Prague

Novembre 2016

Direction Prague, pour découvrir en 3 jours l’une des villes les plus colorées et attractives de la République tchèque. Entre monuments historiques, vieilles places, curiosités et balades bucoliques, découvre à travers notre carnet de voyage une destination de plus en plus prisée en Europe, et pour cause.

Bon à savoir
avant le départ

  • QUAND PARTIR ? Prague étant située en Europe de l’Est, il est vrai que la météo n’est pas idéale toute l’année pour t’y rendre ! Du coup il te faudra privilégier les mois de juin, juillet et août, qui sont aussi les mois concentrant le plus d’affluence touristique. De décembre à mars, la météo est généralement capricieuse et la pluie au rendez-vous. Néanmoins, si tu veux te rendre aux marchés de Noël de la ville en décembre, la météo, bien que défavorable, n’enlèvera rien à l’enchantement sur place.
  • COMPAGNIE AÉRIENNE / DURÉE DE VOL ? De nombreuses compagnies aériennes desservent Prague. Tu n’auras donc aucune difficulté à trouver un vol direct pour t’y rendre, et il te faudra compter un peu moins de 2 heures de vol. Parmi les compagnies les plus courantes à proposer le vol, nous te conseillons : Ryanair, CSA, Air France, Vueling, Transavia. C’est avec cette dernière que nous avions voyagé, pour un vol direct en toute facilité depuis Paris Orly. Pour réserver ton billet au meilleur prix, tu peux utiliser le comparateur de vols Skyscanner pour cela.
  • COMMENT QUITTER L’AÉROPORT ? Il y a de nombreuses manières de quitter l’aéroport international de Prague, le plus simple étant d’emprunter les transports en commun, ce qui limitera par la même occasion tes frais. Deux lignes de bus (119, 100) assurent la liaison entre l’aéroport et le métro (situé à 20 minutes du centre-ville de Prague par les lignes A et B) ; Il te faudra compter environ 10 minutes de trajet et 32 CZK pour un billet. Tu as aussi la navette « Cedaz », de l’aéroport jusqu’au centre-ville, de 5h30 à 21h30, faisant le trajet en 20 / 25 minutes, avec un billet à 150 CZK. Autre solution plus onéreuse : le taxi, accessible à la sortie de chaque terminal, pour 15 minutes de trajet, mais environ 400 CZK (~ 16 €) jusqu’au centre-ville.
  • QUELLE LANGUE ? La langue officielle de la République tchèque est le tchèque, qui est la langue maternelle de 93 % de la population du pays. L’anglais est très bien compris par les locaux.
  • QUELLE MONNAIE ? La monnaie est la couronne tchèque (à titre indicatif, voici le taux de conversion : 1 EUR = 25,5643 CZK / 1 CZK = 0,0391170 EUR).
  • DÉCALAGE HORAIRE ? Aucun décalage horaire par rapport à la France.

Les immanquables
de Prague

Place de la Vieille Ville

Cette place représente le cœur historique de la ville, située dans le quartier célèbre de Staré Mesto. Impossible de passer à côté, tant elle est belle et le point névralgique de la ville. Autour de la place d’influence médiévale, tout un tas de bâtiments aux inspirations renaissance et art nouveau. Un enchantement pour les yeux. Sur place, en plus d’immortaliser la vieille place centrale, tu découvriras l’Hôtel de ville avec sa célèbre tour, une horloge astronomique encore en activité et rénovée en début d’année 2018, l’église Notre-Dame du Tyn, la maison municipale et d’autres petites églises toutes plus mignonnes les unes que les autres. Non loin de là tu pourras découvrir la Tour Poudrière, l’une des 13 tours cernant la vieille ville et pouvant être visitée pour prendre de la hauteur sur la ville, ainsi que le Pont Charles pour rejoindre l’autre rive. La place est aussi le berceau de plusieurs musées d’arts et de peintures, et des expositions temporaires permettent de découvrir les toiles des plus grands maîtres, en plus des œuvres des artistes tchèques bien sûr. L’église qui surplombe la place a l’allure d’un véritable château fort, aussi belle le jour que la nuit, quand la pénombre laisse place aux plus belles illuminations. Ici tu auras vraiment le sentiment d’être au cœur de Prague et de limite pouvoir entendre son cœur battre, tant tous les chemins convergent vers la place. Tout autour, restaurants typiques, restaurants touristiques, bars et cafés t’attendent pour te proposer tout un menu de réjouissances. Nous avons passé de longues minutes dans ces lieux baignés d’histoire et où nos sens ont vraiment été sollicités. Certainement le quartier que nous avons préféré à Prague ! C’est depuis cette place que nous nous sommes faits accoster par un commercial proposant des balades en segway à travers la ville. Ce fut le point de départ d’un tour complet de Prague sur un bolide pouvant gravir tous les obstacles, en longeant la Vltava et en prenant de la hauteur. Vraiment un moment enchanteur pour une découverte atypique de Prague, avec des explications fort intéressantes en anglais, délivrées par notre jeune guide très heureux de partager les richesses de sa ville. Une visite qu’on te recommande et qui est bien moins chère qu’à Paris par exemple !

OÙ BOIRE / MANGER DANS CE QUARTIER ?

James Dean
V Kolkovne 922/1, 110 00 Praha 1

Artisan Cafe & Bistrot
Vejvodova 445/1, Staré Mesto, 110 00 Praha 1

Ice Pub (bar de glace)
200 1, Novotného Iávka 200/5, Straé Mesto, 110 00 Praha 1

Château de Prague

Le château de Prague est certainement l’attraction la plus courue de la ville. Il s’agit en fait d’un ensemble de bâtiments appartenant au gouvernement et vestiges de l’histoire diplomatique de la ville. Tu trouveras sur place un ensemble de musées, églises et bâtiments administratifs. Il te faudra prévoir une bonne demi-journée si tu souhaites faire le tour. Les tickets d’entrée peuvent être achetés sur Internet car sur place la file d’attente peut être très longue. Nous manquions de temps pour tout faire et sommes arrivés sur le site un peu tardivement, du coup nous nous sommes contentés de faire le tour des cours publiques qui elles sont gratuites. Sur place il y a tout de même la Cathédrale Saint-Guy et l’église Notre-Dame-de-Lorette, qui sont déjà très jolies de l’extérieur. Un ticket d’entrée te donne l’accès à l’ensemble des sites du Château de Prague, l’occasion de faire des économies et de profiter d’être sur place pour enchaîner les visites. Autre chose à faire sur place gratuitement : assister à la relève de la garde. Elle a lieu tous les jours à midi, dans la cour principale. Attention là encore à arriver suffisamment tôt pour avoir une vue satisfaisante. L’accès au Château de Prague se fait en haut de la célèbre rue Nerudova, après avoir traversé le magnifique Pont Charles dont nous te parlons un peu plus bas dans l’article. L’ensemble du site est immense et occupe une bonne partie du nord de Prague. De quoi satisfaire toutes les envies de visite, sans parler des nombreux musées en tous genres installés tout autour. Prévois donc suffisamment de temps !

INFORMATIONS PRATIQUES

> Tarifs : plein tarif 350 CZK ; tarif réduit 175 CZK ; tarif familial 700 CZK
> Octobre à mars : toute la semaine 9h à 16h
> Avril à octobre : toute la semaine 9h à 17h
> Le billet d’entrée est valable 2 jours

Attention : lors de leur entrée sur le site du Château de Prague, les visiteurs sont soumis à une fouille réglementaire. Veille à ne pas prendre de bagages trop volumineux !

Pont Charles

Autant nous avons le magnifique Pont Alexandre III à Paris, autant le Pont Charles de Prague l’est tout autant. Il permet de traverser la rivière Vltava et de relier la Vieille Ville et les quartiers plus riches. A l’époque d’ailleurs le pont n’existait pas et coupait la ville en deux, entre le ghetto juif et les quartiers populaires d’un côté; les quartiers du pouvoir et les citadins aisés de l’autre. Aujourd’hui le Pont Charles relie la ville qui ne fait plus qu’une pour le plus grand bonheur des touristes. Nous avons traversé à maintes reprises ce pont lors de notre week-end et il mérite de le faire au moins deux fois, dans un sens puis dans l’autre, le matin et le soir venu. Une trentaine de statues, dont celles de la famille royale et leur chien, le jalonne tout le long, certaines plus claires que d’autres en fonction de la fréquence de contact avec les mains des touristes. Certaines statues sont mêmes des répliques des originales, conservées au Musée national. L’ambiance est magique sur ce pont, où touristes et camelots se pressent. L’architecture est grandiloquente tandis que les heures du jour donnent différents visages à l’édifice. A chaque passage la surprise était renouvelée et nous ne nous lassions pas de le traverser encore et encore. Sans parler des magnifiques photos que tu pourras faire… à condition de te lever aux aurores, le pont étant littéralement pris d’assaut en journée et en début de soirée. Immanquable donc et un spot parfait pour faire des photos de la ville depuis un angle parfait, comme sur la nôtre depuis les rives de la Vltava alentours !

OÙ BOIRE DANS CE QUARTIER ?

Café Márnice
Na Kampe 507/8A, 118 00 Praha-Malá Strana

Colline de Petrín

Si tu aimes les grands espaces verts, alors tu vas adorer la Colline de Petrín, haute de 318 m, vaste étendue de verdure au cœur de la ville. Le site est immense et tu auras plusieurs moyens pour le parcourir : à pieds pour profiter d’une balade bucolique en toute quiétude ; en prenant le funiculaire, installé lors de l’exposition universelle et toujours en activité, pour rejoindre le haut de la colline rapidement ; en vélo en empruntant les nombreux sentiers en lacets pour gravir la colline non sans effort ; ou encore en segway, comme nous l’avons fait, pour profiter d’une balade atypique inoubliable juché sur un bolide atteignant facilement les 25/30 km/h ! Une fois en haut de la colline, la vue est imprenable sur Prague. Tu auras le bonheur de pouvoir admirer la ville depuis un spot panoramique incroyable, tenter de reconnaître au loin les bâtiments les plus imposants et tenter également de compter le nombre impressionnant de clochers que l’on distingue au loin. C’est vraiment depuis ce point qu’on se rend compte à quel point Prague est le carrefour de multiples influences architecturales, qui forment un ensemble singulier en Europe de l’Est. Une fois en haut, rien de telle qu’une bonne bière locale – la Saint-Norbert – pressée à la brasserie du couvent de Strahov pour te remettre de tes émotions. A voir également sur ce site le mémorial des victimes du communisme, un ensemble de silhouettes avançant sur un escalier, et s’effaçant au fur et à mesure. Une œuvre magnifique qui rappelle le sort des martyrs de la ville lors de la dernière guerre mondiale. Enfin, la tour de Petrín en haut de la colline, réplique de la Tour Eiffel parisienne, offre une vue encore plus impressionnante sur la ville, moyennant quelques couronnes tchèques au passage. Une dépense pas obligatoire donc, quand tu vois la vue gratuite que tu as déjà en arrivant en haut !

Rue Nerudova

Les efforts physiques continuent et repartent de plus belle avec l’ascension de l’immanquable rue Nerudova. Elle coupe littéralement en deux l’aile nord de la ville et permet de rejoindre le Château de Prague sur les hauteurs. La rue est une rue commerçante, avec de petites échoppes toutes mignonnes, proposant des souvenirs locaux, de l’artisanat, des réjouissances sucrées ou autres restaurants thématiques. Reflet le plus visible de l’influence médiévale, la plupart des enseignes présentes dans la rue arborent un ancien panneau indiquant leur nom, signe marquant des enseignes de l’époque. Une belle photo à faire en perspective et une rue dans laquelle tu t’attarderas forcément tant l’atmosphère y est au partage et à la découverte de la vie locale. Sans parler de l’odeur des Trdelnik, ces célèbres brioches sucrées qui cuisent à même le trottoir et qui dégagent dans les rues des odeurs de cannelle, que tu trouveras à tous les coins de rue. Vus les efforts physiques que demande la découverte de Prague à pieds, un peu de réconfort est plus que bienvenue. Pour « faciliter » nos efforts, nous l’avions notamment parcouru en segway (mention spéciale pour la montée sans effort) lors de notre découverte initiatique dans la ville !

Quartier de Josefov

Cette partie de la ville est l’ancien ghetto juif de Prague, concentrant plus de 800 ans d’histoire, berceau historique de la vie culturelle et spirituelle de la communauté juive. Le site historique est également l’un des plus bondés de la ville, attirant un nombre considérable de touristes pour ses nombreuses synagogues, ou encore son cimetière. Là encore par manque de temps nous nous sommes contentés des extérieurs, et il y a déjà à faire tant le site est étalé. Mais il est certain que l’intérêt est dans la visite du Musée juif, regroupant des synagogues et des objets recueillis dans celles-ci. Un ticket combinant toutes les visites est disponible sur place ou via Internet. Attention, certaines synagogues ne sont pas incluses. Le cimetière juif est immense et peut être entraperçu à différentes enclavures du quartier. C’est vraiment la foule qui nous a repoussé pour le coup, il y avait quasiment autant de tombes que de touristes. Néanmoins certains points permettent d’apercevoir les tombes et de faire une photo, et au final c’est tout l’intérêt du site, sauf si tu cherches à voir certaines tombes précises de personnalités juives significatives dans l’histoire de la ville. Précision à ce sujet : si tu cherches à voir la tombe du célèbre écrivain pragois Franz Kafka, il ne repose pas dans l’ancien cimetière juif, mais dans le nouveau cimetière juif situé dans le quartier de Zizkov. Il fut créé en 1891 pour pallier le problème de place dans l’ancien cimetière juif. Plusieurs statues et sculptures rendant hommage au célèbre écrivain sont dispersées un peu partout en ville, de quoi suivre ses traces et refaire le fil de son histoire. L’une des plus célèbres est celle de 2 silhouettes faisant pipi sur la carte de Prague et installée dans la cour du musée qui lui est consacré. Ailleurs dans la ville sa tête articulée par un ensemble de cercles de métal attire les curieux. La visite de sa maison natale est même possible, devenant aujourd’hui l’une des maisons d’écrivains les plus connues de Prague.

INFORMATIONS PRATIQUES

Horaires d’ouverture des musées juifs à Prague :
> 1er janvier au 29 mars de 9h à 16h30
> 31 mars au 25 octobre de 9h à 18h
> 27 octobre au 31 décembre de 9h à 16h30
> 24 décembre de 9h à 14h
> Réservation des tickets possible en ligne

La Vieille Synagogue est ouverte tous les jours sauf les samedis et les fêtes juives.

Quartier de Novy Svet

C’est un petit quartier situé au pied du château de Prague mais qui mérite le détour. Il s’agit de petites ruelles pavées, constituées de maisonnettes peintes dans des tons pastels, construites au XVIe siècle. A l’origine ces maisons étaient destinées au personnel du château. En traversant l’histoire, elles sont devenues aujourd’hui le berceau d’un Prague calme et isolé de la foule. Ces ruelles sont juste magnifiques, il y règne une quiétude et une douceur de vivre à chaque enclavure. Le quartier est aussi l’occasion de te trouver un petit restaurant typique, afin de déguster les spécialités locales, comme la goulache – sorte de ragoût de viande servi dans une miche de pain creusée – qu’on ne présente plus. Nous avons particulièrement adoré ce quartier résidentiel qui contraste avec la frénésie qui règne aux alentours.

OÙ MANGER DANS CE QUARTIER ?

Vysoký Dum 99
Malá Strana, Praha 1
(Coup de pour un dîner romantique à la bougie avec des plats traditionnels)

Rue Vinarna Certovka

Voici une autre curiosité de Prague qui mérite de détour. La rue Vinarna Certovka n’est pas vraiment une rue à proprement parlé mais plus un passage, très étroit, à peine 70 cm de large. La curiosité attire d’ailleurs énormément de touristes et nous te conseillons d’y aller en soirée où l’affluence sera moindre. En journée un restaurant se trouve au bout du passage, attirant de fait clients et passants. Le passage est tellement étroit qu’un feu de circulation a même été installé aux deux extrémités du passage. L’action se fait manuellement et permet d’avoir une indication sur l’encombrement en cours de la rue. C’est un moyen de visiter Prague différemment des sentiers classiques et de découvrir l’un des passages qui servaient jadis à l’évacuation en cas d’urgence incendie des populations. Attention par contre si tu n’es pas fan des espaces clos ou que tu souffres de claustrophobie, tu n’apprécierais nullement ce passage, où deux personnes côte à côte ne peuvent tenir ! Le lieu est un spot très sympa pour une photo qui sort un peu de l’ordinaire !

Rives de la Vltava

Voilà un cadre idéal pour une bonne balade bucolique et romantique le long de la Vltava, la rivière qui sillonne Prague et coupe la ville en deux, comme le fait La Seine à Paris. En traversant le Pont Charles, tu arriveras sur l’île Vltava en bordure de rivage. Des centaines de cygnes avaient pris leurs quartiers d’hiver et furent l’occasion de faire des photos plutôt sympas. Un peu plus loin, un chef-d’œuvre évolutif dédié au regretté John Lennon est l’objet d’un arrêt à faire. Le Mur John Lennon arbore graffitis et autres messages, plus ou moins loquaces, mais est aussi le berceau d’artistes locaux venus reprendre les tubes du chanteur à la guitare. Un lieu de recueillement dédié à l’art de rue, avec ce mur qui se place littéralement comme la plus belle expression de street art de la ville. Les rives de la Vltava sont immenses et attirent forcément les touristes. Des balades en bateau sont proposées, et des barques sont même disponibles à la location.

Où dormir ?

Ancré sur la rivière Vltava, dans le centre de Prague, à 1 km du Pont Charles et à 10 minutes à pied de la place Charles, le Boat Hotel Matylda est un hébergement insolite sur l’eau. Cette embarcation propose une dizaine de chambres avec le charme de l’ancien, en bois, avec certaines chambres offrant une vue sur la rivière. C’est l’une de celles-ci que nous avons occupé, et quel bonheur pour les yeux que d’ouvrir les fenêtres le matin et de découvrir une famille de cygnes s’approcher. Les nuits furent très calmes et on ne sentait absolument pas le mouvement de l’eau, finalement la sensation fut la même que d’être sur la terre ferme. Le matin nous prenions le petit-déjeuner dans la péniche d’à côté, accolé à la première servant d’hôtel, de quoi prendre des forces avant d’entamer la journée. Ce qui nous a décidé, au-delà du caractère atypique de l’hôtel, est le prix. Cette péniche est très bien située, en plein cœur de la ville, et propose des prix très attractifs. Les logements à Prague sont assez onéreux, surfant sur l’affluence touristique toujours plus grande. Il te faudra bien préparer ta venue pour avoir les meilleurs tarifs ou opter pour une auberge de jeunesse, ce n’est pas l’offre qui manque. Réserve via Booking et bénéficie de 15 € de réduction sur ton séjour.

Maison qui danse

Ce bâtiment atypique est l’un des symboles principaux du nouveau quartier de la ville. Le sud-est de Prague semble vouloir tendre vers la modernité et le renouveau, et ce bâtiment en est la parfaite illustration. Son nom vient de sa forme, composée d’une première tour de verre à la taille cintrée et d’une autre tour en pierre circulaire. Les deux tours accolées sont souvent comparées à un couple de danseurs (il faut avoir un peu d’imagination…). L’intérêt principal du bâtiment est son extérieur, tu l’auras compris, pour son côté singulier et atypique, dans un paysage ayant gardé tous les stigmates de son histoire. A l’intérieur, on y trouve néanmoins un café et un restaurant. La « Nouvelle ville » de Prague n’a pas un grand intérêt selon nous, les principaux sites touristiques étant concentrées dans l’ancienne ville. A part ce bâtiment pas grand chose à y voir… du coup nous sommes passés en coup de vent dans le quartier !

BILAN DU SÉJOUR

3 jours à Prague c’est suffisant pour faire le tour de la ville et voir les monuments principaux. Si tu ajoutes quelques visites de musée un quatrième jour ne sera pas de trop ! La ville propose mille facettes et pourra plaire à tous les curieux : que ce soit la partie historique, la partie architecturale, la partie culturelle ou la partie gastronomique. Prague offre sur un périmètre très réduit énormément de diversités et permet de balayer des centaines d’années d’histoire dans une joyeuse frénésie et un cadre coloré. L’atmosphère est calme et la ville inspirante. Nous avons adoré ce petit week-end où le froid ambiant n’a en rien entaché le plaisir de découvrir une ville aussi éclectique. Assurément une perle en Europe de l’Est, qu’il est certainement aussi agréable de découvrir l’été que l’hiver, notamment en fin d’année avec son marché de Noël.

Abonne-toi à notre newsletter pour recevoir tous nos prochains articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*