of New York

City College of New York

Nicolas prend la pose devant le bus scolaire du City College of New York

Nicolas prend la pose devant le bus scolaire du City College of New York

Vue depuis le site de The Cloisters sur l’Hudson River et le Washington Bridge

Vue depuis le site de The Cloisters sur l’Hudson River et le Washington Bridge

Début de la visite du monastère

Début de la visite du monastère

Petite chapelle du monastère

Petite chapelle du monastère

Sale de repos afin d'admirer les magnifiques voûtes du monastère

Sale de repos afin d’admirer les magnifiques voûtes du monastère

Le patio central verdoyant

Le patio central verdoyant

 

INFORMATIONS PRATIQUES THE CLOISTERS

* Tarifs :
> adultes : $25
> séniors (65+) : $17
> gratuit pour les moins de 12 ans

* Horaires : ouvert tous les jours de 10h à 17h

* Métro : A / 190 Street Subway Station

Pour plus d’informations, clique ici pour te rendre sur le site officiel.

 


Immanquable de faire l’excursion sur Liberty Island pour aller admirer la statue de la Liberté bien sûr ! S’il y en bien une à faire, c’est assurément celle-là ! Les tickets se prennent depuis le quartier The Battery, au Castle Clinton très exactement. Une fois embarqué sur le ferry, te voilà en direction de Liberty Island. Généralement un premier arrêt est marqué à Ellis Island, l’île voisine accueillant le Musée national de l’immigration. Nous nous sommes contentés de la visite de Liberty Island seule, par manque de temps hélas. ATTENTION : le billet pour te rendre sur l’île te garantit de voir la statue mais pas de pénétrer à l’intérieur, encore moins de monter dans sa couronne ! Pour cela, il faut absolument réserver sur Internet ton ticket : 2-3 semaines et 1 à 2 mois en juillet/août pour visiter l’intérieur de la statue; 3-4 mois à l’avance pour la couronne. Les passes étant limités, mieux vaut t’organiser en avance donc ! Sur le bateau, nous te conseillons de te placer à droite à l’aller. Ainsi tu auras la meilleure vue sur la skyline de Manhattan et la statue sous son meilleur angle à l’approche. A l’arrivée, tu seras débarqué sur Liberty Island au milieu de centaines d’autres touristes venus pour les mêmes raisons que toi. La visite débute par le piédestal de la statue. Un musée y retrace la genèse de ce projet offert par la France en symbole au soutien de l’indépendance américaine. Tu découvriras des photos de toutes les étapes de la construction et des documents historiques. En sortant du musée, tu seras désormais sur une plateforme faisant le tour du piédestal à 360•. De quoi avoir une vue imprenable sur Manhattan, Brooklyn et le New Jersey. Comme nous avions réservé un ticket pour monter jusque dans la couronne, nous avons poursuivi la visite en empruntant les escaliers en colimaçon dans les entrailles de Miss Liberty. Pour la petite information, c’est le sculpteur français Auguste Bartholdi qui a conçu la statue et Gustave Eiffel qui a créé la structure interne qui permet à la statue de la Liberté de se tenir fièrement debout. Une ascension de près de 200 marches, assez étroite et donc déconseillée si tu es claustrophobe ! Surtout la dernière partie, permettant d’accéder à la couronne, se rétrécissant encore. Après un effort physique modéré, nous voici arrivés à la couronne. C’est par petits groupes qu’on peut y pénétrer. De petites lucarnes vitrées permettent de voir au travers de la couronne. On ne voit pas grand chose, il faut bien l’avouer ! La lumière est mauvaise, la visibilité réduite et la foule empêche de vraiment prendre son temps. Mais quelle sensation extraordinaire d’être dans cette couronne ! Imagine cette statue que le monde entier connaît et dans laquelle tu es actuellement, à son sommet, dans sa couronne, tout petit au milieu de nul part ! Vraiment une sensation étrange et une joie immense que d’être là présentement. La descente s’effectue par un nouvel escalier en colimaçon, pour regagner la plateforme extérieure. Nous avons pris le temps de faire le tour plusieurs fois et de mitrailler la statue sous toutes ses coutures. Grande comme un immeuble de 22 étages, on te laisse deviner la sensation de petitesse qu’on ressent quand on se trouve à ses pieds. Après 3 bonnes heures sur place, nous avons regagné le ferry qui nous a ramené au parc de The Battery au sud de Manhattan. C’est une excursion que nous te conseillons vivement, tu ne peux décemment pas venir à New York et passer à côté d’un symbole aussi fort !

Vue sur la skyline de Manhattan

Vue sur la skyline de Manhattan

Vue de la statue de la Liberté, Manhattan à gauche et Brooklyn à droite

Vue de la statue de la Liberté, Manhattan à gauche et Brooklyn à droite

La statue de la Liberté

La statue de la Liberté

Sculpture du célèbre Gustave Eiffel

Sculpture du célèbre Gustave Eiffel

Vue sur Manhattan et Brooklyn

Vue sur Manhattan et Brooklyn

Au piédestal de la statue de la Liberté

Au piédestal de la statue de la Liberté

Zoom sur la statue

Zoom sur la statue

Je suis le roi du monde !

Je suis le roi du monde !

 

INFORMATIONS PRATIQUES

* Tarifs :
> Accès à la couronne : adultes $22,25 / enfants $12 / séniors (62+) $17
> Accès au piédestal : adultes $19,25 / enfants $9 / séniors (62+) $14

* Horaires :
> ouvert 7 jours sur 7
> les ferries partent de 8h30 à 17h environ toutes les 20 à 35 minutes. L’accès à Ellis Island est inclus avec toutes les options de billets pour la visite de la statue de la liberté.

* Métro : 4-5 Bowling Green ou 1 South Ferry station

Pour plus d’informations, clique ici pour te rendre sur le site officiel.

 


Little Italy est un petit quartier collé à Chinatown. Il est en réalité un peu décevant, car il n’y a pas grand chose à voir. En gros, une grande rue principale, surmontée du panneau lumineux « Little Italy » signifie les frontières du quartier. Des restaurants italiens s’agglutinent, du plus touristique, au plus branché. Globalement, les prix sont vraiment excessifs pour des pâtes ! C’est clairement ici que nous avons mangé les pâtes les plus chères de notre vie ! Mais comme nous sommes de grands adeptes des plats italiens, nous n’avons donc pas hésité à nous rendre dans ce quartier pour manger des pastas italiennes en sauce. Surtout que notre hôtel était situé à une dizaine de minutes de marche. Mais contrairement à Chinatown qui a une vraie identité chinoise marquée, finalement Little Italy ne ressemble en rien aux villes italiennes typiques ! Si tu veux sauter le quartier Little Italy, n’aies pas peur de le faire, tu ne manqueras absolument rien d’incontournable dans ce quartier de Manhattan. Si tu es dans le coin, une simple balade dans le quartier suffit. La vraie Little Italy, celle qui a plus une âme de ville italienne, se situe en fait dans Le Bronx ! Nous y revenons dans notre article dédié à ce quartier. Et comme New York ne dort jamais et est en perpétuel mouvement, nul doute que Little Italy va encore évoluer, soit en affirmant son caractère, soit en étant englobé dans Chinatown ou SoHo, les quartiers qui l’entourent de part et d’autre.

Petit restaurant typiquement italien du quartier Little Italy

Petit restaurant typiquement italien du quartier Little Italy

Ambiance et décoration très recherchées

Ambiance et décoration très recherchées

Dégustation de plats italiens

Dégustation de plats italiens

Étagères remplies de conserves italiennes

Étagères remplies de conserves italiennes

À l'angle de Little Italy et Chinatown

À l’angle de Little Italy et Chinatown

 


Lower Manhattan est en gros toute la partie basse (au sud) de l’île. Elle concentre une majorité de monuments touristiques et c’est dans ce quartier que nous avons passé pas mal de temps. Un quartier de contrastes aussi, entre la frénésie de Wall Street et de la bureaucratie, le côté mémorial de World Trade Center avec les fantômes de ses tours jumelles, ou encore The Battery plus vert et le point de départ des excursions vers la Statue de la Liberté. Petit tour des principaux quartiers au sein du quartier !


WORLD TRADE CENTER

Bien sûr, c’est LE point majeur du quartier qui attire tous les touristes et nous n’avons pas dérogé à la règle. Nous avons toutes et tous encore en mémoire le goût amer de ce terrible attentat qui a frappé la ville de New York le 11 septembre 2001 et qui a vu ses deux tours jumelles – Twin Towers – s’écrouler, faisant des milliers de blessés et de morts. Un événement tragique qui a vu naître à la place un musée dédié à la mémoire du terrible chapitre de l’histoire des États-Unis. En nous rendant dans le quartier, nous avons passé une tête dans The Oculus. Il s’agit d’un grand bâtiment blanc, immanquable dans le quartier, en forme d’ailes d’oiseau.  The Oculus abrite le WTC Transportation Hub, la gare de trains du World Trade Center, d’où partent les trains PATH vers le New Jersey. Ce bâtiment remplace l’ancienne gare détruite lors des attentats. Le plus beau point de vue selon nous se situe au niveau de l’entrée située sur Church Street, face à Dey Street. Tu auras un point de vue imprenable sur l’immense atrium et la tour One World Trade Center. Au pied de l’atrium, tu pourras te balader dans un grand centre commercial, le Westfield World Trade Center, parfait pour faire du shopping : Apple, H&M, Sephora, Prêt à Manger, Starbucks, Shake Shack, … et bien sûr la gare à proprement parlé pour prendre un train en direction du New Jersey. Nous avons gardé cette idée pour une prochaine visite à New York, ne pouvant pas tout faire même en 15 jours sur place !

The Oculus

The Oculus

Vue imprenable au coeur du bâtiment

Vue imprenable au coeur du bâtiment

Balcon du 1er étage avec un puit de lumière

Balcon du 1er étage avec un puit de lumière

Westfield World Trade Center

Westfield World Trade Center

 


9/11 MEMORIAL

Arrivés maintenant au 9/11 Memorial, où les trous béants et immenses laissés par les deux tours. Les deux bassins North Pool et South Pool sont en accès totalement gratuit bien sûr. Pour la petite anecdote, c’est Barack Obama qui a inauguré le site le 11 septembre 2011 pour les 10 ans de la tragédie. Les bassins représentent chacun un puit sans fond où se déverse une cascade d’eau. Un symbole fort et un lieu où il règne un silence presque intégral. L’esprit est au recueillement et la mémoire des quelques 3000 morts, dont les noms ont été gravés sur des parapets en bronze tout autour de chaque bassin. Un symbole fort pour une tragédie qu’on oublierai jamais et qui est un phare pour espérer que cela ne se reproduise plus jamais…

9/11 Memorial

9/11 Memorial

La cascade qui se déverse dans le bassin

La cascade qui se déverse dans le bassin

Les noms des victimes gravés autour des bassins

Les noms des victimes gravés autour des bassins

Les deux tours ont laissé place à des bassins

Les deux tours ont laissé place à des bassins

Une découverte prenante avec beaucoup d’émotions

Une découverte prenante avec beaucoup d’émotions

Un site immanquable qui laisse sans voix

Un site immanquable qui laisse sans voix

 

INFORMATIONS PRATIQUES

* Tarif : gratuit 
* Horaires : du lundi au dimanche de 7h30 à 21h
* Métro : 1 / WTC Cortlandt

 


9/11 MEMORIAL MUSEUM

Impossible de ne pas te rendre également au 9/11 Memorial Museum, un mémorial/musée qui te chamboulera forcément ! Il n’est pas évident de tenir jusqu’au bout de la visite, des portes de secours te permettant même d’abréger la visite au cas où. Mais c’est aussi une occasion de se replonger dans l’horreur de ce 11 septembre et de l’expliquer aux nouvelles générations pour que l’histoire ne se répète pas. Le musée présent des milliers d’objets retrouvés sur le site, des reliques ayant appartenues aux victimes, des débris de l’effondrement ou encore un camion de pompier complément tordu, laissant deviner la violence de la tragédie. A cela s’ajoutent des milliers de photos et des vidéos ne laissant aucune place à la censure de celles et ceux qui ont tenté de sauter des étages pour tenter de s’en sortir. Un musée qui nous a pas mal retourné le cœur et qui a été très dur à vivre mentalement. Nous étions jeunes au moment de la tragédie, l’avions suivi à travers un écran comme tous les français, et pourtant nous avions mal au cœur comme si nous y avions perdu quelqu’un. C’est un très beau musée, qui a une empreinte historique forte et qui a été installé sous une des deux tours, laissant apparaître le mur de soubassement et les fondations de l’ancienne tour. Bien que le prix soit un peu élevé, une visite de ce musée vaut définitivement le coup.

Début de la visite du 9/11 Memorial Museum

Début de la visite du 9/11 Memorial Museum

Vestiges des murs porteurs des tours jumelles

Vestiges des murs porteurs des tours jumelles

Mur de l'une des tours du World Trade Center

Mur de l’une des tours du World Trade Center

Tôle froissée par l'impact

Tôle froissée par l’impact

Débris retrouvés après l’attentat

Débris retrouvés après l’attentat

Vestige d'un camion de pompier écrasé par les tours

Vestige d’un camion de pompier écrasé par les tours

Fondations des tours

Fondations des tours

Photo du World Trade Center avant les attentats

Photo du World Trade Center avant les attentats

Vue d'ensemble depuis l'étage supérieur

Vue d’ensemble depuis l’étage supérieur

 

INFORMATIONS PRATIQUES

* Tarifs :
> adultes $26
> enfants (7-12 ans) $15 / enfants (13-17 ans) $20
> séniors (65+) $20

* Horaires :
> du dimanche au lundi de 9h à 20h (18h dernière entrée)
> vendredi et samedi de 9h à 21h (19h dernière entrée)

* Métro : 1 / WTC Cortlandt

Pour plus d’informations, clique ici pour te rendre sur le site officiel.

 


ONE WORLD OBSERVATORY

Il est maintenant l’heure de finir notre tour du quartier en prenant un peu de hauteur via le One World Observatory. Cette immense tour de verre fait office d’acte de résilience dans le paysage américain, une marque de reprise de pouvoir sur son quartier mutilé de New York en 2001. 14 ans plus tard, cette tour est venue côtoyer les cieux et attire énormément de touristes. Le point de vue est différent de ceux de l’Empire State Building et du Top of the Rock. Ici c’est toute la pointe sud de Manhattan qui s’offre à tes yeux et forcément tu en prends… plein les yeux ! Il vaut mieux privilégier l’ascension de la tour par une belle journée sinon arrivé en haut tu aurais la tête dans les nuages et tu ne verrais pas grand chose ! Direction le 102e étage en 47 secondes précisément pour atteindre un plateau à 360• dont tu peux faire le tour pour immortaliser New York sous toutes les coutures. Le plus haut point de vue sur la ville en somme, à plus de 400 mètres de hauteur ! L’ascension est l’occasion de découvrir un film montrant la construction de New York en accélérée projetée sur toutes les parois de la cabine, avec un final grandiose qu’on ne spoilera volontairement pas pour ne pas te gâcher l’effet de surprise… A l’arrivée, tu découvriras également un bar rooftop – le « One Mix » – au centre du plateau circulaire, l’occasion de te délecter d’une coupe de champagne avec une vue unique. En fin de journée, c’est même magique pour le soleil qui décroît et les gratte-ciels qui prennent des couleurs jaunes/orangées ! C’est un grand moment dans une visite de New York et l’occasion de sentir cette impression de petitesse face aux buildings défiant les lois de la gravité. Une réservation à l’avance est plus que recommandée, le site étant pris d’assaut et difficile d’accès par une visite impromptue sur place ! Dommage par contre que le site soit entièrement vitré et qu’aucune terrasse extérieure n’ait été aménagée. Du coup pour éviter les reflets de la vitre, il te faudra coller ton appareil contre celles-ci… pas évident d’avoir un bon rendu à l’arrivée mais c’est avant tout dans ton cœur que tu garderas un souvenir indélébile de cette ascension. Après quelques bulles, il est déjà l’heure de redescendre et de regagner la terre ferme, après une après-midi riche en découvertes dans ce quartier chargé d’histoire du World Trade Center.

One World Observatory

One World Observatory

Larges baies vitrées afin d'admirer la vue

Larges baies vitrées afin d’admirer la vue

Arrivée à l'étage 102

Arrivée à l’étage 102

Vue imprenable sur Manhattan

Vue imprenable sur Manhattan

Le temps était propice pour admirer la vue

Le temps était propice pour admirer la vue

Vue sur les ponts de Manhattan

Vue sur les ponts de Manhattan

Vue sur les monuments emblématiques de la ville

Vue sur les monuments emblématiques de la ville

La nuit est tombée sur la ville

La nuit est tombée sur la ville

Vue de la statue de la Liberté au coucher du soleil

Vue de la statue de la Liberté au coucher du soleil

Julien mitraille les moindres recoins

Julien mitraille les moindres recoins

 

INFORMATIONS PRATIQUES

* Tarifs :
> adultes de $35 à $55
> enfants de $29 à $49
> séniors (65+) de $33 à $53

* Horaires : de 8h à 21h15 / 7j/7

* Métro : E World Trade Center / 1 WTC Cortlandt

Pour plus d’informations, clique ici pour te rendre sur le site officiel.

 


FINANCIAL DISTRICT

Littéralement le quartier financier de New York et le rendez-vous de la bureaucratie. Ici tu croiseras les employés de bureau, les banquiers, les traders, café à emporter à la main, costard-cravate, d’un pas pressé pour rejoindre leur bureau le matin. C’est un quartier bruyant et effervescent mais tout de même très intéressant pour sentir New York vibrer. C’est ici que se trouve le siège de la Bourse américaine, le centre financier du monde. Impossible de manquer le New York Stock Exchange (Wall Street) et son immense drapeau américain installé sur la façade. Juste à côté tu ne pourras pas louper non plus le Federal Hall National Memorial. Ce bâtiment classé au patrimoine historique de la ville est aussi l’un des plus anciens de l’artère. Il accueille aujourd’hui des expositions, avant d’avoir été autrefois l’un des hôtels de villes de New York. Une statue de George Washington devant l’entrée rappelle que c’est là que le premier président américain prononça son serment d’investiture en 1789. Non loin de là, en descendant vers The Battery complètement au sud, tu devrais être interpellé par un gros taureau en bronze installé au milieu du terre-plein central de Bowling Green. La légende dit qu’en touchant son nez, ses cornes et ses « cojones » cela apporte de la chance au jeu ! La couleur plus claire de ces parties de la statue laissent à penser que des milliers de touristes les touchent chaque jour. Tu devras t’armer de patience par contre, il y a souvent la queue pour approcher le taureau et faire ta photo. Dans le secteur nord de Wall Street, tu pourras apercevoir la célèbre église Trinity Church et son cimetière où sont enterrées des personnalités de l’histoire américaine, le bazar de grandes marques Century 21 si tu es fan de mode et de shopping outlet, ainsi que la « Bank of New York » qui ne sert pas de café mais bel et bien des prêts !

Balade dans le quartier Wall Street

Balade dans le quartier Wall Street

New York Stock Exchange

New York Stock Exchange

Statue de George Washington

Statue de George Washington

Federal Hall National Memorial

Federal Hall National Memorial

Quartier des affaires de Manhattan

Quartier des affaires de Manhattan

Broad Street

Broad Street

Nicolas prend la pose en plein quartier des affaires

Nicolas prend la pose en plein quartier des affaires

Le taureau de Wall Street

Le taureau de Wall Street

File d'attente pour toucher les "cojones" du taureau

File d’attente pour toucher les « cojones » du taureau

La chance va t-elle nous sourire ?

La chance va t-elle nous sourire ?

Le taureau vu de face

Le taureau vu de face

À la découverte de Financial District

À la découverte de Financial District

Buildings de tous styles

Buildings de tous styles

Quartier Wall Street

Quartier Wall Street

Les bus scolaires jaunes de la ville

Les bus scolaires jaunes de la ville

Les mythiques camions des pompiers de Manhattan

Les mythiques camions des pompiers de Manhattan

 


THE BATTERY

C’est du parc de The Battery, situé à l’extrême sud de Manhattan, que tu pourras embarquer sur un ferry en direction de la célèbre Statue de la Liberté. Dans le parc, tu tomberas d’entrée de jeu sur The Sphere, une œuvre d’art jadis au pied des tours jumelles du World Trade Center, abîmée durant l’effondrement des tours lors de l’attentant du 11 septembre 2001, et déplacée ici en guise de mémorial. Un globe abîmé, témoin de la violence de la tragédie. Pour te rendre sur Liberty Island et/ou Ellis Island, tu devras acheter un ticket depuis la billetterie installée dans le Castle Clinton. Une sorte de bunker austère qui accueille depuis les touristes au départ de l’excursion. Il y a toujours énormément de monde, forcément, et nous te conseillons d’arriver tôt ou de réserver à l’avance. Nous avions réservé à l’avance notre excursion avec la visite de la couronne de la Statue de la Liberté, pour gagner de précieuses minutes au départ. Nous revenons plus en détail sur la traversée en ferry et sur la visite de la Statue de la Liberté dans notre article dédié à Liberty Island. C’est aussi à proximité de The Battery que tu peux prendre un ferry gratuit pour te rendre sur Staten Island via le « Staten Island Ferry ». Nous n’avons pas visiter l’île par manque de temps mais la balade en bateau est l’occasion d’avoir une vue imprenable sur la skyline de New York et de passer aux abords de la Statue de la Liberté. ATTENTION : ces ferry n’accostent pas sur Liberty Island ! Ce ne sont pas les mêmes bateaux que ceux qui s’y rendent. Cette balade gratuite est l’occasion de voir New York depuis les eaux et de faire de jolies photos. Nous te conseillons de faire cet aller-retour en fin de journée, quand le soleil commence à descendre, afin d’avoir les plus belles lumières et les meilleurs clichés à l’arrivée.

The Battery

The Battery

Vue sur le One World Observatory depuis The Battery

Vue sur le One World Observatory depuis The Battery

Mémorial de la sphère du 11 septembre

Mémorial de la sphère du 11 septembre

 


FRANKLIN D. ROOSEVELT DRIVE

Un peu plus à l’est de Battery Park, tu pourras te balader sur Franklin D. Roosevelt Drive, une voie rapide de 15 kilomètres longeant l’East River, et bordant tout le côté est de Manhattan. C’est ici que Nicolas avait réservé un vol en hélicoptère pour survoler New York à l’occasion de nos 2 ans de relation. Un baptême de l’air magique s’il en est de pouvoir survoler l’une des plus belles villes au monde ! Nous sommes passés par la société Helicopter Flight Services (Downtown Manhattan Heliport, 6 East River Piers, NY 10004), dont la base aérienne est établie sur une jetée le long de FDR Drive. Nicolas avait réservé le vol à l’avance et nous n’avons eu qu’à patienter jusqu’à pouvoir embarquer à bord d’un hélicoptère. Nous avons eu de la chance car ce jour-là il n’y avait pas grand monde et nous avons eu droit à un vol encore plus long pour le même prix ! Durant 25 minutes (au lieu de 15), nous avons donc survolé New York au-dessus de l’Hudson River. Un aller-retour retour en somme, où nous avons longé la côte ouest de Manhattan avant de revenir par la pointe sud. Par sécurité aérienne, les vols sont totalement interdits au-dessus des gratte-ciels, donc le survol se fait sur le côté. Tu as tout de même d’excellents points de vue pour faire des photos à travers les vitres de l’hélicoptère. La sensation est étrange, tu as le sentiment de flotter dans les airs tant le vol s’effectue avec douceur et sans secousses. Le clou du spectacle est quand même la pointe sud de Manhattan, avec les gratte-ciels de Financial District, tous plus hauts les uns que les autres, et sur lesquels tu auras un point de vue encore différent de ceux que tu aurais depuis les rooftops de la ville. Autant te dire qu’après 15 jours, entre ceux-ci et le survol en hélicoptère, nous avions vraiment des clichés de Manhattan sous tous les angles ! Une belle idée cadeau en somme et une expérience inédite. Les prix sont un peu élevés par contre : ~ $200 par personne pour 15 minutes ! Mais c’est aussi le prix de l’insolite dans la ville de la démesure, et l’occasion de découvrir New York comme tu ne l’as jamais vu !

Notre tout premier baptême de l'air

Notre tout premier baptême de l’air

Héliport face aux buildings de Manhattan

Héliport face aux buildings de Manhattan

Prêt au décollage !

Prêt au décollage !

Vue aérienne sur le George Washington Bridge

Vue aérienne sur le George Washington Bridge

Vue aérienne sur les buildings de Manhattan

Vue aérienne sur les buildings de Manhattan

Skyline de Manhattan

Skyline de Manhattan

Vue aérienne dégagée depuis l’hélicoptère

Vue aérienne dégagée depuis l’hélicoptère

 


Il y a beaucoup à dire sur ce quartier, qui représente le mieux avec celui de Wall Street le gigantisme de New York. Entre buildings immenses, bureaux, studios de télévision, salles de spectacles, musées, magasins de mode, etc. Un quartier animé en plein cœur de Manhattan. On pourrait presque l’assimiler à une sorte de centre-ville, mais au format américain. Ici se croisent toutes les plus grandes avenues de Manhattan. La plus célèbre d’entre elles étant évidemment la 5th Avenue et ses magasins à perte de vue. Elle attire férus de shopping et autres curieux venus faire du lèche-vitrines. L’avenue est très longue et traverse plusieurs quartiers, dont Upper East Side.

En descendant vers le sud de la 5th Ave, tu auras un accès direct à la Trump Tower. Symbole de la richesse de l’actuel président Donald Trump, cette tour se veut la représentation de son insolence. Trump voulait tout bonnement avoir son nom écrit en lettres d’or sur la plus haute tour de la plus belle avenue de la plus grande ville du monde… modeste n’est-ce pas ? Impossible d’approcher de trop près, le trottoir léchant la tour est interdit et tu ne peux que passer sur le trottoir opposé et ne pas t’attarder ! Le nom du président se retrouve aussi sur différents hôtels, buildings et patinoires de New York, encore une fois pour rappeler que ce milliardaire est partout et compte dans le paysage américain. Libre à toi d’apprécier ou de passer ton chemin… c’est ce que nous avons fait !

Entre la 5th et la 6th Ave, tu tomberas sur le célèbre MoMa (Museum of Modern Art), le premier musée d’art moderne au monde. Par manque de temps hélas, nous n’avons pas pu inclure sa visite à notre programme. Mais il fait assurément partie des musées qu’on visitera la prochaine fois pour y découvrir ses 5 étages et ses 12000 m2 d’exposition ! Avec près de 150000 œuvres, le MoMa présente la plus grande collection d’art moderne et contemporain au monde.

C’est aussi à Midtown que se retrouve la plupart des buildings abritant les célèbres studios de télévision. C’est ici que sont créés et diffusés les plus grands talk-show du pays. Le bâtiment de CBS Building, reconnaissable par sa façade en granite noir, accueille le siège de CBS la célèbre chaîne de télévision américaine. Dans le même secteur, le GE Building abrite lui le siège et la plupart des studios new-yorkais de la NBC. Une visite NBC Studio Tour est réservable sur place et tu peux même assister à une émission TV en t’y inscrivant au préalable. On y trouve notamment les studios 1A pour The Today Show, 6B pour The Tonight Show avec Jimmy Fallon, ou encore 8H où se déroule l’émission Saturday Night Live. A quelques centaines de mètres de là, le Ed Sullivan Theater est un théâtre situé à 1697-1699 Broadway, est utilisé comme lieu pour des émissions CBS en direct et enregistrées depuis 1936, notamment le célèbre The Late Show with Stephen Colbert.

Découverte du quartier Midtown

Découverte du quartier Midtown

Heure de pointe dans le quartier

Heure de pointe dans le quartier

Une grande avenue de Midtown

Une grande avenue de Midtown

Macy's, l'un des plus grands magasins des États-Unis

Macy’s, l’un des plus grands magasins des États-Unis

Sortie de bureau pour les new-yorkais

Sortie de bureau pour les new-yorkais

Célèbre taxi jaune de Manhattan

Célèbre taxi jaune de Manhattan


ROCKEFELLER CENTER / TOP OF THE ROCK

Nous arrivons maintenant à la Rockefeller Plaza, célèbre place au pied du Rockefeller Center. Entourée par les drapeaux de tous les pays des nations unies, elle accueillait même une patinoire comme nous sommes allés à New York en fin de saison hivernale. L’occasion de chausser nos patins et de nous laisser aller à une session de patinage plus ou moins maîtrisée au cœur de la ville. Bien qu’un peu chère, ça reste une expérience unique qui en jette quand on y repense ! Après le sport est venu le temps de la visite. Direction donc le Rockefeller Center à proprement parlé et son observatoire, plus connu sous le nom de Top of the Rock. C’est après une ascension rapide via un des ascenseurs au plafond de verre que tu arriveras sur les terrasses extérieures. Tu es ici au cœur de Midtown, entouré de gratte-ciels défiants les lois de la gravité. D’immenses parois en verre protègent d’une éventuelle chute et te permettent d’immortaliser le panorama sans trop de gêne. Surtout qu’une terrasse encore plus haute, accessible par des escaliers, au sein même de cette terrasse que tu as rejoint en ascenseur, t’offre un point de vue culminant sans aucune vitre ni grillage, offrant ainsi LA vue la plus dégagée sur Manhattan et prenant une longueur d’avance sur les vues proposés par l’Empire State Building ou le One World Observatory. Idéalement il faudrait faire les 3 ! Du Top of the Rock, tu auras une vue imprenable sur Central Park et l’Empire State Building (que tu auras quasiment en entier) et inversement. Seul le Chrysler Building se trouve lui masqué aux 3/4 par le MetLife Building, d’où l’intérêt de faire plusieurs des rooftop pour multiplier les points de vues et immortaliser New York sous tous les angles.

Au pied du Rockefeller Center

Au pied du Rockefeller Center

Début de la visite du Top of the Rock

Début de la visite du Top of the Rock

Vue imprenable sur Central Park

Vue imprenable sur Central Park

Vue sur le 432 Park Avenue : la plus haute tour résidentielle du monde

Vue sur le 432 Park Avenue : la plus haute tour résidentielle du monde

Les jumelles panoramiques du site

Les jumelles panoramiques du site

Nicolas mitraille à 360° le panorama

Nicolas mitraille à 360° le panorama

Très belle vue dégagée sur Manhattan

Très belle vue dégagée sur Manhattan

Magnifique point de vue sur l'Empire State Building

Magnifique point de vue sur l’Empire State Building

La patinoire au pied du Rockefeller Center

La patinoire au pied du Rockefeller Center

Prêt pour les Jeux Olympiques

Prêt pour les Jeux Olympiques

Julien en émerveillement sur ses patins à glace

Julien en émerveillement sur ses patins à glace

Statue de Prométhée sur la patinoire du Rockefeller Center

Statue de Prométhée sur la patinoire du Rockefeller Center

 

INFORMATIONS PRATIQUES

* Tarifs :
> adultes : $38
> enfants : $32
> séniors : $36
> combiné avec le Rockefeller Center : $52

* Horaires :
> du lundi au dimanche de 8h à 00h
(le dernier ascenseur monte à 23h)

* Métro : B-D-F-M / 47-50 St Rockefeller Center

Pour plus d’informations, clique ici pour te rendre sur le site officiel.

 


GRAND CENTRAL STATION

Retour maintenant sur la terre ferme, et un simple passage devant le Radio City Music Hall, la plus grande salle de spectacle de New York, dont l’enseigne lumineuse attire forcément le regard, tout comme la programmation d’artistes prestigieux qui s’y produisent. Passage obligé par contre à la Grand Central Station, la plus ancienne gare de New York. C’est dans une folle frénésie que les new-yorkais viennent ici en masse chaque jour prendre un train pour le Connecticut ou le nord de Manhattan. Le plafond verdâtre est tout simplement sublime avec ses petites lumières dessinant les constellations du zodiaque. Marbres polis, lustres dorés, chandeliers, guichets anciens, cette gare a vraiment un charme fou et tu aurais tort de passer à côté ! Au sous-sol, tu pourras même faire l’expérience insolite de la Whispering Gallery (galerie des chuchotements), où, en parlant contre le pilier diagonalement opposé à ton interlocuteur, celui-ci t’entendra comme si tu étais juste à côté de lui. Un phénomène de transport du son rendu possible par la forme de la voûte. Il paraît que les new-yorkais sont friands de cette technique pour faire leurs demandes en mariage le jour de la Saint-Valentin !

Grand Central Station, la plus ancienne gare de New York

Grand Central Station, la plus ancienne gare de New York

Guichets anciens de la gare

Guichets anciens de la gare

 

INFORMATIONS PRATIQUES GRAND CENTRAL STATION
 
* Métro : 4-5-6-7-S Grand Central / 42 St

 

Non loin de la gare, tu verras également le Chrysler Building reconnaissable par sa haute flèche d’acier. Le bâtiment ne se visite pas et accueille des bureaux, mais fait partie des joyaux de l’Art déco. Il est visible depuis le Top of the Rock et affiche de jolis éclairages à la tombée de la nuit.

Vue sur le Chrysler Building

Vue sur le Chrysler Building

 

INFORMATIONS PRATIQUES

* Métro : 4-5-6-7-S Grand Central / 42 St

 

Enfin à noter que c’est aussi à Midtown que tu pourras découvrir les magasins Nintendo World, showroom de la célèbre marque Nintendo, où consoles, jeux vidéos, figurines et autres produits dérivés de tes héros préférés t’attendent ; le Lego Store pour acheter des briques et des boites à construire dans le temple de la célèbre brique danoise. Ou encore le NBA Store pour acheter des produits dérivés de la célèbre équipe de basket-ball. Un quartier qui ne te laissera pas indifférent tant il y a de choses à faire et à voir, et une situation idéale qui sera un passage obligé de tout séjour à New York. C’est aussi dans cette partie de Manhattan qu’il y a le plus de monde, new-yorkais et touristes mélangés, et donc le plus de bruit. Mais c’est définitivement à faire !

 


Ces deux quartiers de New York ne sont pas les plus touristiques et pour cause, ils ne présentent pas vraiment d’attractions touristiques à voir. C’est plus pour nous imprégner de leur ambiance que nous sommes allés y faire un tour. D’abord SoHo, jadis le quartier du pop art new-yorkais. Aujourd’hui, le quartier garde ses lettres de noblesse et fait office de quartier arty inaccessible tant les prix des loyers sont élevés. Le quartier attire donc artistes, antiquaires, boutiques branchées, galeries d’art, créateurs de mode, etc. Un quartier qu’on visite surtout pour sa richesse architecturale avec des allées de cast-iron buildings, ces fameux immeubles avec des escaliers en fonte installés sur leurs façades. Au métal s’ajoute les couleurs des façades, vives et diversifiées, pour un ensemble qui vaut vraiment le déplacement. SoHo est vraiment LE quartier chic par excellente et le rendez-vous de la population pointue de la ville. Tu croiseras sûrement des new-yorkais au look excentrique ou encore des créateurs au pas pressé. Il n’y a qu’à faire un tour dans l’une des nombreuses boutiques pour te rendre compte que l’avant-gardisme a un prix et qu’il n’est pas accessible à toutes les bourses !

Plus à l’est, nous arrivons maintenant dans le petit quartier de NoLiTa, qui lui au contraire a su garder son âme bohème au fil du temps. Ici tu trouveras des dizaines de petits cafés trendy, tous plus mignons les uns que les autres, des petits restaurants, des libraires, des vendeurs de jeux de société, des disquaires vendant de vieux vinyles prenant la poussière ou encore des friperies vendant des vêtements de seconde main à prix d’or ! Nous te conseillons de déambuler dans les rues de Mulberry Street, Elizabeth Street, Mott Street, Prince et Spring Street entre Lafayette Street, Houston Street et Kenmare Street, pour vraiment t’imprégner de l’ambiance très particulière de ce petit quartier où il fait bon vivre. C’est d’ailleurs à NoLiTa que tu croiseras le plus de blogueuses, profitant du charme des ruelles pour créer des contenus à destination des réseaux sociaux !

Visite des quartiers Soho et NoLita

Visite des quartiers Soho et NoLita

Les jolies façades des immeubles du quartier

Les jolies façades des immeubles du quartier

Les boutiques branchées du quartier

Les boutiques branchées du quartier

Façades typiquement new-yorkaises

Façades typiquement new-yorkaises

La grande avenue de Canal Street

La grande avenue de Canal Street

Les résidences chics du quartier

Les résidences chics du quartier

Le Fanelli Cafe, un restaurant historique de New York

Le Fanelli Cafe, un restaurant historique de New York

Une ruelle relativement calme

Une ruelle relativement calme

Julien dans une boutique de vieux vinyles

Julien dans une boutique de vieux vinyles

 


C’est certainement le quartier de New York qui nous a le plus fait rêver ! De jour comme de nuit, Times Square a quelque chose de singulier, qu’on ne retrouve nulle part ailleurs dans le monde. Certains trouvent ça agressif alors que nous y voyons une certaine magie ! Situé à l’angle de Broadway et de 44th Street, la place de Times Square est illuminée de jour comme de nuit par des dizaines d’écrans géants, où défilent simultanément des publicités 24h/24. Le temple de la pub et du marketing agressif personnifiés. Mais de voir des publicités à perte de vue, tout autour de nous, sur des buildings fendant le ciel, et à une cadence folle, cela donne une atmosphère vraiment particulière. Évidemment, l’affluence est grande, le bruit avec. Nous l’avons fait de jour comme de nuit et c’est à ce moment-là que la magie est la plus grande ! Étonnant que des millions de touristes viennent admirer des écrans de publicité ? Prends donc de la hauteur en montant en haut de l’escalier rouge qui sert de toit au kiosque TKTS, tu auras un super panorama pour immortaliser l’instant et t’asseoir sur les marches pour contempler le spectacle qui se joue autour de toi. Tu auras peut-être même la chance d’avoir une représentation des artistes de rue qui se pressent nombreux à Times Square en raison de l’atmosphère ultra-touristique. Alors que les new-yorkais fuient volontiers ce quartier, il est au contraire le plus prisé des touristes qui ne le manqueraient pour rien au monde. Tout autour de la place, des commerces aguicheurs et des grandes enseignes : Disney Store, M&M’s World, McDonald’s, H&M ou encore le Macy’s, le plus grand magasin du monde. Tu y verras aussi des hôtels de luxe tous plus prestigieux les uns que les autres, des bars et restaurants branchés, etc. Dans les rues adjacentes, tu trouveras le Theater District, plus connu sous le nom de Broadway. La magie de New York est aussi là ! Avec une proposition impressionnante de spectacles, de comédies musicales, de pièces de théâtre, Broadway attire chaque année des millions de spectateurs. Lors de notre séjour, nous nous sommes laissés tenter par deux comédies musicales à l’affiche : « Aladdin », adaptée du célèbre dessin animé de Disney et présentée au New Amsterdam Theatre (214 West 42nd St. NY, NY). Un excellent moment où nous sommes retournés en enfance, avec une mise en scène dingue, une énergie folle, des décors ingénieux, des chansons indémodables et des comédiens au top ! Un autre soir, nous sommes allés voir un grand classique du genre « The Phantom of the Opera » (Le fantôme de l’opéra) présentée au Majestic Theatre (245 W 44th St, New York, NY 10036). L’histoire d’un fantôme qui tombe amoureux d’une cantatrice et qui va la hanter pendant les répétitions d’un spectacle. Des décors impressionnants, un niveau de chant remarquable, une mise en scène qui ne souffre pas de l’épreuve du temps et une histoire forte. Un grand moment porté par des artistes rigoureux et parfaitement à l’aise dans leurs rôles. Si tu aimes la musique et la culture, tu ne dois pas manquer de faire une comédie musicale à Broadway ou Off Broadway pour en prendre plein les mirettes et plein les oreilles !

L'effervescence de Times Square

L’effervescence de Times Square

Les panneaux publicitaires illuminent la rue

Les panneaux publicitaires illuminent la rue

Tombée de la nuit sur Times Square

Tombée de la nuit sur Times Square

NYPD Times Square

NYPD Times Square

L'avenue principale de Times Square

L’avenue principale de Times Square

Disney Store de Times Square

Disney Store de Times Square

Times Square en pleine journée

Times Square en pleine journée

Taxi new-yorkais à Times Square

Taxi new-yorkais à Times Square

Enseigne McDonald’s de Times Square

Enseigne McDonald’s de Times Square

Bain de foule à la tombée de la nuit

Bain de foule à la tombée de la nuit

Bar R Lounge du Renaissance Times Square Hotel

Bar R Lounge du Renaissance Times Square Hotel

Circulation dense sur Times Square

Circulation dense sur Times Square

Times Square plus calme en plein jour

Times Square plus calme en plein jour

 

Le bon plan pour Brodway

Les prix des comédies musicales sont assez onéreux à New York. Mais en même temps, vue la qualité des spectacles proposés, tu ne devrais regretter aucun des $ investis dans un ticket de spectacle. Mais voici un bon plan pour réduire un peu la facture à l’arrivée. En te rendant sur Times Square, tu ne pourras pas passer à côté du kiosque TKTS et son célèbre escalier rouge qui lui sert de toit. Ici, tu y trouveras des tickets bradés pour des spectacles de Broadway et Off Brodway ayant lieu dans la soirée du même jour. Les places proposées sont celles qui n’ont pas encore trouvé preneurs dans les théâtres. La réduction appliquée sera de 20%, 30%, 40% ou, au plus, 50%. Cela va dépendre du nombre de places disponibles, du théâtre ou encore de la pièce… Un supplément de $4 par billet est appliqué par l’organisme gestionnaire des kiosques TKTS (il y en a deux autres à New York). Les spectacles proposés ne sont jamais les mêmes d’une journée à l’autre. De même, les prix peuvent varier fortement. Il te faudra donc être flexible, ne pas être trop exigeant sur la pièce que tu veux voir et à la rigueur t’être fait au préalable une liste de 3 ou 4 spectacles que tu aimerais voir. En gros, pour faire partie des mieux servis, n’hésite pas à venir tôt et à te laisser aller à la curiosité !

L’escalier rouge qui sert de toit au kiosque TKTS

L’escalier rouge qui sert de toit au kiosque TKTS

On sort voir la comédie musicale Aladdin !

On sort voir la comédie musicale Aladdin !

Vue du célèbre escalier rouge de Times Square

Vue du célèbre escalier rouge de Times Square

 


C’est en descendant le long de Canal Street, à l’angle de Broadway Street, que démarre le quartier Tribeca. Un des quartiers les plus chics de New York, très résidentiel et essentiellement fréquenté par les new-yorkais. Nous y avons essentiellement fait une balade pour nous imprégner de l’ambiance du quartier. Il nous a rappelé certains quartiers chics de Paris, avec ses bars/restaurants branchés, ses coffee shop envahis par les blogueurs, ses bâtiments modernes ou encore ses galeries d’art arty. Côté touristique, il n’y a rien à y voir de particulier. C’est plus l’âme d’un quartier résidentiel que tu découvriras ici, clairement habité par la jeunesse dorée de New York avec des buildings hyper modernes traduisant la flambée des loyers dans cette partie de Manhattan. L’emblème le plus significatif du quartier est le building 56 Leonard, visible de loin, sorte de « Lego Tower » de 250 mètres de haut, avec des balcons suspendus s’étalant tout le long de la tour. Sa forme singulière, ses dimensions atypiques et son caractère marqué font du gratte-ciel le véritable attrait du quartier. Tribeca est l’occasion de prendre un bon Matcha Latte dans un café branché, de manger des œufs Bénédicte sur le pouce ou encore des Red Velvet pancakes au sirop d’érable. Un menu branché à l’image d’un quartier qui ne cesse d’attirer de nouveaux résidents, et d’aiguiser la curiosité des touristes sur un mode de vie plus sain et plus calme dans cette ville qui ne dort jamais.

Balade dans le quartier Tribeca

Balade dans le quartier Tribeca

L'horloge du Roxy Hotel à Tribeca

L’horloge du Roxy Hotel à Tribeca

La façade du Roxy Hotel

La façade du Roxy Hotel

Temps pluvieux sur Manhattan

Temps pluvieux sur Manhattan

 


Ce petit quartier s’étend à l’Est de Broadway, de la 5th Avenue et de la célèbre 42nd Street. Union Square marque la limite entre le sud et le nord de Manhattan, dont le tracé en damier est plus caractéristique. Ce quartier est aussi historiquement le berceau de la jet set des créateurs. C’est ici que se pressaient jadis Andy Warhol, David Bowie ou encore Yves Saint Laurent. Les ruelles ont des allures de quartier chic et se révèlent plutôt calmes.

Visite du quartier Flatiron District

Visite du quartier Flatiron District

Union Square

Union Square

Nicolas en admiration devant le Flatiron Building

Nicolas en admiration devant le Flatiron Building

Balade sur la 5ème Avenue

Balade sur la 5ème Avenue

L'heure de la pause des new-yorkais

L’heure de la pause des new-yorkais

Tour de l'horloge de Madison Square Park

Tour de l’horloge de Madison Square Park

Vue des buildings depuis Madison Square Park

Vue des buildings depuis Madison Square Park

 


EMPIRE STATE BUILDING

C’est dans ce quartier que se trouve le célèbre Empire State Building, symbole s’il en est des gratte-ciels new-yorkais ! Il fait partie des plus hauts de New York. Il l’était redevenu à l’effondrement des tours jumelles du World Trade Center lors de l’attentant du 11 septembre 2001, avant d’être devancé à nouveau par le One World Observatory atteignant 541 mètres de hauteur, contre 448 mètres au bout de la flèche de l’Empire State Building. C’est en fin de journée que nous nous sommes rendus au bâtiment afin de profiter de la tombée de la nuit sur Manhattan. Dès le hall au style Art déco, tu en prends plein les yeux avec la représentation en relief de l’immeuble en aluminium. Direction ensuite le 86ème étage. En 1 minute à peine, tu arriveras au 80e étage grâce aux ascenseurs, avant d’en prendre un second pour rejoindre le 86e. Tu pourras faire le tour de la terrasse à 360• et avoir des points de vue spectaculaires sur Manhattan. D’ici on se rend vraiment compte qu’on est sur une île. Au nord, tu auras une vue imprenable sur les gratte-ciels de Midtown, le parc de Central Park, le Bronx au loin ; au sud, avec le quartier du Financial District, la Statue de la Liberté et l’entrée du port de New York. A l’ouest, vue sur le New Jersey. À l’Est, c’est le Queens et Brooklyn qui s’offrent à toi. Une attraction touristique incontournable donc pour l’un des plus beaux points de vue sur Manhattan. Nous te conseillons vivement de réserver à l’avance car l’affluence est grande, surtout en haute saison. Seul point négatif : le rooftop étant très ancien, il demeure entouré de grillages de protection, ce qui gêne forcément pour des photos avec une vue d’ensemble. Petite astuce : colle ton téléphone entre les mailles grillagées pour faire de jolies photos tout de même ! Un ticket permet apparemment d’aller au 102e étage, mais nous avons lu sur plusieurs blogs que le point de vue ne vaut pas la différence de prix. Autant se contenter donc du 86e étage, et de coupler cette ascension avec celle du Top of the Rock au Rockefeller Center ou celle du One World Observatory si tu veux varier les points de vue.

Au pied de l'Empire State Building

Au pied de l’Empire State Building

L'Empire State Building de nuit

L’Empire State Building de nuit

Vue sur la ville de l'Empire State Building de nuit

Vue sur la ville de l’Empire State Building de nuit

Les éclairages de Manhattan de nuit

Les éclairages de Manhattan de nuit

Vue sur le siège social d'H&M depuis l'Empire State Building

Vue sur le siège social d’H&M depuis l’Empire State Building

 

INFORMATIONS PRATIQUES

* Tarifs :
> entrée adultes 86ème étage : $42
> entrée enfants 86ème étage : $36
> entrée séniors (62+) 86ème étage : $40

> entrée adultes 86ème et 102ème étage : $72
> entrée enfants 86ème et 102ème étage : $66
> entrée séniors (62+) 86ème et 102ème étage : $70

* Horaires :
> ouvert 365 jours par an de 8h à 2h
(dernier ascenseur à 1h15)

* Métro : B-D-F-M-N-Q-R-W / 34 St / Herald Sq Subway Station

Pour plus d’informations, clique ici pour te rendre sur le site officiel.

 


FLATIRON BUILDING

Dans le même secteur, au sud du Madison Square Park, impossible de manquer l’insolite Flatiron Building avec sa forme de fer à cheval. C’est l’un des gratte-ciels les plus emblématiques de New York et aussi le plus ancien. Il ne se visite pas mais épouse l’angle très aigu formé par le croisement de Broadway et de 5th Avenue. Nous l’avons admiré sous tous les angles et devons bien avouer que ce bâtiment a quelque chose de singulier qui tient en haleine. Sûrement la prouesse architecturale et une forme qui dénote clairement dans le paysage qui font de ce building une attraction à part entière.

L’insolite Flatiron Building

L’insolite Flatiron Building

Un bâtiment en forme de fer à cheval

Un bâtiment en forme de fer à cheval

 

INFORMATIONS PRATIQUES

* Métro : 4-6 / 23 Street

 


Situé à l’est de Central Park, Upper East Side est le quartier le plus chic de New York, avec la fin de la 5th Avenue et le début de Madison Avenue, l’artère la plus glamour de la ville. Longtemps le lieu de villégiature des milliardaires, le quartier est aujourd’hui le berceau des stars huppées. On murmure qu’ici le mètre carré est le plus cher de la ville. C’est aussi dans ce quartier que se concentrent le plus de musées, et c’est la raison qui nous a amené à y faire un tour.

Tombée de la nuit sur Upper East Side

Tombée de la nuit sur Upper East Side

General William Tecumseh Sherman Monument

General William Tecumseh Sherman Monument

Vue sur Central Park depuis Upper East Side

Vue sur Central Park depuis Upper East Side

 


METROPOLITAN MUSEUM OF ART

Le plus célèbre d’entre eux étant le Met (Metropolitan Museum of Art). C’est l’un des plus grands musées au monde, l’un des plus connus et certainement LE musée qu’il faut avoir vu au moins une fois dans sa vie. Il n’a rien à envier au Musée du Louvre à Paris ou encore au Britism Museum à Londres. GRATUIT – bien qu’une donation soit plus que la bienvenue et recommandée -, le musée concentre à lui seul plus de 250000 œuvres exposées dans près de 300 salles. L’exposition est découpée en une vingtaine de thématiques et s’étend sur plus de 180000 m2, autant te dire que tu pourrais y passer plusieurs jours pour tout voir… et encore ! Au Met, tu pourras découvrir l’art américain au travers d’une collection unique, mais aussi l’art de l’Egypte ancienne dont nous sommes particulièrement fans, des peintures, des sculptures par centaines, les arts décoratifs des cinq continents, les arts modernes, etc. Le musée bénéficie d’une scénographie unique et chaque salle a été présentée avec soin. Nous y avons passé 3 bonnes heures et encore c’est un mouchoir de poche pour dire d’avoir eu le temps de bien appréhender le musée. Évidemment la foule est toujours au rendez-vous et pour approcher certaines œuvres il te faudra t’armer de patience. Un plan gratuit est mis à ta disposition et crois-nous que tu en auras besoin pour ne pas te perdre dans cet immense temple dédié à l’art, une sorte de résumé de ce que l’homme a su créer de plus beau au fil des siècles. Malgré le plan en mains, nous nous sommes laissés transporter par les allées, quitte à nous perdre parfois, mais le Met est aussi et surtout une invitation au voyage, à la curiosité et à la découverte. Prévois quelques ailes selon les thématiques artistiques qui te sont chères et laisse une place à l’imprévu pour en découvrir de nouvelles. Nous avons adoré cette première incursion pour l’un des plus beaux musées au monde et assurément nous y retournerons un jour !

L'entrée du Met (Metropolitan Museum of Art)

L’entrée du Met (Metropolitan Museum of Art)

Les étudiants des beaux-arts en pleine création

Les étudiants des beaux-arts en pleine création

Une des nombreuses salles du musée

Une des nombreuses salles du musée

Statue d'un visage romain

Statue d’un visage romain

Statue de la Liberté miniature

Statue de la Liberté miniature

Grande salle de totems antiques

Grande salle de totems antiques

Nicolas en admiration devant une série de peintures

Nicolas en admiration devant une série de peintures

Tombeaux égyptiens

Tombeaux égyptiens

Grande verrière du Metropolitan Museum of Art

Grande verrière du Metropolitan Museum of Art

 

INFORMATIONS PRATIQUES

* Tarifs :
> Adultes : $25
> Séniors (65+) : $17
> Gratuit pour les moins de 12 ans

* Horaires :
> ouvert du mardi au dimanche 
> de 10h à 17h30 et jusqu'à 21h le vendredi et le samedi
> fermé le lundi et les jours fériés

* Métro : 4-5-6 / 86th Street

Pour plus d’informations, clique ici pour te rendre sur le site officiel.

 


ROOSEVELT ISLAND TRAM

D’ailleurs à la base nous avions aussi prévu d’emprunter depuis ce quartier le Roosevelt Island Tram, un petit téléphérique suspendu à 90 mètres, pour nous rendre sur Roosevelt Island et ainsi avoir une vue inédite sur le Queensboro Bridge et l’East River, mais le temps a manqué ! Paraît que la vue en fin de journée avec le soleil couchant est sublime… Le départ du téléphérique se fait à Tramplaza, à l’angle de la 59th street et de la 2nd avenue. La traversée d’1 km dure environ 3 minutes et te permet de visiter l’île tranquille de Roosevelt Island. Une fois sur place, tu pourras prendre les minibus rouges qui te font visiter l’île pour 25 cents.

Vue sur le Roosevelt Island Tram qui longe le Queensboro Bridge

Vue sur le Roosevelt Island Tram qui longe le Queensboro Bridge

 

INFORMATIONS PRATIQUES

* Tarifs :
> $3 ticket plein tarif
> $1,50 tarif réduit
> seules les cartes MTA MetroCards sont acceptées
(le tarif est identique que pour les trajets du métro new-yorkais)

* Horaires :
> ouvert du dimanche au jeudi de 6h à 2h
> les Vendredis et samedis de 6h à 3h30

* Métro : 4 - 5 - 6 59 St-Lexington Avenue

Pour plus d’informations, clique ici pour te rendre sur le site officiel.

 


Autres arrondissements

Inscris-toi à notre newsletter

Et si tu recevais toute l'actualité du blog directement dans ta boîte e-mail ?

Le blog voyage de Nicolas & Julien, deux passionnés de voyage en vadrouille depuis 2015. Lepoint2départ, là où l'aventure commence !