Newsletter
    Et si tu recevais toute l'actualité du blog directement dans ta boîte e-mail ?

Médina

COUP DE ♥

0 La Médina de Marrakech, un véritable labyrinthe de couleurs

A peine arrivés dans la médina de Marrakech que le dépaysement est total. Celle-ci ressemble à une sorte de labyrinthe de bâtiments aux couleurs chaudes et ocres. Les remparts de Marrakech forment une imposante enceinte de pisé d’argile. Les murs font entre 6 m et 8 m de haut, et entre 1,40 et 2 m de large. Les ruelles étroites s’entrecroisent et il te sera très facile de te perdre. Garde en tête qu’ici tous les quartiers se ressemblent, prends donc toujours un plan de la ville avec toi ! Crois-en notre expérience quand le premier jour nous avons tourné une bonne heure sans retrouver la trace de notre Riad, une belle mise en bouche pour nos nerfs avec la fatigue et tout ! Avec le recul qu’est-ce que c’était drôle, tu aurais du voir le désespoir dans nos yeux à ce moment-là ! Nous avons fait le choix de séjourner au cœur de la médina, dans le charmant Riad Laila très exactement, situé au nord-est du cœur historique de Marrakech. Ici l’emplacement est idéal pour profiter de la médina et des nombreux souks à proximité, sans parler de la place Jemaa El-Fna facilement accessible en une dizaine de minutes de marche. La médina regorge de petits commerces en tous genres : échoppes traditionnelles, magasins d’épices, restaurants marocains typiques, boutiques de souvenirs, vendeurs d’art et de tapis, etc. Il y a tellement de couleurs et d’odeurs que tous tes sens seront en éveil. D’ailleurs nous ne pouvions nous empêcher de prendre en photo chaque boutique tant les couleurs sont vives et attrayantes. Ce que nous avons adoré par-dessus tout c’est le nombre impressionnant de marchés qu’il y a aux quatre coins de la médina : marché de fruits et légumes, marché d’épices, marché de fruits secs, marché de viandes et poissons, etc. On aurait pu passer le séjour à faire les marchés tant ils sont nombreux. Après il faut t’avouer ami voyageur que les conditions d’hygiène ne sont pas les mêmes qu’en France par exemple. Il faudra avoir le cœur bien accroché parfois par rapport aux odeurs ! Quoi, tu as peur d’acheter ce poisson maculé de mouches qui sèche au soleil ? En même temps celui que tu consommeras dans les restaurants viendra sûrement de ce petit marché ! Idem pour la viande ou les fruits et légumes à même le sol. Quoi qu’il en soit il te suffit de bien laver ce que tu achètes au marché et le tour est joué. Comment résister à ces oranges magnifiques qui semblent juteuses à souhait ? Ou encore à ces dattes lustrées qui n’attendent plus que d’être dégustées ? En voyage nous avons l’habitude de nous laisser tenter et il est très rare que nous ayons la tourista ! Nos corps sont tellement aseptisés en Europe qu’il peut arriver de contracter une petite diarrhée passagère… un petit Imodium et ça repart !

La Médina de Marrakech, un véritable labyrinthe de couleurs

La Médina de Marrakech, un véritable labyrinthe de couleurs

Les épices sont en vente aux quatre coins de la Médina

Les épices sont en vente aux quatre coins de la Médina

Marchand de fruits et légumes

Marchand de fruits et légumes

Marchand de bibelots en osier

Marchand de bibelots en osier

Cuir en train de sécher au soleil

Cuir en train de sécher au soleil

Boucher traditionnel dans la médina

Boucher traditionnel dans la médina

La médina n’est pas très moderne, que ce soit l’architecture des bâtiments, ou encore certaines échoppes qui semblent très anciennes. Nous sommes quand même tombés sur un réparateur de télévisions à tube cathodique, pas sûr que les jeunes d’aujourd’hui aient connu ces écrans totalement disparus chez nous ! Les boucheries également nous ont beaucoup marqué avec les poulets en liberté dans le local, ou encore la viande posée à même le comptoir sur une simple feuille de papier journal. C’est très exotique et souvent nous avions l’impression que les choses étaient un peu « folles » tant elles sont éloignées des codes de nos sociétés modernes. Le seul bémol de la médina aura été pour nous le nombre de mobylettes qui y circule en permanence. C’est simple tu te fais klaxonner en permanence et à certaines heures le trafic est vraiment dense, sans parler du bruit et de l’odeur d’essence vraiment nauséabonde qui se dégage après leur passage. Hormis ça, la médina aura été un passage quotidien obligé tant l’ambiance est enivrante et qu’on se prend vite au plaisir de s’y perdre et de se faufiler toujours plus loin dans les ruelles. Surtout que nous avons pu compter à plusieurs reprises sur la gentillesse des locaux pour retrouver notre chemin, qui guettent de toute manière les touristes. C’est simple tu n’as pas le temps de sortir ta carte que déjà tu te fais alpaguer. Après à toi de voir si c’est pour t’indiquer ta direction ou te conduire tout droit dans une boutique. Tu peux te faire rhabillé de la tête aux pieds en 5 minutes, crois-en là encore notre expérience, mais qu’est-ce que ce fut drôle ! Un peu moins drôle de partir sans rien acheter, mais Marrakech est comme ça : une ville ancrée dans sa culture et ses traditions, néanmoins un poil victime de son succès quand on voit le tourisme de masse qui y sévit. La médina reste le cœur historique de la ville et à notre sens la partie la plus intéressante à découvrir.

Groupe d’enfants déambulant dans les ruelles

Groupe d’enfants déambulant dans les ruelles

Vue d’une ruelle colorée de la médina

Vue d’une ruelle colorée de la médina

Taxis attendant les touristes aux portes de la médina

PETIT CONSEIL UTILE — Garde toujours le plan de la médina avec toi pour éviter de te perdre ! C’est un véritable labyrinthe et toutes les ruelles se ressemblent. Un plan te permettra de te repérer à coup sûr !

 


Autres sites incontournables

Inscris-toi à notre newsletter

Et si tu recevais toute l'actualité du blog directement dans ta boîte e-mail ?

Le blog voyage de Nicolas & Julien, deux passionnés de voyage en vadrouille depuis 2015. Lepoint2départ, là où l'aventure commence !