MALTE/GOZO/COMINO | 3 îles, 3 ambiances !

par Lepoint2départ

Habitués des petits week-end, on ne se préoccupe pas vraiment de préparatifs trop poussés. À Malte, alors qu’on pensait l’île toute petite et faisable à pied, il nous aura fallu ajuster en cours de route et modifier en live chaque jour notre itinéraire car c’est bel et bien un pays, et non une toute petite île… vas savoir pourquoi nous avions cette image en tête ! De Malte à Comino, en passant par Gozo, on t’embarque 3 jours sur 3 îles aux ambiances singulières bien marquées !

Nicolas & Julien

BON A SAVOIR AVANT LE DÉPART À MALTE

quand partir ? — Globalement, le climat méditerranéen de Malte rend sa visite agréable toute l’année. A part les mois de janvier et décembre défavorables en raison de pluies sporadiques potentielles, la meilleure période pour te rendre sur ces îles est comprise entre avril et octobre. Nous y sommes allés en mai et la météo a été plutôt capricieuse, comme quoi il n’y a pas de règle et que la météo de nos jours est devenue plus que joueuse !

compagnie aérienne — Pour rejoindre Malte, rien de plus simple depuis Paris, où des vols réguliers s’y rendent en 2h41. Notre choix s’est porté sur la compagnie low-cost Transavia qui propose des vols les mardis et samedis, de quoi passer 3 jours pleins sur les îles de Malte. Attention toutefois au retour, qui se fait depuis l’île principale de Malte. Ne vas pas dormir à Gozo pour la dernière nuit, tu serais trop loin de l’aéroport ! Pour réserver ton billet au meilleur prix et comparer les offres, tu peux utiliser le comparateur de vols Skyscanner.

comment rejoindre le centre-ville ? — Pour quitter l’aéroport international de Malte, tu auras le choix entre deux possibilités : soit prendre un taxi, mais au risque de payer assez cher ; soit prendre un bus de ville pour quitter l’aéroport, et là le ticket n’est qu’à 1,50 € par personne pour aller directement à La Valette via le bus X4. Il n’y a pas pour l’heure de service Uber à Malte ! A La Valette, les taxis se prennent face à l’Hotel Phoenicia.

comment aller de la valette à l’aéroport ? — Le départ depuis La Valette se fait depuis la borne B4, en face de la place de la République, pour prendre le bus X4 ; comme à l’aller le ticket est fixé à 1,50 € par personne et il te faudra compter une grosse demi-heure pour faire le trajet. L’application Tallinja te permet d’avoir les horaires depuis ton smartphone. Il existe même des cartes avec des trajets illimités valables dans les transports publics.

prise électrique — A Malte, ce sont les prises de type G qui sont utilisées. Tu auras donc besoin d’un adaptateur électrique. Prise : type G – Voltage : 230 V – Fréquence : 50 Hz.

langue — Deux langues officielles à Malte : l’anglais et le maltais. Tu n’auras aucun mal à parler avec les locaux qui maîtrisent l’anglais, ce qui facilite grandement les échanges et les déplacements.

monnaie — L’Euro est la monnaie en vigueur sur le territoire maltais. Les achats se font donc avec les mêmes pièces et billets qu’en France. Il est même possible de retirer des espèces avec une carte de crédit internationale (Visa ou Mastercard notamment). Tu trouveras des distributeurs ATM un peu partout sur les îles.

décalage horaire — Aucun décalage horaire par rapport à la France.

Empreinte carbone 1,4 t CO2 (vol A/R – Paris <-> Malte – 2 personnes – classe économique).

 


 

LES INCONTOURNABLES DE MALTE/GOZO/COMINO

Cartographie © Lepoint2départ

Cartographie © Lepoint2départ

Plan de situation pour mieux te repérer : (A) La Valette —  (B) St John’s Co-Cathedral — (C) Fort St Elmo —  (D) Popeye Village —  (E) Mdina —  (F) Marsaxlokk —  (G) St Peter’s Pool —  (H) Citadelle de Victoria —  (I) Marsalforn —  (J) Qbajjar Bay —  (K) Sanctuaire national Ta’ Pinu de Għarb —  (L) Blue Lagoon —  (M) Caves de Comino.

 

1
MALTE

LA VALETTE
COUP DE ♥

La rue principale de La Valette

La rue principale de La Valette

En quittant l’aéroport international de Malte, c’est tout simplement vers la capitale de l’île La Valette que nous nous sommes dirigés. Il suffit de prendre le bus X4 et de descendre au terminus pour découvrir la ville. Nos premières impressions furent excellentes et nous ne nous faisions absolument pas cette image de Malte. Nous qui pensions que Malte était une petite île de pêcheurs étions loin du compte. La capitale fourmille et attire énormément de touristes. La ville a un charme fou et ses bâtiments aux couleurs sable sont vraiment déroutants. Malgré tout nous avons noté énormément de bâtiments abandonnés et de rues quasi laissées à l’abandon ! Un fait inquiétant dans une capitale qui semble souffrir d’une crise économique. Certaines rues sont carrément désertes et offrent des impressions de ville fantôme. Un peu plus loin les bâtiments aux couleurs pastels abritent cafés et restaurants et les petites ruelles sont vraiment très mignonnes. Nous sommes allés directement au Lower Barrakka Gardens, admirer le port de Malte d’une part, découvrir des jardins verdoyants à souhait ensuite, et entendre le coup de canon tiré chaque jour à midi précises. A noter qu’il est tiré depuis Upper Barrakka Gardens en fait, un peu plus sur les hauteurs. Il est un hommage à la guerre conduisant à l’indépendance de Malte. Les jardins sont l’occasion de profiter de la fraîcheur de la végétation tout en contemplant les bateaux qui entrent et sortent de la ville. En contrebas une grosse cloche fait office de monument aux morts de la grande guerre et un symbole de la ville de siège. La Valette est une ville très animée, dont les artères principales peuvent vite se retrouver bondées aux heures des repas. Les ruelles adjacentes sont plus calmes et encore plus charmante de surcroît. Nous n’avons pas résisté au plaisir de déguster les fameux Malta Pastizzi en nous baladant, une spécialité locale s’apparentant à un chausson très croustillant fourré au choix aux pois chiche, à la ricotta, à la viande ou encore aux épinards. C’est très bon mais super gras ! Mais à 0,50 € pièce, difficile de résister à la tentation !

La fontaine Triton

La fontaine Triton

Les murailles de La Valette

Les murailles de La Valette

Vue des canons depuis Upper Barrakka Gardens

Vue des canons depuis Upper Barrakka Gardens

Lower Barrakka Gardens

Lower Barrakka Gardens

La vue depuis Lower Barraka Garden

La vue depuis Lower Barraka Garden

Les jolies arcades du Lower Barraka Garden

Les jolies arcades du Lower Barraka Garden

La cloche en mémoire des victimes de la Grande Guerre

La cloche en mémoire des victimes de la Grande Guerre

Petite ruelle de La Valette

Petite ruelle de La Valette

Les bâtiments couleur sable

Les bâtiments couleur sable

Petit tournage de film

Petit tournage de film

Petite ruelle animée

Petite ruelle animée

Cabine téléphonique anglaise

Cabine téléphonique anglaise

Les jolies façades colorées

Les jolies façades colorées

Entrée dans Upper Barrakka Gardens

Entrée dans Upper Barrakka Gardens

Fontaine centrale du jardin

Fontaine centrale du jardin

Auberge de Castille et Léon (Prime minister's office)

Auberge de Castille et Léon (Prime minister’s office)

Rue commerçante de La Valette

Rue commerçante de La Valette

Petite place devant St John's Co-Cathedral

Petite place devant St John’s Co-Cathedral

Les nombreuses petites terrasses de la rue

Les nombreuses petites terrasses de la rue

Les jolies façades de La Valette

Les jolies façades de La Valette

Vue du port de Malte

Vue du port de Malte

Ruelle en pente de La Valette

Ruelle en pente de La Valette

 

ST JOHN’S CO-CATHEDRAL

St John's Co-Cathedral

St John’s Co-Cathedral

Impossible de manquer l’imposante cathédrale St John’s Co-Cathedral sur l’une des places centrales. Malgré une entrée fixée à 10 € par personne (audioguide dans toutes les langues inclus), la visite vaut le coup si tu aimes les architectures gothiques et les plafonds décorés. La cathédrale abrite en son sein énormément de trésors et jouit d’une richesse architecturale rare. Le sol en marbre peint est en réalité une collection de tombes de souverains ou hommes d’église importants dans l’histoire maltaise. Les hauts-plafonds sont d’une beauté sans nom, sans parler du chœur impressionnant rappelant celui de la Basilique St-Pierre de Rome au Vatican. La visite de la cathédrale s’effectue en une grosse demi-heure, sauf si tu veux écouter scrupuleusement toutes les nombreuses explications données par ton audioguide. La crypte était fermée pour rénovation mais nous avions le plaisir de pouvoir accéder au balcon et ainsi avoir une vue surplombante sur le cœur de la cathédrale, un spot stratégique pour prendre les plus beaux clichés de l’édifice. Enfin, une pièce construite comme un mini musée, abrite deux œuvres majeures du peintre Caravaggio (1571-1610). La visite fut intéressante pour l’un des monuments majeurs de Malte et le symbole le plus reluisant de l’omniprésence de la chrétienté sur l’île.

La nef de la cathédrale

La nef de la cathédrale

Le sol de marbre formé de cénotaphes

Le sol de marbre formé de cénotaphes

L'autel de la cathédrale

L’autel de la cathédrale

Le plafond de la cathédrale

Le plafond de la cathédrale

Le monument funéraire Marc'Antonio Zondadari

Le monument funéraire Marc’Antonio Zondadari

Un des chapelles de la cathédrale

Un des chapelles de la cathédrale

Sculpture de la cathédrale

Sculpture de la cathédrale

Les nombreux tableaux de la cathédrale

Les nombreux tableaux de la cathédrale

Le mausolée de Ramon Perellos

Le mausolée de Ramon Perellos

Vue de la nef depuis l'étage de la cathédrale

Vue de la nef depuis l’étage de la cathédrale

Façade de la cathédrale St John’s Co-Cathedral

Façade de la cathédrale St John’s Co-Cathedral

INFORMATIONS PRATIQUES

* Horaires :
> Du lundi au vendredi de 9h30 à 16h30 (dernière admission à 16h)
> Samedi de 9h30 à 12h30 (dernière admission à 12h)
> Dimanches et jours fériers : fermée

* Tarifs (audioguide inclus) :
> Adultes : 10 €
> Etudiants et habitants séniors : 7,50 €

 

FORT ST ELMO

Cour intérieure du Fort St Elmo

Cour intérieure du Fort St Elmo

Situé à l’extrême pointe sud de Malte, le Fort St Elmo devait occuper une place stratégique du temps des batailles navales. Aujourd’hui il abrite le Musée national de la Guerre, avec des photos, des vidéos et des objets témoins de l’histoire du pays. La visite se faisait en passant de pièce en pièce, certaines plus intéressantes que d’autres. Globalement nous sommes passés rapidement sur les explications, n’étant pas de grands fans d’histoire et de stratégies politiques. Les salles les plus intéressantes furent celles abritant des objets et vêtements des soldats de la grande guerre, vestiges d’une bataille qu’on a tous appris dans les livres d’histoire. Enfin, les différentes terrasses sur le toit du Fort te permettront de prendre un bol d’air et d’avoir une vue dégagée sur la mer juste en face.

Vue depuis le Fort St Elmo

Vue depuis le Fort St Elmo

Sculpture du Fort St Elmo

Sculpture du Fort St Elmo

Cour principale du fort

Cour principale du fort

Moto d’époque exposée au musée

Moto d’époque exposée au musée

Obus d'époque

Obus d’époque

La croix de Malte

La croix de Malte

Armures de chevaliers

Armures de chevaliers

Les canons du fort

Les canons du fort

Voiture militaire de guerre

Voiture militaire de guerre

Petite allée du fort

Petite allée du fort

Missiles d'époque

Missiles d’époque

Avion de guerre

Avion de guerre

INFORMATIONS PRATIQUES

* Horaires d'ouverture d'été :
> Juin à octobre, du lundi au dimanche 9h à 18h
> Dernière admission à 17h30

* Horaires d'ouverture d'diver :
> Novembre à mai, du lundi au dimanche 9h à 17h
> Dernière admission à 16h30

* Tarifs :
> Adultes : 10 €
> Jeunes (12 – 17 ans), habitants seniors (60 ans et +), étudiants : 7,50 €
> Enfants (6 – 11 ans) : 5,50 €
> Enfants (1 – 5 ans) : gratuit

 

POPEYE VILLAGE

Le Popeye Village

Le Popeye Village

Le Popeye Village est un site à voir plutôt insolite ! Il s’agit en réalité des décors qui ont servi au tournage du film « Popeye » et qui est aujourd’hui une sorte de musée dédié à l’univers du film. Attention : pas la peine de payer si tu veux juste voir le village ! Aucune barrière ne cache sa vue depuis la falaise et c’est précisément là que tu auras le meilleur point de vue sur le village. La vue est sympa, surtout qu’il est construit au bord de l’eau, avec du coup un panorama du plus bel effet. Pour nous y rendre nous avons utilisé le bus 101 depuis le terminal de Cirkewwa, puisque nous avions calé cette visite à notre retour de Gozo. Il t’en coûtera seulement 1,50 € par personne avec le bus, alors que les taxis sur place nous demandaient 40 € pour faire les 6 km nous séparant du village… si tu es fan de Popeye ou que tu as envie de visiter les décors ayant servi au tournage du film, il te faudra compter 11 € par personne. Inclus dans le prix de la visite : le plateau de tournage de Popeye, une variété d’animations, un accès au musée de la bande dessinée Popeye, un tour en bateau de 15 minutes autour de Anchor Bay, une entrée au cinéma pour un film documentaire de 15 minutes sur le thème du tournage du film, des démonstrations d’orfèvrerie, l’utilisation du mini-terrain de golf de 9 trous, une carte postale gratuite et un cornet de popcorn gratuit !

Cadre magnifique pour une photo souvenir

Cadre magnifique pour une photo souvenir

INFORMATIONS PRATIQUES

* Horaires :
> Saison d'hiver (Novembre à mars) : de 9h30 à 16h30 
> Saisons d'été et d'automne (Avril à juin / Septembre & octobre) : de 9h30 à 17h30
> Eté (Juillet & août) : de 9h30 à 17h

 

MDINA
COUP DE ♥

Entrée dans la Cité médiévale de Mdina

Entrée dans la Cité médiévale de Mdina

Il serait vraiment dommage de te rendre à Malte et de ne pas marquer un arrêt dans la Cité médiévale de Mdina au charme fou ! On ressent un vrai sentiment de plénitude dans cette jolie ville, les ruelles sont très peu bondées et il y règne calme et sérénité. Comme nous sommes arrivés en fin de journée, les principaux musées de la ville étaient fermés, du coup c’est plus de l’ambiance et du charme des petites rues que nous avons profité. Ce n’est pas pour rien que l’on surnomme Mdina la « cité silencieuse » (The Silent City), on y dénombre seulement 300 habitants à l’année, ce qui en fait la localité la moins peuplée de Malte ! D’ailleurs tu y croiseras plus de touristes que de locaux ! Par contre autant te dire que nous avons eu du mal pour rejoindre la ville, isolée dans les hauteurs de Malte et vraiment mal desservie depuis la baie de Ghadira où nous étions au sortir du Popeye Village. Sur cette plage peu de taxis arrivent à vide et les bus ne se rendent pas à Mdina directement, on aurait dû changer de bus sur la route, sans parler du temps que ça nous aurait pris sur le programme déjà serré ! Du coup nous nous sommes cru dans Pékin Express et avons expérimenté le stop ! Au culot Julien est allé accoster une chauffeuse qui allait reprendre la route. Bingo, le hasard faisant bien les choses, elle allait dans notre direction et a accepté de nous avancer. Sur la route il faut croire que l’alchimie a opéré et que nos conversations en anglais lui ont donné envie de nous aider jusqu’au bout puisqu’elle a très gentiment proposé de nous emmener non pas à proximité mais carrément à Mdina ! Et tout ça gratuitement malgré notre proposition de la dédommager !! En route nous avons échangé sur cette « peur de l’autre » qu’ont beaucoup de nos amis français et des retours qu’on a eu via Instagram où certains de nos followers nous demandaient si nous n’avions pas peur de faire du stop. Elle a répondu qu’un jour elle aurait sûrement besoin qu’on l’aide à son tour si elle est perdue et que c’est en donnant dans la vie qu’on reçoit. Nous étions « choqués » dans le bon sens par cette philosophie qui nous a rappelé notre voyage à Bali et le même type de discours. Comme quoi, en s’ouvrant aux autres, il ne peut y avoir que du bon qui en ressort ! En arrivant à Mdina elle nous a même conseillé un salon de thé de dingue, Fontanella, installé sur les remparts de Mdina et immanquable avec ses parasols en terrasse, offrant une vue de dingue sur l’horizon et servant des pâtisseries maison de malade ! Une vraie belle rencontre, nous lui avons laissé notre carte de visite, on espère vraiment qu’elle nous contactera un jour !

Les remparts de Mdina

Les remparts de Mdina

Le carrosse de Julien

Le carrosse de Julien

Petite ruelle de la cité

Petite ruelle de la cité

Ruelle très étroite

Ruelle très étroite

La petite place de l'entrée

La petite place de l’entrée

Cathédrale Saint-Paul

Cathédrale Saint-Paul

Un vrai labyrinthe

Un vrai labyrinthe

Ruelle de la cité médiévale

Ruelle de la cité médiévale

Vue depuis les hauteurs de la cité

Vue depuis les hauteurs de la cité

Petite boutique perdue dans la cité

Petite boutique perdue dans la cité

Ruelle déserte

Ruelle déserte

 

MARSAXLOKK
COUP DE ♥

Le port de Marsaxlokk

Le port de Marsaxlokk

Comme nous avions un planning plus que chargé, nous n’avions pas le temps de prendre souvent le bus en raison de leur lenteur et du temps qu’il faut parfois pour rejoindre 2 points à Malte. Après la visite rapide mais très sympa de Mdina, nous avons pris un taxi pour nous rendre sur la pointe sud de Malte, dans le port de Marsaxlokk exactement, moyennant 35 € tout de même en raison de l’éloignement et du trafic maltais. Nous avions repéré qu’il était l’un des rares ports de pêche encore en activité à Malte, avec ses petits bateaux emblématiques. En effet le luzzu est un bateau traditionnel de Malte. Tu ne pourras pas les louper avec leurs tons vifs, jaune, rouge, vert et bleu. Sous la proue tu pourras même remarquer qu’ils ont un œil phénicien dessiné, censé les protéger contre les aléas de la mer et favoriser la pêche. Le tour de Marsaxlokk est rapide, l’intérêt principal étant son port de pêche évidemment et son littoral. Nous avons ramené un porte-clé en forme de luzzu de ce séjour, LE symbole de Malte par excellence et l’image que nous avions en tête avant de visiter l’île : un port de pêcheurs tout petit et faisable entièrement à pied ! Comme quoi les idées reçues ont la vie dure et rien ne vaut la vérification par soi-même des lieux ! A noter tout de même une petite déception en découvrant une immense usine juste en arrière-plan du port, usine qui en plus de gâcher le paysage de carte postale, crache une fumée dense à longueur de journée… sans parler du port commercial et les chalutiers imposants, contrastants immanquablement avec les petits luzzus traditionnels ! Comme quoi avec la modernité disparaît petit à petit l’authenticité…

Bateau typique de Malte

Bateau typique de Malte

Les nombreux petits bateaux de pêcheurs

Les nombreux petits bateaux de pêcheurs

Des luzzus de toutes les tailles

Des luzzus de toutes les tailles

Statue en l’honneur des pêcheurs du village

Statue en l’honneur des pêcheurs du village

Pêcheur solitaire

Pêcheur solitaire

La grande promenade du port

La grande promenade du port

Deux jeunes pêcheurs

Deux jeunes pêcheurs

Les luzzus maltais

Les luzzus maltais

Les petits restaurants du port

Les petits restaurants du port

 

ST PETER’S POOL

St Peter’s Pool

St Peter’s Pool

En fin de journée, c’est le même taxi que nous avons repris jusqu’à une autre curiosité située sur la même côte mais qui aurait nécessité une bonne heure de marche à pied. Avec le soleil qui commençait à décliner, nous n’avons voulu prendre aucun risque pour nous rendre à St Peter’s Pool, moyennant là-encore 35 € de taxi ! Mais nous avons négocié avec le chauffeur qu’il nous attende cette fois, le temps que nous fassions quelques photos du site, pour ensuite nous ramener à La Valette, point de chute final de notre séjour. La route pour se rendre à St Peter’s Pool est plutôt mauvaise. Il s’agit d’une sorte de piscine naturelle creusée directement dans la mer en raison de l’érosion. Le cadre est vraiment joli, mais la mer est plutôt agitée. Nous y sommes arrivés en fin de journée donc difficile de te dire si les gens pouvaient s’y baigner ou non, ou s’ils s’y rendaient uniquement pour faire bronzette dans un cadre agréable. Si tu passes dans le secteur, le site vaut le déplacement, sinon ne t’y rend pas exprès si tu es trop excentré, c’est mignon mais en journée il doit y avoir trop de monde pour justifier que tu en fasses une priorité. Les 2 piscines ont la forme d’un fer à cheval, et la roche qui encercle les eaux présente des cavités un peu partout. Depuis le parking où le chauffeur de taxi nous a attendu 30 minutes, il nous a fallu compter une dizaine de minutes pour descendre et remonter de St Peter’s Pool, puis quelques minutes le temps de faire des photos. Si tu viens pour la journée tu auras de fait plus de temps pour profiter du cadre. Attention toutefois il n’y a pas de bus qui se rendent là-bas car la route est trop mauvaise et trop étroite, le taxi bien qu’onéreux reste le moyen le plus simple et le plus rapide pour te déplacer !

Détente à St Peter’s Pool

Détente à St Peter’s Pool

La jolie couleur bleu de l'eau

La jolie couleur bleu de l’eau

St Peter’s Pool, une piscine naturelle en forme de fer à cheval

St Peter’s Pool, une piscine naturelle en forme de fer à cheval

 

OÙ DORMIR À MALTE ?

La chambre du Palazzo Paolina Boutique Hotel

La chambre du Palazzo Paolina Boutique Hotel

Pour notre dernière nuit à Malte, nous avons opté pour un hôtel situé en plein cœur de La Valette, afin d’être dans une position stratégique pour repartir le lendemain matin de bonne heure vers l’aéroport. L’hôtel Palazzo Paolina Boutique Hotel est situé au milieu de la rue St-Paul, une des artères principales de La Valette. La rue est quelque peu déserte avec énormément de bâtiments laissés à l’abandon ! L’ambiance de la rue est du coup spéciale mais calme. L’hôtel proposait une nuit à 82 € pour nous deux, dans une chambre spacieuse et avec tout le confort nécessaire. De plus le personnel est vraiment hyper agréable et aux petits soins, nous avons été agréablement surpris de voir avec quelle gentillesse ils ont tenu à nous préparer une petite collation pour le lendemain matin, jour de notre retour en France. Rien que pour l’accueil, fonce !

 

2
GOZO

COMMENT ALLER DE MALTE À GOZO ?

Port de Gozo

Port de Gozo

Pour te rendre sur l’île voisine de Gozo, tu devras obligatoirement emprunter le Ferry qui se situe à la gare maritime de Cirkewwa, complètement au Nord de Malte. Pour t’y rendre, en raison de l’éloignement avec La Valette, le moyen le plus simple et le plus rapide surtout sera de prendre un taxi. Ils se situent à l’entrée de la ville, sur la grande Place de la République. Les tarifs sont onéreux mais hélas à Malte les transports en commun ne sont pas hyper pratiques selon les destinations. Le paysage est plutôt escarpé et du coup les bus ne vont pas partout, où s’ils y vont ils sont très lents. Pour rejoindre la gare maritime il te faudra dépenser 40 € pour un taxi blanc, dont le départ se fait en face de l’Hotel Phoenicia. Nous sommes tombés sur un chauffeur tout droit sorti d’un circuit automobile, qui n’a pas hésité à faire des pointes à 110 km/h, alors que les routes sont limitées à 40 km/h… une belle frayeur sur des routes en lacet où la vitesse n’est pas vraiment recommandée ! A notre arrivée à Cirkewwa, le ferry était à quai et n’attendait plus que nous. L’embarquement est gratuit depuis Malte, car le règlement se fait sur l’île de Gozo au retour. Ne vas pas croire que tu pourras ruser pour prendre un bateau de croisière privé pour revenir directement à Malte sans passer par la case Gozo ! Tous les bateaux, y compris ceux qui se rendent sur la petite île de Comino, pourtant située entre Gozo et Malte, reviennent au port de Gozo. Tu ne pourras donc qu’emprunter le ferry à l’aller comme au retour pour passer de Malte à Gozo et inversement.

 

CITADELLE DE VICTORIA

Cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption

Cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption

La ville de Victoria (également appelée Rabat) est la capitale de l’île de Gozo, étonnant quand on constate qu’il n’y a pas non plus un milliard de choses à y faire. La visite de la ville se résume surtout à la visite de sa Citadelle médiévale et des 5 musées inclus dans le ticket d’entrée fixé à 5 € par personne. Malheureusement nous avions un temps affreux le matin de la visite, si bien que nous n’avons pas pu profiter pleinement des remparts. Sans parler des photos avec un ciel vraiment capricieux ! Mais depuis ceux-ci tu pourras deviner que la vue est incroyable sur toute l’île de Gozo, tu apercevras notamment au loin l’Église Saint-Jean-Baptiste de Ix-Xewkija ou encore le clocher de Ta’Pinu que nous visiterons plus loin. Si le ciel avait été dégagé, nul doute que nous aurions pu apercevoir la mer qui encercle l’île. Au sein de la citadelle, tu pourras visiter plusieurs petits musées plus ou moins intéressants : le musée de la Cathédrale où un film est projeté à 360• sur des parois reconstituées ; le musée d’Archéologie réunissant des vestiges retrouvés au moment des fouilles ; une ancienne prison avec les cellules aménagées pour la visite ; un musée reconstituant une maison traditionnelle, le plus intéressant selon nous et de loin, car tu passeras de pièce en pièce dans une grande maison racontant l’histoire des paysans et de l’artisanat de l’époque ; et enfin le musée de la nature de Gozo réunissant plantes, animaux empaillés et autres minéraux dans des vitrines. Enfin sur la place principale de la Citadelle, place sur laquelle tu arriveras en entrant dans celle-ci, tu verras se dresser fièrement la Cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption, impossible à visiter en raison d’une messe qui s’y tenait. La Citadelle est parfaitement entretenue et semble avoir résisté à l’épreuve du temps ou des guerres du temps de Napoléon. Un joli vestige de l’histoire et une balade très sympathique à faire, y compris les jours de pluie avec les musées qui permettent de ne pas perdre de temps sur ton planning tout en poursuivant les visites.

Les statues des papes Pie IX et Jean-Paul II

Les statues des papes Pie IX et Jean-Paul II

Petite ruelle de la citadelle

Petite ruelle de la citadelle

Vue du clocher de la cathédrale

Vue du clocher de la cathédrale

Ruelle étroite de la citadelle de Victoria

Ruelle étroite de la citadelle de Victoria

Ruelle de la citadelle

Ruelle de la citadelle

Moulin d'époque

Moulin d’époque

Reconstitution d'un atelier d'époque

Reconstitution d’un atelier d’époque

Maquette du célèbre Luzzu, le bateau de pêche maltais

Maquette du célèbre Luzzu, le bateau de pêche maltais

Pots de lait et carafes d'époque

Pots de lait et carafes d’époque

Lit à baldaquin d'époque

Lit à baldaquin d’époque

Taxidermie des oiseaux du pays

Taxidermie des oiseaux du pays

Vue depuis les hauteurs de la citadelle

Vue depuis les hauteurs de la citadelle

INFORMATIONS PRATIQUES

* Horaires : de 9h à 17h

* Tarifs :
> Adultes : 5 €
> Séniors & étudiants : 3,50 €
> Enfants : 2,50 €

 

MARSALFORN / QBAJJAR BAY
COUP DE ♥

Les marais salants de Marsalforn

Les marais salants de Marsalforn

Après avoir marché de Victoria jusqu’à Ix-Xewkija pour découvrir l’Église Saint-Jean-Baptiste sans grand intérêt, direction la ville de Marsalforn à pied… rapidement nous en avions plein les jambes et avons tenté de trouver un bus ou un taxi, en vain ! Du coup on s’est rabattu sur la méthode Pékin Express et avons fait du stop ! Après quelques échecs cuisants, voilà qu’un gentil chauffeur avec un cabriolet s’arrête et nous prend dans sa remorque. Nous étions lancés à pleine vitesse sur de petits chemins sinueux en direction de Marsalforn, une ville située en bordure de mer. L’expérience était dingue et vraiment l’occasion de constater la serviabilité des maltais. Marsalforn n’est pas vraiment jolie, avec ses bâtiments tristes et plutôt mal entretenus, sans parler de la mer qui n’est pas ici des plus attrayantes. Juste le temps de reprendre nos esprits et de boire un verre que nous étions déjà repartis à pied toujours en direction de Qbajjar Bay pour voir les marais salants. Le site des marais salants est absolument magnifique, c’est sûrement l’endroit que nous avons préféré à Gozo. Il s’agit d’un site protégé, encore en activité. Il est donc interdit de se rendre sur les alcôves pleines d’eau de mer, car le sel récolté de mai à septembre est utilisé par les locaux. Il y a des marais salants sur des centaines de mètres. Généralement on a l’habitude de les voir creusés dans le sol, ici ils sont creusés dans la roche. Le panorama est dingue et l’on regrette de ne pas avoir pris notre drone pour pouvoir filmer le paysage depuis les airs. Bien qu’excentrée, la baie vaut vraiment le déplacement et tu auras sous les yeux une technique plutôt atypique et une activité majeure pour cette partie de Gozo. L’occasion de faire une belle balade le long du littoral et de respirer l’air marin.

Qbajjar Bay

Qbajjar Bay

Les jolies façades de Qbajjar Bay

Les jolies façades de Qbajjar Bay

La plage de Marsalforn

La plage de Marsalforn

Les marais salants

Les marais salants

Une vue magnifique depuis les marais salants de Marsalforn

Une vue magnifique depuis les marais salants de Marsalforn

Des marais salants sur des centaines de mètres

Des marais salants sur des centaines de mètres

Vue d'ensemble des marais

Vue d’ensemble des marais

 

SANCTUAIRE NATIONAL TA’ PINU DE GĦARB

Basilique Notre-Dame de Ta’ Pinu

Basilique Notre-Dame de Ta’ Pinu

En repartant de Qbajjar Bay, nous avons poursuivis notre marche en direction du Sanctuaire national Ta’ Pinu de Għarb cette fois. Autant le GPS de Google Maps te donne précisément le temps de marche pour aller d’un point A à un point B, autant il ne te donne pas le dénivelé ! Rapidement nous avons compris qu’en plus de devoir marcher une bonne heure, il allait falloir grimper dans les montagnes ! Retour donc de la méthode Pékin Express qui avait déjà fait ses preuves, et rapidement cette fois nous avons trouvé un gentil chauffeur qui nous a conduit à toute vitesse jusqu’au sanctuaire. Nous étions à l’arrière de son 4×4, pas attachés, swinguant dans tous les sens tant la route est escarpée, mais c’était vraiment drôle et un excellent souvenir que l’on gardera de cette aventure. Nous lui avons proposé 10 € pour le remercier mais il n’en voulait même pas, une double occasion donc d’insister et de le récompenser pour le geste. A l’arrivée, nous avons découvert une Église magnifique sur la colline, mais une messe y était tenue lors de notre passage. Du coup par respect pour les fidèles nous n’avons pas fait de photo à l’intérieur. Le sanctuaire est un haut-lieu de pèlerinage maltais, et attire énormément de croyants ou de curieux. Déjà de l’extérieur l’Église est vraiment très belle, sans parler des murs de mosaïques situés sur ses côtés représentant des scènes de vie de la Bible. Un lieu chargé de sainteté et l’occasion de faire de très belles photos de l’ensemble. Nous avons ensuite repris la marche en direction de Victoria. Tu auras pu deviner les kilomètres que nous aurons avalé lors de ce séjour à Malte ! Puis à nouveau un chauffeur nous a conduis jusqu’à l’arrivée, mais cette fois il s’est arrêté de lui-même sans que nous fassions de stop ! C’était tellement irréel qu’il fallait le vivre pour le croire. Fin de soirée à Victoria, sur la place principale de la ville, le temps de siroter un Spritz pour finir la journée en beauté et passer la soirée au calme après tant d’efforts fournis durant la journée !

Les jolies fresques du sanctuaire

Les jolies fresques du sanctuaire

L'entrée du Sanctuaire national Ta' Pinu de Għarb

L’entrée du Sanctuaire national Ta’ Pinu de Għarb

Mosaïque représentant des scènes de vie de la Bible

Mosaïque représentant des scènes de vie de la Bible

Murs de mosaïques représentant des scènes de vie de la Bible

Murs de mosaïques représentant des scènes de vie de la Bible

Vue depuis le sanctuaire

Vue depuis le sanctuaire

Vue de la Basilique Notre-Dame de Ta' Pinu depuis la route

Vue de la Basilique Notre-Dame de Ta’ Pinu depuis la route

 

OÙ DORMIR À GOZO ?

Chambre d’hôtel du Cesca Boutique Hotel

Chambre d’hôtel du Cesca Boutique Hotel

En arrivant sur l’île de Gozo, il nous a fallu trouver un taxi pour nous rendre à notre hôtel. On a bien essayé de négocier mais ici les prix sont fixés officiellement et les chauffeurs s’y tiennent, voir essayent de grappiller 1 à 2 € par course ! De plus ils ne prennent pas la CB, prévois donc de l’argent liquide sur toi. Direction le village de Ix-Xlendi, pour découvrir le Cesca Boutique Hotel, plutôt isolé pour le coup, mais intégré dans la nature. A proximité tu as la baie de Xlendi Bay avec une dizaines de restaurants et de bars. Nous avons vite compris qu’ici nous étions loin de tout et dans une zone pas franchement animée. Par contre l’hôtel est impeccable ! Les prestations sont parfaites, l’hôtel est neuf, il a un charme fou avec ses pierres apparentes et sa décoration vintage, sans parler de sa salle de restauration avec vue sur la nature environnante ou encore de la gentillesse du personnel aux petits soins pour nous aider. La literie est hyper confortable et nous avons adoré séjourné dans cet hôtel aux allures de maison d’hôte. Par contre l’hôtel est vraiment isolé et loin de Malte. Au départ nous l’avions booké pour 3 nuits. Mais nous avons vite compris que pour le retour, le dernier jour, nous rendre à l’aéroport allait être un problème. Nous aurions été obligés de partir très tôt, trouver un taxi pour aller jusqu’au port afin de prendre le ferry pour Malte. Puis du port de Malte trouver encore un taxi pour aller à l’aéroport… Une vraie galère annoncée ! Du coup la veille nous sommes donc retournés sur l’île de Malte profiter des dernières attractions de l’île et avons booké un autre hôtel pour être plus proche de tout et surtout de l’aéroport. A Gozo il n’y a pas vraiment de grandes villes. Victoria est la plus grande mais n’a rien à voir avec La Valette par exemple. Attention donc à bien vérifier la situation de ton hôtel avant de le réserver et de ne pas faire la même erreur que nous. Heureusement le directeur de l’hôtel a été d’une compréhension totale et nous avons pu ramené le séjour à 2 nuits sans soucis, et ainsi réorganiser notre circuit pour plus de praticité. C’est ça de partir à l’arrache sans prendre le temps de vérifier ! Pour loger au Cesca Boutique Hotel, nous avons dû débourser 178 € pour 2 nuits.

La piscine du Cesca Boutique Hotel

La piscine du Cesca Boutique Hotel

 

COMMENT ALLER DE GOZO À MALTE ?

Vue depuis le ferry effectuant la traversée Malte - Gozo

Vue depuis le ferry effectuant la traversée Malte – Gozo

Si tu es prêt à retourner sur l’île principale de Malte, il te faudra te rendre au Port de Mgarr, qui est le port où tu as débarqué en arrivant de Malte. Les Ferry partent toutes les heures en basse saison et toutes les demi-heures en haute saison. Le ticket est fixé à 4,65 € par personne, incluant l’aller que tu as forcément effectué. Un moyen de transport économique donc, et la possibilité de charger sur le ferry ton vélo, ton scooter ou encore ton véhicule, mais là tu auras un supplément à payer suivant le véhicule en question. La traversée s’effectue en une trentaine de minutes, le temps de profiter pourquoi pas du pont si la météo le permet ou encore de te restaurer dans la cafétéria du bateau, ou même faire quelques courses dans le mini supermarché aussi sur le bateau. La traversée s’est effectuée dans le plus grand calme, avec une mer plate et un soleil de plomb pour le retour à Malte.

 

3
COMINO

COMMENT ALLER DE GOZO À COMINO ?

Départ de Gozo pour Comino

Départ de Gozo pour Comino

Le départ s’effectue depuis le port de Mgarr, qui est aussi le port où tu as débarqué avec ton ferry à l’aller et d’où tu repartiras avec ton ferry au retour. Les bateaux en partance pour Comino sont à quai en face de la sortie du terminal. Tu ne pourras pas louper les skippers qui racolent les touristes pour les emmener sur la petite perle bleue de Malte. La balade n’est vraiment pas onéreuse et il te faudra t’acquitter d’un billet à 10 € par personne + 5 € si tu veux rajouter le tour des caves de Comino à ton retour. Les départs se font à partir de 9h le matin jusqu’à 18h, avec un départ de bateau toutes les heures. En partant avec le bateau de 11h, nous avons passé 2h sur l’île de Comino, retour inclus, pour regagner le port de Gozo à 13h et aller reprendre le Ferry de 13h30 pour retourner sur l’île principale de Malte.

 

BLUE LAGOON
COUP DE ♥

Le blue lagoon de Comino

Le blue lagoon de Comino

C’est L’ATOUT majeur de Malte et le petit coin de paradis qu’on voulait absolument voir ! Le lagon bleu en français doit son nom à une eau aux cinquante nuances de bleu, des paysages naturels préservés et des criques absolument magnifiques. En raison de son caractère naturel, Comino n’est pas une île très « pratique » du coup pour accueillir autant de touristes. Il fallait voir l’entassement des gens sur une dizaine de mètres carrés seulement, pour ce qui sert de plage… impraticable et absolument repoussante ! Franchement on ne s’attendait absolument pas à retrouver autant de monde sur l’île, surtout que nous y sommes allés en basse saison, mais c’était carrément affreux et franchement oppressant. On imagine même pas ce que ça doit être en août par exemple, d’ailleurs un maltais nous confirmera qu’en haute saison l’île devient un véritable cauchemar, noir de monde, bruyante et absolument décourageante. En prenant en compte cette déconvenue, nous avons donc préféré nous écarter un peu et longer le long des falaises pour découvrir toutes les subtilités de l’île. C’est vraiment un joyau d’une beauté sans nom. C’est vraiment ce caractère pur, sauvage, préservé, qui étonne et donne à Comino toutes ses lettres de noblesse. L’île n’est pas habitée par les locaux, seuls 2 hôtels y ont été installés sur un secteur moins impraticable. C’est dommage d’ailleurs d’avoir consenti à l’installation de ces hôtels, ce serait un véritable ravage que le tourisme de masse se développe sur Comino alors même que l’île est justement de toute beauté par son caractère sauvage… Attention en t’y baladant, énormément de cratères et de trous donnent sur des grottes sous tes pieds. Evidemment, comme tu le constates sur nos photos, les eaux sont magnifiques, bien que fraîches pour la période, mais offrent à cette île un charme unique et un atout majeur dans cette région.

Réserve naturelle de Comino

Réserve naturelle de Comino

L'eau cristalline du lagon

L’eau cristalline du lagon

La terre très sèche de l’île

La terre très sèche de l’île

Photo de couple dans ce cadre idyllique

Photo de couple dans ce cadre idyllique

Vue de loin de la tour Sainte-Marie

Vue de loin de la tour Sainte-Marie

Le Blue Lagoon

Le Blue Lagoon

Bateau de touristes dans le Blue Lagoon

Bateau de touristes dans le Blue Lagoon

 

CAVES DE COMINO

Caves de Comino

Caves de Comino

En repartant de l’île de Comino, nous avions pris l’extension à 5 € pour inclure le tour des caves en bateau. Il s’agit en réalité de grottes formées par la roche. Ton skipper t’approchera au plus près de ces gros blocs de pierre et même parfois quasiment à l’intérieur de grottes formées par la roche. Le tour n’est pas indispensable, c’est sympa à voir mais tu peux les voir depuis l’île directement. Disons que là tu auras un point de vue différent et sur les grottes et sur l’île de Comino que tu verras du coup depuis la mer. Nous pensions à l’annonce de l’extension pouvoir pénétrer dans de véritables grottes, en fait il n’en fut rien, c’est juste une approche de la roche !

Grotte de Comino

Grotte de Comino

Grotte de l'île de Comino

Grotte de l’île de Comino

 


 

NOS BONNES ADRESSES À MALTE/GOZO/COMINO

Terrasse du Fontanella

Terrasse du Fontanella

Malta Pastizzi
Spécialité locale, les Pastizzi sont de petits friands fourrés au fromage (ricotta traditionnellement), à la viande ou encore aux légumes. Très gras mais très bon, et à 0,50 € pièce il ne faut pas te priver !
57 Merchants St, Valletta, Malte

Cafe Castille
Juste à la sortie du Upper Barrakka Gardens, parfait pour boire un verre au soleil en terrasse !
Castille St, Valletta, Malte

Polly’s
Le cadre est très sympa pour boire un verre avec vue sur le Lower Barrakka Gardens en t’installant sur la terrasse extérieure.
Lvant, Il-Belt Valletta, Malte

Mobydick €€
Dîner très bon, plats bien dressés et des prix pas excessifs pour la qualité ! Julien s’est même laissé tenter par des pâtes avec une demi-queue de langouste, un régal !
4 Marina street, Xlendi bay, Gozo XLN 1011, Malte

Pastaus
Coup de cœur pour ce bar à pâtes fraîches, avec un grand choix de pâtes fraîches faites maison servies au comptoir, des pâtes classiques aux pâtes au blé complet, en passant par les pâtes à la spiruline. Tu as le choix des sauces et des conseils sur la pâte la mieux adaptée pour la sauce que tu désires. Et c’est délicieux !
Old Theatre Street 123, Valletta, Malte

Zafiro Restaurant
Restaurant très sympa avec une jolie vue sur la mer, des plats très bons et bien dressés et des prix très corrects.
Xatt Ix Xlendi, Il-Munxar, Malte

Tico-Tico Bar
Voici un bar super sympa dans une petite rue de La Valette, avec une terrasse extérieure et une large carte de tapas et boissons. Nous nous sommes laissés tenter par une bruschetta maltese et des calamar frits, accompagnés de Spritz, et c’était vraiment super bon !
61 Strait St, Valletta, Malte

Fontanella
Coup de cœur absolu pour ce salon de thé avec une vue de dingue sur tout Malte et des prix vraiment pas excessifs vue le cadre et le large choix de pâtisseries maison. Elles sont tout simplement divines et à 3,7 € la part de pâtisserie, tu aurais tort de t’en priver, elles sont vraiment excellentes et hyper bien dressées !
Bastion Street, Mdina, Malte

Piazza Café
Situé en face de la St Georges Church sur la place principale de Victoria, ce petit restaurant/bar sert des plats traditionnels et des pizzas. Nous nous sommes laissés tenter par une pizza à la Maltese pour l’apéritif : câpres sauvages (gabirjola), anchois, pomme de terre, tomate, olives noires, un délice ! Le tout accompagné de Spritz bien sûr !
Ir-Rabat, Malte

Ta’ Pennellu Restaurant
Situé sur le littoral en bordure de mer, ce restaurant offre un cadre sympa pour manger un bout ou juste boire un verre. Marsalforn n’est pas très belle mais la ville était sur notre route !
Triq Il-Port, Iż-Żebbuġ, Malte

 

 


BILAN DU SÉJOUR À MALTE/GOZO/COMINO

À Malte, c’est notre expérience balinaise qui nous aura été d’une grande aide ! Alors que nous pensions partir sur une petite île, faisable entièrement à pied, nous n’avions en réalité aucune idée de la grandeur de ce pays et de ses 3 îles, IMPOSSIBLES à parcourir à pied ! Ajouté à cela un réseau de transport public limité en raison du dénivelé de l’île, et tu as une idée du chamboulement qu’aura été notre périple en cours de route. Chaque journée aura été une aventure et il nous aura fallu adapter notre road trip en permanence. Mais avec gentillesse et bienveillance, les Maltais ont rendu ce séjour particulièrement facile et agréable, sans parler de leurs 3 îles au charme certain, singulières et toutes attrayantes pour des raisons différentes. Malte la typique, Gozo la sauvage ou encore Comino la perle bleue, l’archipel maltais nous aura réservé de belles surprises. On était à mille lieux de cette réalité, pensant que Malte se résumait à ses petits ports de pêcheurs et ses bateaux traditionnels. Encore une belle leçon que le voyage nous enseigne : il n’y a que dans l’évasion que l’on tire les plus beaux enrichissements !

 

 

Tu as aimé cette destination et tu veux la partager ?
Épingle cet article sur Pinterest et retrouve-nous ici sur Pinterest.com/lepoint2depart

Survole l’image pour l’épingler

Tu devrais aussi lire

2 commentaires

Yeun Renambatz 23 juillet 2019 - 15 h 45 min

Merci pour ce guide complet les garçons !
ça nous aide à préparer notre séjour !!

on vous dira ce qu’on a préféré au retour !

Love Wild Live Wild
Yeun & Dalia

Répondre
Lepoint2départ 23 juillet 2019 - 17 h 04 min

Avec grand plaisir les amis, on est trop content que notre City Guide ait pu vous aider 🙂 Bon séjour à Malte et hâte d’avoir vos retours… à votre retour 😉 Nicolas & Julien

Répondre

Laisse un commentaire

 

Lepoint2départ utilise des cookies pour vous garantir la plus jolie des expériences sur le site. Si vous souhaitez continuer à naviguer sur ce blog, vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus