AMSTERDAM | Découverte de la ville et ses incontournables

par Lepoint2départ

Direction Amsterdam le temps d’un week-end pour découvrir cette perle des Pays-Bas. Entre canaux, balades romantiques et musées, la ville a tout pour plaire. Sans parler de son ambiance festive et animée le soir venu. Pars avec nous sur la trace des incontournables à voir en 3 jours !

Nicolas & Julien

BON A SAVOIR AVANT LE DÉPART À AMSTERDAM

quand partir ? — On ne va pas te mentir, Amsterdam est située bien au Nord. Du coup un peu toute l’année il faut t’attendre à de la grisaille et de la pluie. Les meilleures périodes pour visiter la ville et te garantir un ensoleillement maximal est de visiter Amsterdam de juin à août. Avril, mai et septembre sont aussi acceptables. Le reste de l’année les conditions ne sont pas optimum. Prévois quand même un petit parapluie au cas où !

COMMENT Y ALLER ? — Plusieurs solutions s’offrent à toi pour te rendre à Amsterdam : voiture, bus, train, avion. Depuis Paris nous avons opté pour le train, avec un trajet direct vers Amsterdam depuis la Gare du Nord. En 3h25 tu arriveras directement à la gare d’Amsterdam Central, en plein cœur de la ville. Un moyen de transport idéal, écolo et bien plus rapide que de prendre l’avion, où il te faudra prendre ensuite une sorte de RER pour rejoindre le centre-ville (attention certains trains ne sont pas directs, vérifie bien avant de monter dedans).

langue — Le néerlandais est la langue nationale des Pays-Bas. Heureusement, tout le monde parle anglais à Amsterdam, ce qui te permettra de communiquer sans problème.

monnaie — Si tu es membre de l’Union Européenne, tu n’auras rien à faire. Si tu viens d’un pays hors Union Européenne, il te faudra alors changer ta monnaie pour obtenir des euros. Des bureaux de change sont présents à l’aéroport et dans les artères principales de la ville.

décalage horaire — Aucun décalage horaire par rapport à la France.

 


 

LES INCONTOURNABLES D’AMSTERDAM

Cartographie © Lepoint2départ

Plan de situation pour mieux te repérer : (A) Point de location de vélos directement en sortant de la gare d’Amsterdam Central —  (B) Musée Anne Frank — (C) Quartier Rouge —  (D) Bloemenmarkt —  (E) Van Gogh Museum —  (F) Rijksmuseum.

 

VÉLO & CANAUX

Le vélo reste le meilleur moyen de découvrir Amsterdam

Le vélo reste le meilleur moyen de découvrir Amsterdam

C’est bien sûr l’un des incontournables lors d’un séjour à Amsterdam. Louer un vélo est très facile, assez bon marché et une bonne occasion de découvrir la ville tout en faisant de l’exercice. Le cadre est magique et te rappellera certainement Venise en Italie, Copenhague au Danemark ou Bruge en Belgique. La balade peut aussi se faire à pieds mais tu verras vite qu’Amsterdam est assez étendue, bien que parfaitement organisée, ce qui facilitera ton sens de l’orientation. Partout en ville des emplacements pour les deux roues ont été prévus et il n’est pas rare de voir des barrières occupées par des tas de vélos. Amsterdam a su convaincre ses habitants d’opter pour ce moyen de locomotion écologique et c’est vraiment hyper agréable de l’utiliser pour vadrouiller aux quatre coins de la ville. Si tu arrives par la gare d’Amsterdam Central, tu trouveras des loueurs de vélo directement à la sortie de la gare. A noter que les canaux, quatre fois centenaires, sont inscrits depuis 2010 au patrimoine mondial de l’UNESCO. Comme tu pourras le constater sur nos photos, des vélos, il y en a absolument partout à Amsterdam : sur la chaussée, le long des trottoirs, accrochés le long des canaux, en grappe devant les musées, … c’est vraiment le moyen de déplacement phare dans la capitale hollandaise !

Vélo accroché dans une position plutôt atypique

Vélo accroché dans une position plutôt atypique

Les Amstellodamois se déplacent quasiment qu'en vélo !

Les Amstellodamois se déplacent quasiment qu’en vélo !

Des vélos partout en ville accrochés le long des canaux

Des vélos partout en ville accrochés le long des canaux

Énormément de spots "instagrammables" à Amsterdam

Énormément de spots “instagrammables” à Amsterdam

Terrasses, vélos et canaux se mêlent à merveille dans le paysage

Terrasses, vélos et canaux se mêlent à merveille dans le paysage

 

MUSÉE ANNE FRANK
COUP DE ♥

Les files d'attente au Musée Anne Frank peuvent être importantes

Les files d’attente au Musée Anne Frank peuvent être importantes

C’est LE musée hollandais le plus visité depuis des années et son succès ne se dément pas ! Attirant plus d’un million de visiteurs par an, le musée est tout bonnement inaccessible si tu n’as pas pris la précaution de réserver ton billet en ligne suffisamment à l’avance. La petite Anne Frank, dont le témoignage poignant fait partie des chef-d’œuvre de la littérature, et le témoin d’un pan de l’histoire tragique qu’a subi la communauté juive durant la Seconde Guerre mondiale (1939-1945), est véritablement l’icône du pays. Une statuette à son effigie se trouve non loin du musée, où la queue paraît s’étendre à l’infinie ! Nous te conseillons VRAIMENT de prendre tes tickets en ligne dès que tu connais tes dates de séjour à Amsterdam. Ainsi pas de déconvenue et l’assurance de pouvoir pénétrer dans le musée et suivre les pas d’Anne Franck, dans la maison qui lui servit de cachette durant la seconde guerre mondiale, où les juifs furent déportés vers les camps de la mort allemand. Une visite forcément émouvante si tu connais l’histoire de cette petite fillette, ou un bon moyen de l’apprendre, et d’acheter son célèbre journal en fin de visite, traduit dans toutes les langues et proposé dans une multitude de versions (textuelles et illustrées). Le musée donne assurément l’envie de le lire ou le relire !

Statue à l'effigie d'Anne Frank, à quelques pas du musée

Statue à l’effigie d’Anne Frank, à quelques pas du musée

INFORMATIONS PRATIQUES

* Tarif : adulte/enfant : 9/4,50 €

* Horaires :
> 9h-22h avril à octobre
> 9h-19h dimanche au vendredi
> jusqu’à 21h le samedi de novembre à mars

* Bus : 13 / 14 / 17 Westermarkt
* Tickets sur www.annefrank.org

 

QUARTIER ROUGE

Les célèbres vitrines du Quartier Rouge d'Amsterdam

Les célèbres vitrines du Quartier Rouge d’Amsterdam

Que ce soit de jour ou de nuit, le quartier Rouge d’Amsterdam cristallise les curieux. Réputé pour ses vitrines occupées par des filles de joie, il n’en demeure pas moins l’un des points centraux du centre historique. Le quartier Rouge s’étend sur de longues artères le long des canaux. Énormément de cafés chaleureux et de boutiques t’y attendent. En journée l’ambiance est plutôt calme et propice à la balade. Le soir venu le quartier prend une toute autre couleur : rouge évidemment. Une lumière qui éclaire les vitrines ou via une lanterne rouge accrochée sur le perron et indiquant l’emplacement d’une fille de joie. Forcément clients s’y pressent mais aussi curieux malsains très souvent très (trop) alcoolisés, venus se rincer l’œil devant ces vitrines. Les filles ont il est vrai parfois une attitude un peu aguicheuse et n’hésitent pas à entre-ouvrir la porte de leur chambre pour racoler du passant. La lumière rouge est assimilée au procédé utilisé en boucherie pour masquer les imperfections de la viande… c’est en tous cas l’explication qui est donnée quant à l’utilisation de la lumière rouge dans ce cas. L’ambiance est quelque peu gênante, le regard étant forcément attiré par ces scènes peu courantes de nos jours. Nous étions gênés par le nombre impressionnant de curieux, par la condition de ces femmes réduites du coup à être des attractions à touristes et par l’âge de certaines filles, qui semblaient à peine en âge de la maturité, fixée à 21 ans aux Pays-Bas. Pour information, la prostitution y est légale depuis 2000 et le pays récence quelques 6000 prostituées en activité qui paient des impôts à ce titre. La tradition des lanternes rouges remote au XIVe siècle où les filles de joie allaient à la rencontre des marins dans le port. De nos jours, ce sont des petites chambres qui sont louées par leurs occupantes pour proposer leurs services dans de bonnes conditions d’hygiène et assurer une meilleure sécurité. Amsterdam compte également quelques maisons close, où l’ambiance y est quelque peu glauque, avec cette lumière rouge sulfureuse et les filles qui y déambulent dans les couloirs en tenue légère. Amsterdam compte 300 vitrines encore utilisées par les travailleuses du sexe, de quoi attirer encore longtemps les curieux ou les intéressés. Le quartier tend tout de même à la modernisation et dès qu’une vitrine ferme elle est récupérée par les marchands d’art ou les galeristes. Tu l’auras compris, le quartier Rouge d’Amsterdam a autant de visages que d’activités, à coup sûr il te fera tourner la tête !


Bon à savoir : par respect pour les filles de joie qui se trouvent dans les vitrines, il est strictement interdit de faire des photos quand elles sont en train de travailler. Nous nous sommes permis de faire une photo de vitrines totalement vides, sinon nous n’aurions pas bravé cette règle pour le respect de ces femmes et de leur identité qu’elles n’ont évidemment pas envie de voir se retrouver sur des blogs de voyageurs !

 

COFFEE SHOP

Une devanture de Coffee Shop, présents un peu partout dans le centre d'Amsterdam

Une devanture de Coffee Shop, présents un peu partout dans le centre d’Amsterdam

A Amsterdam, le coffee shop n’a rien du petit café traditionnel ! Il s’agit en réalité d’un établissement qui vend de la « drogue douce » : marijuana, hachisch, truffes magiques, champignons hallucinogènes, space cakes, space cookies, … autant de produits que de clients ! Près de 200 coffee shop sont encore en activité à Amsterdam, leur nombre tend à décroître en raison des nouvelles lois et de l’afflux d’étrangers qui y viennent pour se défoncer. A Amsterdam, le cannabis n’est pas légal mais toléré. Les autorités ne poursuivent pas les détendeurs de 5g de drogue douce sur eux. Par contre il est totalement interdit de fumer dans la rue, il faut le faire à l’intérieur des coffee shop. De même que tu ne peux pas apporter tes propres produits, tu dois consommer sur place ceux que tu y achètes. Bien sûr nous ne sommes pas en train de t’inciter à le faire, nous ne consommons pas. Mais lors de notre séjour à Amsterdam, nous nous sommes laisser aller à tester un space cake, qui comme son nom le laisse présager, contient un peu d’hachisch. Franchement c’est drôle et n’a pas d’effets durables. Une fois consommé, le space cake doit être digéré avant de faire effet, c’est pour cela qu’il s’écoule une bonne heure entre l’ingération et l’apparition des premiers effets. Nous étions attablés en terrasse, quand soudain un vélo est passé et ce fut le fou rire ! Oui comme ça, sans raison, pour un simple vélo ! Et le fou rire a duré une bonne heure, avant que les effets se dissipent et que nous retrouvions notre état normal. Franchement on se sent pas différents d’avoir consommé ce gâteau, il n’a pas eu de conséquences à long terme, ce fut juste une petite parenthèse qui nous aura permis de ressentir les effets d’une « drogue douce » et de nous détendre. Ça fait du bien par moments et ce fut une expérience intéressante. Évidemment il faut être précautionneux et ne pas acheter ces produits n’importe où ni à n’importe qui, le mieux si tu veux tester est le faire dans un coffee shop traditionnel et de consommer sur place. Pour les parfums tu auras le choix entre chocolat (le plus répandu) et vanille (plus rare). Le goût de l’herbe n’est pas omniprésent et tu auras finalement l’impression de manger un gros muffin au chocolat ou une tranche de quatre-quarts. En tous cas on attend ton retour d’expérience !

Nos fameux Space Cakes à la vanille, prêts à être consommés

Nos fameux Space Cakes à la vanille, prêts à être consommés

 

GOUDA & ÉDAM

Avis aux amateurs de fromage : ici tu es au paradis du Gouda & de l’Édam !

Avis aux amateurs de fromage : ici tu es au paradis du Gouda & de l’Édam !

Tu le sais sûrement mais le gouda et l’édam figurent parmi les produits emblématiques de la Hollande. Forcément à Amsterdam il y a presque autant de fromagers que de boutiques de chaussures ! On exagère à peine, tu peux déguster les célèbres fromages un peu partout ! Et si tu es comme nous tu as vite fait de faire le tour de la ville le ventre plein de fromage : gouda classique, au cumin, au poivre, à la truffe, à la violette, au piment, … il y en a pour tous les goûts, de toutes les tailles et tu peux même les faire emballer sous vide pour les ramener chez toi. Tu seras forcément attiré par les grosses meules de 15kg exposées en vitrine ou encore les variantes de gouda colorées pour éveiller tous tes sens. Si tu n’es pas fan de fromages à base de lait de vache, absolument toutes les boutiques proposent également des fromages de chèvres ou de brebis, et même des condiments pour accompagner ton fromage et des biscuits apéritifs. De quoi te faire de belles planches de fromages hollandais, et entrer ainsi dans une tradition et un savoir-faire bien gardés.

 

BALADE EN BATEAUX SUR LES CANAUX

Un charme fou se dégage de ces canaux

Un charme fou se dégage de ces canaux

Des canaux il y en a absolument partout à Amsterdam. A la base ils avaient été prévus au moment de la construction de la ville pour assécher les sols et permettre la construction d’une ville. Aujourd’hui les canaux sont totalement intégrés au décor et font partie intégrante de l’identité d’Amsterdam. On y vient aussi et surtout pour la beauté de ses canaux et les longues heures de balade qu’ils promettent. Mais l’activité est tout aussi dense sur l’eau, où les bateaux de plaisance se massent en nombre. Tu pourras louer pédalos et bateau sans permis si tu veux t’essayer aux joies de l’eau, mais aussi prendre un ticket pour une visitée de la ville depuis les canaux. Les bateaux pour accueillir les touristes sont nombreux et le trafic est tout aussi dense que les bateaux-mouches parisiens. Beaucoup de locaux possèdent même leur propre bateau de plaisance, accosté le long du canal jouxtant leur habitation. Un excellent moyen de se déplacer, plus rapide que le vélo ou la marche à pieds, et plus écolo que la voiture. Il y a des voitures qui circulent à Amsterdam bien sûr, mais bien moins nombreuses que le nombre de vélos ou de bateaux qui défilent en permanence sur les ponts et sur les canaux. En tous cas les canaux d’Amsterdam sont les fiers représentants d’un patrimoine inscrit à l’UNESCO et l’occasion de faire de très belles photos, où charme et douceur de vivre se côtoient.

Les bateaux des locaux sont amarrés le long des canaux

Les bateaux des locaux sont amarrés le long des canaux

Voiture et bateaux se côtoient à Amsterdam

Voiture et bateaux se côtoient à Amsterdam

Le trafic des bateaux à touristes est dense

Le trafic des bateaux à touristes est dense

Magnifique vue sur les canaux d'Amsterdam

Magnifique vue sur les canaux d’Amsterdam

Si tu cherches une place pour te accoster, voici l'endroit idéal !

Si tu cherches une place pour te accoster, voici l’endroit idéal !

Une dernière photo pour la route, avec une vue dont on ne se lasse jamais

Une dernière photo pour la route, avec une vue dont on ne se lasse jamais

 

BLOEMENMARKT
COUP DE ♥

Un marché aux fleurs installé le long du canal

Un marché aux fleurs installé le long du canal

Au sud de la ville, impossible de manquer le Bloemenmarkt, célèbre marché aux fleurs installé au bord du canal. Ici l’accent est mis sur les bulbes exotiques mais tu y trouveras toutes les fleurs classiques, notamment la tulipe, LA fleur des fleurs à Amsterdam. En achetant un bouquet tu passeras donc pour un vrai amstellodamois ! Le marché est aussi l’occasion de découvrir une immense variété de plantes, d’acheter pourquoi pas des bulbes ou des graines à replanter, et d’y trouver conseils et astuces pour l’entretien de ceux-ci. Le marché est ouvert tous les jours et toute l’année. De plus, le marché est situé non plus des rues Leidseplein et Rembrandtplein qui abritent quelques uns des plus hauts lieux de la vie nocturne amstellodamoise, notamment les bars gays très prisés par la communauté. A noter que sur Rembrandtplein ou place Rembrandt en français, se trouve en son centre une statue à l’effigie du plus grand peintre baroque néerlandais surplombant un groupe de soldats. Une œuvre inspirée de l’un de ses tableaux et qui vaut le coup d’œil.

Les fleurs sont présentes aux quatre coins d'Amsterdam

Les fleurs sont présentes aux quatre coins d’Amsterdam

"Rembrandtplein" et sa célèbre statue à l'effigie de Rembrandt

“Rembrandtplein” et sa célèbre statue à l’effigie de Rembrandt

 

VAN GOGH MUSEUM
COUP DE ♥

Le Van Gogh Museau de l'extérieur, avec sa verrière de 800 m²

Le Van Gogh Museau de l’extérieur, avec sa verrière de 800 m²

Si tu es fan de peinture comme Julien et notamment des impressionnistes, il faut absolument que tu visites ce musée dédié au maître en la matière : Vincent Van Gogh. Le musée propose pas moins de 200 toiles et 500 dessins, organisés dans un musée magnifique sur quatre niveaux. Il te faudra prévoir 2 bonnes heures pour visiter le musée dans son intégralité, tout en prenant le temps d’admirer les œuvres. Le musée renferme la plus grande collection au monde de toiles de Van Gogh, parmi les plus célèbres tu auras le plaisir d’admirer « Les Tournesols », peinte en Arles lors de sa période dédiée aux paysages ; « Les mangeurs de pomme de terre » peinte lors de sa période sombre lorsqu’il vivait dans la campagne néerlandaise et qu’il développait une fascination pour les paysans ; « La chambre », certainement la toile préférée de Julien, où il dépeint la chambre qu’il occupait dans « La maison jaune », la maison qu’il occupe en Arles et dans laquelle il projetait de lancer une maison d’artistes avec son ami Gauguin. Sa toile « Champ de blé aux corbeaux » est l’une de ses dernières œuvres, peinte après qu’il se soit coupé l’oreille et qu’il fut interné à l’asile de Saint-Rémy-de-Provence. Cette toile est achevée peu avant son suicide et restera une œuvre traduite comme un mauvais présage trahissant le mal-être du maître. Le musée fourmille aussi d’autoportraits que Van Gogh fera de lui tout au long de sa carrière, notamment à Paris, où il manque de revenus pour payer des modèles. Il apprend à maîtriser l’art du portrait en se peignant lui-même. Des toiles célèbres et significatives de l’œuvre du peinte. En bonus, le musée abrite aussi des toiles de ses acolytes Monet, Toulouse-Lautrec et Gauguin. Tu l’auras compris, cette visite nous aura vraiment enchanté et nous te recommandons vivement de t’y intéresser, on ne peut pas rester insensible à l’œuvre de Van Gogh et son coup de pinceau de génie !


Bon à savoir : il est strictement interdit de photographier les œuvres de Van Gogh à l’intérieur du musée.

 

INFORMATIONS PRATIQUES

* Tarifs : adulte 17€, enfant gratuit

* Horaires :
> 9h-19h du dimanche au jeudi
> jusqu’à 21h le samedi de mi-juillet à mi-août
> jusqu’à 18h du samedi au jeudi de septembre à mi-juillet
> jusqu’à 17h de janvier à mars et nocturne jusqu’à 22h le vendredi

* Bus : 2 / 3 / 5 / 12 Van Baerlestraat

 

RIJKSMUSEUM

Le célèbre logo "I Amsterdam" retiré à la fin de l'année 2018

Le célèbre logo “I Amsterdam” retiré à la fin de l’année 2018

Par manque de temps nous n’avons pas visité le Rijksmuseum, le plus grand musée d’art des Pays-Bas. Il est à Amsterdam ce que le Musée du Louvre est à Paris. Il renferme toute forme d’art : sculpture, peinture (Rembrandt et de Vermeer notamment), porcelaines, trésors, … par contre nous sommes allés derrière, dans le grand parc Museumplein, abritant jusqu’alors le célèbre sigle « I Amsterdam », mais démonté à la fin de l’année 2018. C’était l’attraction touristique phare de la ville, attirant chaque année des millions de visiteurs et berceau de quelques 6000 selfies quotidien. La municipalité a décidé de retirer le sigle pour des raisons politiques, et une volonté de ne pas enfermer Amsterdam dans une forme de communauté… mouais ! La ville annonce qu’elle ressortira le sigle lors de grandes occasions, mais il est du coup dommage de ne plus pouvoir en profiter, comme ce fut le cas durant 14 ans ! Le parc est immense et tu pourras y faire de longues balades. Non loin du Rijksmuseum, tu pourras même découvrir le Vondelpark, un immense poumon vert en plein cœur de la ville. De quoi sortir de la frénésie du centre pour retrouver la quiétude d’un grand espace vert de près de 50 hectares ! C’est aussi à proximité du Rijksmuseum que tu pourras louer un pédalo pour faire, comme nous, une balade d’une heure sur les canaux d’Amsterdam. La balade est physique mais est l’occasion d’admirer la faune et la flore en te déplaçant dans les artères de la ville. Des bateaux sont permis sont aussi proposés à la location.

Locations de pédalos et bateaux sans permis non loin du "Rijksmuseum"

Locations de pédalos et bateaux sans permis non loin du “Rijksmuseum”

INFORMATIONS PRATIQUES

* Tarifs : adulte 17,5 €, enfant gratuit
* Horaires : 9h-17h
* Bus : 2 / 5 Rijksmuseum

 


 

NOS BONNES ADRESSES POUR MANGER/BOIRE À AMSTERDAM

Cartographie © Lepoint2départ

Ellis Gourmet Burger €
Une maison sympa avec un large choix de burgers et d’accompagnements, de quoi réjouirent toutes les papilles.
jc, Prinsengracht 422, 1016 JC Amsterdam

Banketbakkerij Van der Linde (glacier) €
Le choix est rapide : il n’y a qu’un seul parfum ! Une sorte de glace à la vanille et chantilly maison mêlée ! Un délice et une texture aérienne vraiment particulière. En plus dans la boutique tu vois la turbine en action, de quoi te donner envie. A 1 € la boule tu aurais tort de te priver !
Nieuwendijk 183, 1012 MG Amsterdam

De Haven van Texel
Un large choix de plats classiques et traditionnels, et une terrasse pour déjeuner dans un cadre agréable. Une adresse de quartier très sympa !
Sint Olofssteeg 11, 1012 AK Amsterdam

Spanjer en Van Twist €
Une adresse de quartier toute mignonne, avec une terrasse installée le long du canal. L’endroit est situé non loin du Anne Frank Museum, de quoi prendre des forces avant de débuter la visite.
Leliegracht 60, 1015 DJ Amsterdam

Une délicieuse glace à déguster chez "Banketbakkerij Van der Linde"

Une délicieuse glace à déguster chez “Banketbakkerij Van der Linde”

 


 

OÙ DORMIR À AMSTERDAM ?

Le charme des rues d'Amsterdam est certain

Le charme des rues d’Amsterdam est certain

Pour notre séjour à Amsterdam, nous avons voulu tenter l’expérience de dormir dans une auberge de jeunesse. Après une rapide recherche sur Internet, notre choix s’est porté sur le Hans Brinker Budget Hostel. Il est bon de noter que nous n’avions rien contre les conditions roots de séjour, mais on t’avoue que nous n’étions pas préparé à l’hygiène des dortoirs sur place… déjà à notre arrivée la chambre n’était pas prête ! Le temps de boire une pinte plus tard elle le fut en théorie… les draps ne sentait clairement pas le propre et la salle d’eau était plus que sale : dentifrice collé dans l’évier, cheveux et poils au sol, traces de passage humain dans les WC, bref le « ménage » avait été expédié ! Inutile de te dire que notre première impression fut très mauvaise, ce qui viendra se confirmer le soir avec des groupes d’australiens alcoolisés qui déambulaient dans les couloirs en hurlant, ou pire en frappant à la porte. L’expérience fut douloureuse et nous n’avons pas très bien dormi ! C’est là où on se rend compte qu’on a plus 20 ans et qu’on a de plus en plus de mal avec certaines choses. L’avantage non négligeable reste le prix, évidemment, car les logements à Amsterdam sont très élevés. D’ailleurs ils le sont de plus en plus avec l’affluence touristique ! Que ce soit en Airbnb ou en hôtel, les prix s’envolent ! Reste donc la solution de l’auberge de jeunesse, mais nous ne te recommandons absolument celle-ci, mal entretenue, bruyante et pas très agréable ! Nous ressayerons une autre fois cette expérience en prenant quelques précautions à la réservation et en oubliant pas un compagnon de voyage indispensable quand on voyage dans des conditions roots : nos bouchons d’oreille ! Si tu as déjà testé les auberges de jeunesse, n’hésite pas à nous partager ton retour d’expérience dans les commentaires, nous sommes curieux de comparer les avis sur ce mode d’hébergement ou les meilleures adresses à Amsterdam. Réserve un hôtel via Booking et bénéficie de 15 € de réduction sur ton séjour.

Appartements avec une façade atypique à Amsterdam

Appartements avec une façade atypique à Amsterdam

Un amstellodamois en pleine lecture sur le perron de sa maison

Un amstellodamois en pleine lecture sur le perron de sa maison

Des maisons au style incomparable au bord des canaux d'Amsterdam

Des maisons au style incomparable au bord des canaux d’Amsterdam

 

 


BILAN DU SÉJOUR À AMSTERDAM

Facilement accessible depuis toute l’Europe, Amsterdam a su se créer une place de choix parmi les villes préférées des citoyens européens. Y partir 3 jours est suffisant pour faire le tour des immanquables. Prévois peut-être un 4ème jour si tu veux prolonger tes visites dans les musées, pour lesquels nous te conseillons d’acheter des billets coupe-file sur internet afin de t’éviter de faire de longues queues interminables. La ville a des allures de grand village, il est extrêmement facile de s’y déplacer, de s’y repérer, de s’y plaire. Nous en tous cas, on a adoré !

 

 

Tu as aimé cette destination et tu veux la partager ?
Épingle cet article sur Pinterest et retrouve-nous ici sur Pinterest.com/lepoint2depart

Survole l’image pour l’épingler

Tu devrais aussi lire

Laisse un commentaire

 

Lepoint2départ utilise des cookies pour vous garantir la plus jolie des expériences sur le site. Si vous souhaitez continuer à naviguer sur ce blog, vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus