Newsletter
    Et si tu recevais toute l'actualité du blog directement dans ta boîte e-mail ?
0 L’odeur est difficile à supporter… mais le marché offre une grande variété de produits locaux

Sur la route pour aller à la ville d’Higüey, dans la province de Saint-Domingue, nous avons visiter en chemin l’église Nuestra Señora de la Altagracia, dédiée à la célébration du couronnement de la Vierge de la Altagracia en 1922. L’église est influencée par le style byzantin de l’art arabe et par l’art espagnol, et elle peut être visitée pendant les heures de messe. Nous n’y avons pas trouvé un grand intérêt, malgré une architecture moderne. Ne vas pas faire le déplacement uniquement pour la voir. Par contre, juste à côté, nous avons fait un stop dans l’un des nombreux marchés du pays. Un marché est toujours l’occasion de s’imprégner de la vie locale et de constater la grande variété de denrées que l’on peut trouver au pays. Sans parler du ravissement pour les yeux devant tant de fruits et légumes colorés. Ici tu trouveras un sacré choix : manioc, banane plantain, pastèque, mangue, papaye, cannelle, avocat, poivre, courgette, pomme de terre, oignon rouge, échalote, ail, piment, poivron, noix de coco, brocoli, fruit de la passion, aubergine, citron vert, concombre, salade, persil, tomate, carotte, patate douce, choux blanc, riz, maïs, œufs, etc. sans parler des poulets vivants ou morts à même le comptoir. En plus de la saleté ambiante, c’est vraiment l’odeur dans cette partie du marché qui fut littéralement insoutenable ! Nous nous tenions le nez tellement l’odeur était forte, du coup pas très engageant d’y acheter quoi que ce soit. Néanmoins, le marché fut l’occasion d’être au cœur de la vie locale. Si tu venais à acheter des fruits et légumes au marché, surtout pense à bien les laver avant de les consommer, la tourista n’est pas un mythe et ici le niveau d’hygiène exige de prendre des précautions particulières. Un peu plus loin, en reprenant la route, nous avons fait un arrêt au village de Boca de Yuma, un endroit où se rencontrent l’océan Atlantique, la mer des Caraïbes et le fleuve Chavón. Il était marrant de constater les différences de couleurs de l’eau, qui se rejoignent en ce point, et abordent des teintes différentes en fonction de leur teneur en sel. Une journée dans les terres riche d’enseignement sur le mode de vie des dominicains dans une province moins touristique.

L’odeur est difficile à supporter… mais le marché offre une grande variété de produits locaux

L’odeur est difficile à supporter… mais le marché offre une grande variété de produits locaux

 


Autres sites incontournables

Inscris-toi à notre newsletter

Et si tu recevais toute l'actualité du blog directement dans ta boîte e-mail ?

Le blog voyage de Nicolas & Julien, deux passionnés de voyage en vadrouille depuis 2015. Lepoint2départ, là où l'aventure commence !